Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Essais > Ford Focus : La 4ème génération à l’assaut des flottes

Ford Focus : La 4ème génération à l’assaut des flottes

vendredi 15 juin 2018, par Christophe Bourgeois

Après une carrière de 20 ans et seize millions d’unités vendues, Ford devait bien une belle cure de rajeunissement à sa Focus, modèle le plus vendu sur la planète en 2012 et 2013.


Après sept ans de bons et loyaux services, Ford remplace sa Focus par une version dotée d’un tout nouveau châssis, de moteurs, déjà économes, remis au goût du jour et d’une boîte automatique à 8 rapports made in Ford. Cette compacte, quatrième du nom, est déclinée en deux carrosseries, cinq portes et break, ce à quoi vient s’ajouter une version appelée Active. Cette dernière se la joue crossover avec les attributs d’un SUV, une garde au sol rehaussée de 44 mm et un système de transmission renforcée. Selon Ford, l’Active serait une bonne alternative au Kuga, grâce à des consommations moindres et à une plus grande habitabilité sur la version break.

Par rapport au modèle actuel, la berline grandit de 2 cm, soit une longueur de 4,38 m et voit son empattement s’allonger de 5,5 cm ce qui permet non seulement d’offrir plus d’espace à l’intérieur mais également un volume de coffre de 388 litres (+ 25 l), un beau niveau dans le segment. Quant au break, il passe à la catégorie supérieure en s’étirant de 11 cm (4,66 m). Pour rappel, c’étaient les dimensions de l’ancienne Mondeo. Résultat, le coffre se transforme en soute de cargo avec une profondeur de 1,70 m une fois la banquette arrière rabattue. Dans l’habitacle, le mobilier a nettement gagné en qualité, tout comme l’ergonomie ; l’indispensable écran tactile de 8 pouces est placé en hauteur au centre de la planche de bord. Le tableau de bord fait l’impasse sur le digital pour ne proposer que des compteurs à aiguille, mais la voiture se rattrape avec un affichage tête haute.

Sous le capot, Ford reconduit son 3-cylindres essence Ecoboost, qui représente 48 % des ventes de l’actuelle Focus. Il est décliné en 85 ch (110 g/km), 100 ch (107 g/km) et 125 ch (NC g/km). Sur les finitions sportives ST Line, Ford a prévu en plus un 1.5 de 150 ch (NC g/km) et 180 ch (NC g/km). Une version mild hybrid sera proposée en 2019. Quant au diesel, le 1.5 toujours développé avec PSA affiche 95 ch (91 g/km) et 120 ch (94 g/km), tandis qu’un 2.0 100 % Ford de 150 ch (NC g/km) chapeaute la gamme. Côté transmission, la Focus reçoit une toute nouvelle boîte automatique à huit rapports disponible sur le 125 ch et 150 ch essence et 120 ch et 150 ch diesel.

Question tarif, la gamme comme à 19 550 € avec le petit 1.0 Ecoboost 85 ch. La version Trend Business (GPS, aide au stationnement avant et arrière, régulateur, etc) démarre avec le même moteur, mais doté de 15 ch en plus, à 22 350 €, tandis que le bloc diesel EcoBlue 95 ch est facturé 24 350 ch. Sur le canal des ventes à sociétés, Ford veut imposer sa Focus malgré une forte concurrence ; la marque vise un mix de 30 % contre 25 % pour la génération actuelle.

Christophe Bourgeois


Conduite autonome niveau 2

Regroupée sous l’appellation Co-Pilot360, la conduite autonome s’invite sur la Focus. Cela comprend notamment l’aide à l’évitement d’urgence, le freinage automatique d’urgence avec système de prévention de collision avec détection des piétons et des cyclistes et le régulateur de vitesse adaptif avec fonction Stop Go. Il suffit d’effleurer l’accélérateur pour que la voiture reparte toute seule. Très pratique dans les bouchons ! Pour les mauvais du créneau, les versions à boîte automatique peuvent recevoir le système de parking automatique Active Park Assist 2. Ford promet que la voiture se gare toute seule. À tester.

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80