Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Essais > Ford Fiesta 1.5 TDCi 120 ch Titanium : Plus raffinée

Ford Fiesta 1.5 TDCi 120 ch Titanium : Plus raffinée

jeudi 30 novembre 2017, par Camille PINET

Comme en son temps l’Opel Corsa, la nouvelle génération de Ford Fiesta évolue en douceur sans modifier ses atouts. Et malgré l’air du temps, elle continue à proposer deux motorisations Diesel. Nous avons essayé la plus puissante d’entre elles.


Dans un monde automobile de plus en plus changeant, le choix de la continuité peut paraître risqué. C’est pourtant celui qu’a fait Ford avec la nouvelle Fiesta, qui reprend la plateforme et de nombreuses motorisations de sa devancière. Un parti-pris qui se voit immédiatement à l’extérieur, puisque l’esthétique du modèle reste très proche. Décidément, le groupe Volkswagen, qui rechigne depuis toujours à changer le style de ses modèles fait de plus en plus d’émules.

Heureusement le conservatisme s’arrête à l’intérieur : Ford renonce de plus en plus à ses planches de bord tout en angles au profit d’un dessin plus épuré et surtout d’une ergonomie simplifiée. Sur les modèles les plus équipés elle repose naturellement sur une tablette tactile très accessible. Dommage que la finition, assez moyenne, ne soit pas en rapport.

Pour ne pas être en reste par rapport à ses concurrentes, la Fiesta a refait le plein d’aides à la conduite en s’offrant sur les finitions hautes la reconnaissance des panneaux de circulation et en option le régulateur de vitesse adaptatif et l’alerte d’angle mort. L’habitabilité arrière progresse légèrement, mais la Fiesta n’est toujours pas une référence en la matière.

Toujours un bon châssis

Au lancement Ford propose des motorisations haut de gamme et parmi elles le 1.5 TDCi 120 ch partagé avec PSA. Un bloc qui emmène bien entendu la Fiesta sans aucune difficulté, même si l’ancienne plateforme pèse lourd : à 1207 kg pour notre modèle d’essai, sa masse dépasse de 80 kg celle de la Peugeot 208 BlueHDI 120, ce qui justifie sans doute un étagement de boîte plutôt long. Dès lors, la nervosité n’est pas tout à fait celle attendue, même si les performances restent satisfaisantes.

Au demeurant ce poids supplémentaire a servi à quelque chose : la Fiesta offre un niveau de raffinement étonnant pour la catégorie grâce à un confort de suspension et un silence de fonctionnement remarquables. L’agilité du châssis dépend du choix de la finition : les modèles Titanium privilégient le confort, alors que les ST Line se caractérisent par leur dynamisme.

Agréable à conduire, la Fiesta apparaît comme une citadine convaincante qui corrige l’essentiel des défauts de sa devancière. Reste que la Fiesta aura fort à faire dans les deux ans à venir : dans le sillage de la nouvelle Polo, les ténors du segment vont être renouvelés.

Camille PINET

Fiche Technique : Ford Fiesta 1.5 TDCi 120 ch

- Moteur  : 4 cylindres en ligne Diesel BVM
- Cylindrée  : 1499 cm3
- Puissance  : 120 ch à 3 600 tr/min
- Couple  : 270 Nm à 1 750 tr/min
- Vitesse Maxi  : 195 km/h
- Consommation  : 3,9 l/100 km
- Emissions de CO2  : 89 g/km
- TVS  : 178 € par an
- Malus  : 0 €
- Prix  : 20.950 €

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80