Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Essais > NISSAN QASHQAI ESSENCE BUSINESS EDITION : Encore des atouts

NISSAN QASHQAI ESSENCE BUSINESS EDITION : Encore des atouts

mercredi 19 décembre 2018, par Axel EKMAN

Faire du vif avec de l’ancien : c’est ainsi que l’on peut interpréter la nouvelle offre moteurs d’un Qashqai qui navigue doucement vers sa fin de carrière.


On ne présente plus le pionnier du segment des Crossover, grand ordonnateur des ventes à succès de Nissan en Europe et, plus récemment, aux États-Unis. Apparu sur le marché il y a un peu plus de dix ans, le Qashqai voit ses groupes motopropulseurs remplacés afin de coller aux nouvelles normes de dépollution. Nissan propose en outre une interface multimédia plus à la page. Toutefois, malgré ces efforts et un charme naturel évident, le Qashqai commence à dater un peu. L’offre de concurrents conçus plus récemment présente une kyrielle de systèmes de sécurité et d’assistance qui manquent quelque peu au vaillant samouraï. Alors qu’un tiers de ses ventes sont réalisées en entreprise, le Qashqai n’a pourtant pas dit son dernier mot.

Une offre moteur plus rationnelle

Nissan a pris le parti de la simplicité en réduisant la gamme de son gagneur. Côté essence, on trouve maintenant un bloc d’origine Renault de 1,3 litre proposé en deux puissances (140 et 160 ch), couplé à une boîte manuelle à 6 rapports, rapide et facile à manier. Principal avantage de ce moteur : des performances accrues, un niveau de consommation en baisse et un score carbone descendu comparativement à l’offre antérieure (respectivemnt -5 et -10 g/CO2). À l’évidence, Nissan réalise ici une mue tardive vers les nouveaux standards d’évaluation. L’agrément procuré par ces nouvelles solutions se traduit par une meilleure souplesse d’utilisation, le couple (240 et 260 Nm) étant lissé pour d’évidentes raisons de consommation. Cette sagesse convient bien au châssis et aux trains roulants du Qashqai, dont les réglages favorisent le confort plus que la réactivité.

L’ensemble apparaît homogène et plutôt agréable à rouler, que ce soit en ville ou sur autoroute, les routes sinueuses n’étant pas le terrain de prédilection des SUV en général. Le 1.5 dCi, qui passe de 110 à 115 ch (105 g/CO2), complète cette gamme allégée. Pour plus de souplesse encore, la version 160 ch devrait bientôt être proposée couplée à une boîte à double embrayage et 7 rapports. Ajoutons enfin l’installation à bord du système NissanConnect autorisant plus de fonctionnalités (dont TomTom Premium Traffic) et une interface améliorée via un écran tactile de 7 pouces. Les trois solutions moteur font l’objet d’une finition Business dont le rapport prix/équipements demeure encore intéressant.

Axel Ekman

Fiche technique :

  • Moteur : 4 cylindres essence 1,3 litres
  • Puissance : 140 ch à 5000 tr/mn
  • Couple : 240 Nm à 1600 tr/mn
  • Vitesse maxi : 193 km/h
  • Boîte : manuelle à 6 rapports
  • Consommation : 7,8 l/100 km
  • Émissions CO2 : (NEDC corrélé) : 124 g/km
  • TVS : 806,00 €
  • Prix : 28 300 €

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80