Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Essais comparatifs > Audi Q5 : Le même en beaucoup mieux

Audi Q5 : Le même en beaucoup mieux

mercredi 21 juin 2017, par Jean-Pierre LAGARDE

Neuf ans après son lancement, l’Audi Q5 se remet au goût du jour. Pas de gros changements apparents pour ce modèle aux caractéristiques intemporelles mais pourtant tout est nouveau.


Bien curieux ce perfectionnisme qui pousse la marque Audi à toujours faire en mieux ce qu’elle a déjà parfaitement réalisé auparavant. Pas étonnant si les modèles de la marque se suivent… et se ressemblent. Prenez le nouveau Q5 : à l’image, il semble terriblement proche de la version précédente, pourtant cette version 2017 est totalement nouvelle.

A partir de la nouvelle plateforme MLB Evo plus légère de 90 kg dont bénéficie l’Audi Q5 et sur laquelle sont également produits les Audi A4 et A5, les ingénieurs de la marque ont réussi avec des technologies et des applications entièrement nouvelles à renouveler totalement leur SUV sans démoder l’ancienne version. Ici pas d’obsolescence programmé, mais plutôt une politique de vieillissement retardé.

Alors on ne change pas un design qui gagne. Surtout celui de l’Audi Q5 lancée en 2008 et vendue à plus de 1,6 million d’exemplaires dans le monde, dont 45 500 en France, au rythme de 5 700 par an. Pas étonnant que le nouveau Q5 ne tranche guère avec son prédécesseur ; seule peut être la calandre hexagonale et la signature lumineuse Matrix LED permettent-ils de discerner le nouveau de l’ancien.

Un surcroît de qualité dans la finition fait aussi la différence de même qu’une ligne au caractère plus sportif déjà observée sur le grand Q7. C’est la résultante des plis plus tendus sur le capot avant ainsi que sur la ligne d’épaulement, lesquels traduisent le soin apporté par la marque à son nouveau modèle.

Un peu plus taillé à coups de serpe, le nouveau Q5 se distingue aussi par ses bas de portières plus creusés ; enfin le marquage des passages de roues accentue son caractère SUV.

Le Q5 gagne en confort et en tarifs

Pour le reste, on retrouve à bord l’atmosphère Audi avec un bloc de commandes propre au Q5 mais aussi le virtual cockpit à affichage digital déjà développé par la marque sur le Q7, l’A3 et l’A4.

A bord toujours, on apprécie l’effort réalisé pour offrir un meilleur confort. Le silence de conduite se remarque rapidement surtout si l’on dispose de vitres acoustiques. Enfin, le surcroît de volume habitable sera apprécié des passagers arrière lesquels bénéficient de 12 mm de plus de profondeur de l’assise. L’allongement de l’empattement du Q5 profite également au volume du coffre qui, avec 550 litres, gagne 10 litres et peut atteindre 610 litres grâce à des sièges arrière coulissants (en option à 420 €). Une fois rabattus, ces sièges arrière libèrent un plancher plat de 1 550 litres. Dommage une nouvelle fois que la place centrale arrière soit une nouvelle fois sacrifiée en terme de confort d’assise.

Enfin, il faut s’arrêter sur les suspensions pneumatiques à pilotage hydraulique proposées sur le nouveau Q5 (en option à 2 350 €). Nécessaire désormais dans cette catégorie de SUV premium, celle-ci apporte un confort feutré et élimine le ressenti de toutes les imperfections de la route. Pas moins de 30 aides à la conduite et équipements de confort et de connectivité sont proposés sur ce modèle avec entre autres le pack Assistance Route (1 800 €), l’Adaptative Cruise Control ACC (1 130 €), le pack Assistance City+ Stationnement (2 600 €).

Les tarifs associés a ces équipements signalent qu’Audi n’a pas mégoté sur les hausses de tarifs. Une tendance que l’on retrouve sur les prix de vente du Q5 qui démarrent à 40 750 € et se situent à 52 450 € en finition Business Executive armée du moteur diesel 2.0 TDI 190 Quattro S Tronic7. Dans cette catégorie de SUV où les dirigeants d’entreprises se tournent plutôt vers des versions mieux équipées, le Q5 est proposé en finition Design Luxe au tarif de 58 900 € ou de 60 600 € équipé du moteur essence 2.0 TFSI de 252 ch qui ne manque pas de punch.

Jean-Pierre Lagarde

FICHE TECHNIQUE

- Moteur : 2.0 TDI 190 4 cyl 1968 cm3
- Puissance : 190 ch/3 800 tr/mn
- Couple : 400 Nm/1 750 tr/mn
- Vitesse maxi : 218 km/h
- Performances : 10,2 ’’ pour le 0 à 100 km
- Consommation  : 7,9 l/100 km
- Pollution (CO2)  : 129 g/km
- Prix  : 52 450 €
- TVS : 709,5 €

Le Q5 sous soins anti-âge
Avec une ligne très similaire au modèle qu’il remplace, le nouveau Audi Q5 malgré les apparences change du tout au tout. Meilleure finition, meilleur confort, il offre pléthores d’aides à la conduite en option ou sur les finitions haut de gamme. Pour ceux que la hausse des tarifs proposés n’effraient pas, l’arrivée d’un V6 TDI 3.0 de 286 ch et 620 Nm de couple est attendue cet automne, de même qu’un 3.0 essence TFSI.

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80