Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Essais > Skoda Citigo 5P 75 ch BVM : Les bons services

Skoda Citigo 5P 75 ch BVM : Les bons services

vendredi 6 octobre 2017, par Axel EKMAN

Disponible en 3 et 5 portes, la Škoda Citigo a bénéficié d’un “facelift” qui permet de la remettre au goût du jour. Retour sur la déclinaison tchèque de la petite citadine du groupe Volkswagen.


Faces avant et arrière redessinées, habitacle revisité, longueur légèrement augmentée, on est effectivement dans un exercice purement cosmétique qui a pour principal avantage de redéployer un modèle sur son marché en s’adaptant aux évolutions marketing du segment : adoption de feux LED à l’avant, feux antibrouillard directionnels (option), freinage d’urgence en ville, volant multifonction en cuir (option), climatisation automatique, connectivité complète avec application spécifique, Bluetooth... de quoi affronter les déplacements avec un bon niveau de confort et de sécurité.

C’est, après tout, ce que l’on demande d’abord à cette urbaine pourtant apte à transporter quatre passagers (de gabarit moyen et voyageant sans valises) vers quelque autre cité... mais pas trop éloignée quand même.

Moteurs adaptés

Pour animer son plus petit modèle, Škoda propose aujourd’hui deux moteurs de trois cylindres essence de 999 cm3 développant 60 et 75 ch pour un couple équivalent de 95 Nm. Tous deux affichent des scores carbone autour des 100 g (selon que la boîte de vitesses soit manuelle ou robotisée) et des consommations constatées de 5,6 l/100 km (60 ch, BVM) et 7,4 l/100 km (75 ch BVA).

Ces petits moteurs s’avèrent bien adaptés à la pratique citadine, le petit 60 ch tirant peut-être mieux son épingle du jeu grâce à des rapports de transmission plus adaptés et des valeurs de consommation inférieures. Proposée en trois niveaux de finition, il est recommandé de passer de suite au niveau le plus élevé “Style” (climatisation manuelle, 6 haut-parleurs, rétroviseurs extérieurs électriques et dégivrants...), afin de tirer le meilleur parti du temps passé à bord.

Notons que la petite citadine du groupe Volswagen (baptisée Up ! chez VW et Mii chez Seat) n’a pas rencontré en France le succès commercial escompté – la faute sans doute à un rapport qualité/prix/équipements un peu moins favorable que celui de ses concurrentes... françaises entre autres (Twingo, C1, 108 et Toyota Aygo). Gageons que cette nouvelle génération (en attendant une version électrique fin 2019 ?) parviendra à attirer l’attention des automobilistes hexagonaux.

En version Style 5 portes, équipé du 75 ch et d’une BVM, la facture grimpe quand même à 12 890 euros (+ 700 euros pour la boîte robotisée, un peu lente), ce qui est dans la moyenne d’un segment qui a décidément du mal à faire descendre ses prix...

Axel Ekman

Fiche Technique :
Moteur : 3 cylindres essence
Cylindrée : 1,0 litre
Puissance : 75 ch à 6200 tr/mn
Couple : 95 Nm à 3000 tr/mn
Vitesse maxi : 173 km/h
Boîte  : manuelle à 5 rapports
Consommation constatée : 7,2 l/100 km
Émissions CO2 : 101 g/km
TVS  : 404 €
Prix  : 12 890 €

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80