Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Essais comparatifs > Kia Niro PHEV : Nous Niro (presque) plus à la pompe

Kia Niro PHEV : Nous Niro (presque) plus à la pompe

mardi 5 juin 2018, par Christophe Bourgeois

Et si l’hybride rechargeable commencait à devenir vraiment intéressant ? Avec une version PHEV sur son Niro, Kia tape fort en proposant le SUV le moins cher du marché doté de cette technologie.


Après la version hybride et en attendant celle 100 % électrique qui sera présentée lors du prochain salon de Paris, Kia poursuit son offensive sur le marché des énergies alternatives avec une alléchante proposition hybride rechargeable pour son Niro. Alléchante, car au programme, vous avez un SUV de 4,35 m, une autonomie affichée de 58 km en mode électrique ce qui n’empêche pas de l’utiliser pour faire de longues distances grâce au moteur thermique qui prend le relais une fois les batteries à plat, ce à quoi vous ajoutez une TVS nulle, des émissions de CO2 très faibles, du moins selon les normes NEDC et un prix de 36 550 €, assez « doux » pour cette technologie.

Qu’en est-il une fois installé derrière le volant ? Bien que sombre, l’intérieur fait bonne impression avec au centre de la planche de bord un grand écran tactile à l’ergonomie très bien pensée. On trouve facilement sa position de conduite. On pousse le bouton Start et la voiture glisse sans bruit. Enfin, presque. Bizarrement, sans prévenir, le moteur thermique vient parfois prendre le relais du bloc électrique. Cela nous est arrivé plusieurs fois arrêté à un feu. Un comble lorsque toutes les voitures sont désormais équipées d’un stop & start qui a pour but de faire taire le moteur dans cette situation !

Une fois parti, nous avons pu, sous une pluie battante et avec des bouchons à ne plus finir dans l’agglomération Niçoise, rouler 50 km en mode 100 % électrique, essuie-glace à fond. Un des meilleurs résultats de la catégorie. Cela signifie qu’un collaborateur peut, à condition d’avoir une borne de recharge au bureau ou chez lui (recharge entre 2h45 et 3h15 en fonction de la puissance) ne jamais mettre une goutte d’essence dans sa voiture pendant la semaine.

Batteries dans la coffre

Cette autonomie est rendue possible grâce à une batterie lithium-ion de haute capacité de 8,9 kWh (1,56 kWh pour l’hybride). Revers de la médaille, elle plombe la capacité du coffre qui passe de 427 à 324 litres. Une fois la batterie vidée, le 1.6 essence de 105 ch se montre à la hauteur sans bien entendu défrayer la chronique. Le Niro se comporte alors comme une hybride classique ; la batterie est rechargée en partie à chaque levier de pied et au freinage.

Résultat, sur les hauteurs de Nice, en conduite souple, nous avons consommé 5 l/100 km, ce qui est là aussi une belle performance. Kia a eu la bonne idée de ne pas affubler son Niro d’une boîte CVT, mais d’une boîte à double embrayage. C’est plus agréable. Un mode Sport est même disponible, mais c’est assez antinomique avec l’esprit de la voiture. Bref, le Niro s’avère une parfaite alternative au diesel.

Christophe Bourgeois

Fiche technique : Kia Niro PHEV

Moteur  : 4 cylindres essence 1 580 cm3 + électrique, synchrone à aimant permanent
Puissance combiné  : 141 ch à 5 700 tr/min
Couple combiné : 265 Nm à 4 000 tr/min
Vitesse maxi : 172 km/h
Consommation mixte : 1,3 l/100 km
Autonomie 100 % électrique : 58 km
Émissions de CO2 : 29 g/km
TVS : 0 €/an
Prix  : à partir de 36 550 €

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80