Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Utilitaires > Nissan Navara - Des progrès concluants

Nissan Navara - Des progrès concluants

mercredi 31 mai 2017, par Guillaume GENESTE

La dernière génération de Nissan Navara conserve de son prédécesseur un style affirmé et une mécanique performante à défaut d’être envoûtante. A cela, elle ajoute une finition en progrès ainsi qu’un comportement routier et surtout un confort de très bon niveau dans la version double cabine.


Nissan n’est assurément pas un novice en matière de pick-up puisque la marque propose ce type de modèle depuis plusieurs décennies. Au fil du temps, la marque s’est forgé une très solide réputation à travers le monde entier. La première génération de Navara s’est imposée comme un pick-up au look affirmé et surtout au caractère moteur bien trempé. Les ingénieurs de la marque ont pris en compte cette réputation tout en modernisant le véhicule.

Ils ont conservé un solide châssis échelle, à la fois robuste, endurant et souple. Sur ce châssis a été posé une benne de belles dimensions pour assurer aux professionnels une bonne capacité d’emport. Le style est moins marqué que sur la précédente génération de Navara mais l’ensemble ne manque assurément pas de gueule. Bien entendu, le Navara dispose d’une transmission intégrale quel que soit le modèle (King Cab ou double cab, la version simple cabine ayant disparu du catalogue).

Une cabine plus moderne

Le vent de modernité a également soufflé sur l’habitacle. L’espace à bord est important et les passagers sont à leur aise, sauf ceux qui occupent la place centrale arrière, un peu trop étroite. La banquette arrière dispose par ailleurs d’un dossier vertical ce qui peut devenir fatigant sur long parcours. La nouvelle planche de bord affiche une qualité en progrès par rapport au précédent Navara même si le plastique dur omniprésent et quelques détails de finition pourraient être améliorés. Il convient de souligner que les versions haut de gamme du Navara offrent de très nombreux équipements de confort et de sécurité, à l’image des autres modèles de la marque.

Le Navara peut par ailleurs recevoir des équipements assez rares dans la catégorie comme la caméra 360 ° qui peut permettre de sortir de passages délicats notamment en franchissement. Car le Navara, bien que plus VP que jamais, reste un vrai franchisseur.

Un vrai 4x4

Avant d’être le spécialiste du SUV ou du crossover, Nissan a longtemps été celui des 4x4 de franchissement. Le Navara profite de ce savoir-faire et dispose d’une transmission intégrale enclenchable via un simple bouton de commande ainsi que de deux gammes de vitesses (longue et courtes). Si cela ne suffit pas, il est encore possible de bloquer le différentiel arrière. Cela associé aux suspensions à grands débattements et à la garde au sol élevée permet au Navara d’offrir de très belles capacités de franchissement.

Un moteur Made in France

Alors que la précédente génération de Navara accueillait des mécaniques maisons, y compris un gros V6 au caractère très affirmé, le nouveau Navara est rentré dans le rang du point de vue des motorisations. Pourtant, certains concurrents (Volkswagen et son Amarok) jouent à fond la carte du « vide » fiscal qui entoure les pick-up, qui ne subissent ni malus ni TVS et n’hésitent pas à équiper leurs modèles de gros moteurs.

A contrario, Nissan a décidé de la jouer profil bas et downsizing. C’est donc un simple quatre cylindres qui prend place sous le capot du pick-up Nissan. Plus précisément un 2.3 l de 160 ou 190 ch. Un moteur d’origine Renault et étroitement dérivé de celui qui pend place sous le capot du Master. Ce moteur dispose heureusement d’un joli caractère et fait preuve d’une volonté de tous les instants. Qu’il s’agisse de la version 160 ou de la version 190 ch, il n’a aucun mal à emmener le Navara. Pourtant, même si les performances sont là, il manque le côté rond et ouaté d’un V6.

Le moteur 2.3 l est associé à une boîte de vitesse à six rapport, mécanique ou automatique. Il profite du système de double suralimentation avec un petit turbo pour les bas régimes et un gros pour les hauts régimes pour distiller une poussée pleine et régulière. L’ensemble est plaisant et efficace. Sur route, le confort est bon, surtout avec les versions double cabine qui abandonnent les classiques ressorts à lames au profit d’un système multibras avec ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques et barre stabilisatrice.

Outre sa modernité, cette nouvelle suspension arrière permet de profiter non seulement d’un meilleur confort (aussi bien à vide qu’en charge) mais aussi d’un comportement routier beaucoup plus rassurant. Malheureusement, les versions à cabine approfondie (ou King Cab) ne profitent pas de ces suspensions modernes et doivent se contenter de classiques ressorts à lame, beaucoup moins doux avec les vertèbres des occupants, mais plus résistants sous forte charge.

Dans l’air du temps

Pour sa nouvelle génération de Navara, Nissan a délibérément choisi d’offrir un pick-up plus moderne et plus confortable. L’habitacle est une vraie réussite, tout comme le confort des versions double cabine. Dommage que Nissan ait décidé d’abandonné son V6 si agréable.

FICHE TECHNIQUE
- Motorisations : 2 298 cm3
- Puissance : 160 / 190 ch
- Equipements de série : ABS, ESP, 7 Airbags, régulateur/limiteur de vitesse, limiteur de vitesse à la descente, vitres électriques, volant réglable en hauteur, verrouillage centralisé des portes à distance, autoradio avec commandes au volant…
- Benne L x l : 1 580 x 1 560 mm
- Charge utile (kg) : 1 023 à 1 222 kg
- L x l x h : 5 330 x 1 850 x 1 820 mm
- A partir de : 27 650 € HT

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80