Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Essais > Fiat 500 L Cross

Fiat 500 L Cross

lundi 18 septembre 2017, par Axel EKMAN

En revenant à ses fondamentaux esthétiques, le nouvelle gamme 500 L se décline en trois modèles à la fois attractifs et branchés.


Chez Fiat, on a sans doute pris bonne note que la version antérieure de la “L”, pour vouloir trop ressembler à une Mini Clubman, avait un peu vite oublié l’ADN de la Cinquecento de référence. Ce choix discutable appartient au passé puisque la nouvelle 500 L, déclinée dans une gamme à trois têtes (500 L, L Cross et Wagon 7 places), a vu sa face avant redessinée dans le goût de sa glorieuse aînée. C’est là l’essentiel du coup de crayon extérieur. La planche de bord, la console et le volant ont également été revisités afin d’apporter une touche plus qualitative et ergonomique à l’habitacle.

À bord, on garde cette même sensation d’espace et de convivialité déjà apportée par la précédente mouture. Toujours à la pointe : la modularité de la 500 L avec une banquette arrière coulissante, fractionnable et un coffre s’agrandissant de 455 à... 1480 litres !

Ville et autoroute

Au volant, la 500 L s’avère maniable en ville, avec un rayon de braquage suffisant et un diesel de 120 ch capable d’allant – on peut d’ailleurs supposer que la version 95 ch sera trop juste une fois la voiture lestée de 4 à 5 personnes avec leurs bagages. Sur route, la 500 L s’avère moins convaincante, sa direction peu précise subissant par instant des effets de couple assez gênants. Sur autoroute en revanche, on apprécie le confort des sièges, l’amortissement souple et les faibles bruits aérodynamiques.

L’ensemble est homogène et la liste des équipements disponibles s’est sensiblement étoffée, sans hausse tarifaire, ce qui est une bonne nouvelle. Précisons que l’acheteur peut “panacher” son achat en jouant sur l’adoption de packs plutôt bien ficelés. Entre autres nouveautés, un système multimédia remis au goût du jour avec un écran 5” et les interfaces Androïd et Apple. La version la plus complète (500 L Cross, légèrement surélevée et voulue plus baroudeuse) dépasse le seuil des 20 k€, mais offre des équipements comme un régulateur de vitesse, un intérieur cuir/tissu, des feux à LED, un radar et une caméra de recul, ou encore les rétroviseurs rabattables électriquement.

Dommage toutefois qu’il faille recourir à un pack facturé 350 euros pour accéder au radar anti-collision, à l’airbag genoux et au rétroviseur électro-chromatique. Pour autant, la nouvelle Fiat 500 L demeure une alternative crédible à des concurrentes souvent tarifées au-delà du raisonnable... Pour cette raison, et aussi parce que le niveau qualitatif général est en hausse, il est recommandé de s’intéresser à cette jolie Turinoise !

Axel Ekman


FICHE TECHNIQUE
Moteur  : 4 cylindres diesel
Cylindrée  : 1,6 litre
Puissance  : 120 ch à 3750 tr/mn
Couple  : 320 Nm à 1750 tr/mn
Vitesse maxi : 189 km/h
Boîte  : manuelle à 6 rapports
Consommation constatée : 5,9 l/100 km
Émissions CO2 : 112g/km
TVS : 448 €
Prix  : 24 990 €

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80