Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Essais comparatifs > Toyota Prius Hybride - Écologie volontaire

Toyota Prius Hybride - Écologie volontaire

mercredi 19 avril 2017, par Axel EKMAN

La première Prius hybride rechargeable n’ayant pas trouvé son public, Toyota a imaginé une deuxième version techniquement plus attractive et dotée, en outre, d’un toit solaire !


Déjà présent sur tous les fronts de la motorisation alternative (hybride, hybride plug-in, tout électrique et hydrogène), Toyota tenait à relancer l’offre Prius hybride rechargeable en améliorant sensiblement son autonomie électrique pour la porter à environ 45 km. Dans le même temps, en lui adjoignant des capteurs photovoltaïques capables de prolonger cette autonomie de 5 km par jour – à Nice plutôt qu’à Tourcoing, il est vrai – tout en abaissant les temps de recharge moyens (entre 2 et 3,5 heures), Toyota a voulu marquer son “leadership” sur ce secteur d’avenir.


Toutefois, si ce nouvel opus peut séduire les amateurs de technologie et les écolo-compatibles, les simples conducteurs peuvent, eux, se poser quelques questions.

Pour les convaincus

À commencer par l’esthétique. Différente de la Prius 4 car plus longue (plus lourde aussi de 180 kg, nouvelles batteries oblige) et dessinée différemment pour les faces avant et arrière, cette Prius hybride rechargeable se caractérise par un dessin plutôt tourmenté, pas très élégant, et une forme générale directement issue de la recherche d’un Cx favorable (0,25).

À l’intérieur, ça n’est pas plus enthousiasmant : planche de bord en position centrale plutôt confusante, matériaux de qualité intermédiaire, confort moyen... Toyota nous a habitué à mieux. Côté habitabilité, le bilan n’est pas très heureux : juste deux places à l’arrière, une garde aux coudes et au toit un peu juste pour les grands passagers et un coffre de seulement 360 litres – mais c’est là la loi du genre.

Au volant, on apprécie bien sûr de pouvoir rouler en électrique en ville, mais une fois la charge épuisée, le relais thermique (4 cylindres essence de 1,8 l) ne se fait pas nécessairement dans la discrétion, la faute au convertisseur de couple qui oblige le bloc à monter en régime à la moindre sollicitation. Il en découle un manque de reprise décourageant et une présence sonore éprouvante sur de longues distances.

Côté comportement, on se satisfait d’un centre de gravité abaissé, gage d’une tenue de route performante. Parallèlement, cette Prius propose de très nombreux équipements dans une finition unique : feux et projecteurs à LED, airbags omniprésents, système précollision avec détection des piétons, alerte de franchissement de ligne avec maintien automatique, détecteur de fatigue, gestion des feux, régulateur adaptatif, écran 8” avec GPS et 3 ans de mise à jour, services connectés... la liste est longue. Cette “Prius plus” enchantera sûrement les convaincus, mais laissera les novices un brin perplexe !

Axel Ekman

Fiche Technique :
Moteur thermique : 4 cylindres essence
Puissance  : 98 ch à 5200 tr/mn
Couple  : 142 Nm à 3600 tr/mn
Moteur électrique : double
Puissance  : 122 ch à 4000 tr/mn
Boîte  : convertisseur
Consommation constatée : 3,8 l/100 km
Émissions CO2 : 22 g/km
TVS  : exonération
Prix  : 36 900 €

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80