Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Haut de gamme > Volvo XC60 D5 AWD : Le confort à tout prix

Volvo XC60 D5 AWD : Le confort à tout prix

vendredi 15 septembre 2017, par Adrien Cortesi

À l’image de son grand frère XC90, le SUV compact premium Volvo se démarque de ses concurrents par un design statutaire, un comportement typé confort et des systèmes d’aides à la conduite sophistiqués... pour un pas de plus vers la conduite autonome.


Modèle le plus vendu du constructeur suédois, le XC60 revient pour une seconde génération optimisée sur tous les plans : design éffilé et élégant, habitacle cosy et luxueux, technologies dernier-cri... et conduite (semi) autonome ! De quoi batailler plus sereinement dans un segment investi par toutes les marques généralistes et premium : Alfa Romeo Stelvio, Audi Q5, BMW X3, Mercedes GLC, Jaguar F-Pace ou encore Range Rover Velar. Si Volvo compte sur une relance de ses ventes de près de 20% sur 2017 par rapport à 2016, le XC60 séduit toujours autant les entreprises à plus de 55% (flottes, LLD et rental).

Extérieurement, le nouveau XC60 ne s’allonge que légèrement par rapport à son prédécesseur : 4,69 m de long (5 cm de plus), 1,90 m de large et 1,65 sous la toise. Il s’identifie au premier coup d’œil tout en reprenant les codes esthétiques de son grand frère XC90. Même constat à l’intérieur où l’on retrouve un style très proche, un mobilier valorisant et des équipements de confort et de sécurité semblables. Seule la sensation d’espace est en léger retrait aux places avant, ce qui s’avère logique au regard de la différence de gabarit.

Mais cette seconde génération progresse sur tous les plans et dégage une atmosphère luxueuse et très confortable avec des fauteuils particulièrement ergonomiques. On retrouve également l’écran tactile vertical de 9 pouces (système multimedia Sensus avec hot spot wifi, application Volvo On Call pour activer à distance la climatisation depuis son Smartphone, etc.). Le système hi-fi Bowers & Wilkins à 18 haut-parleurs (en option à 3 100 €) ravira au passage les mélomanes. Il fait également bon vivre à l’arrière même si, comme souvent, la place centrale est nettement moins accueillante que les places latérales. Côté coffre, le XC60 dispose de 505 litres, ce qui le place en léger retrait par rapport à ses principaux rivaux allemands qui offrent en moyenne 50 litres de plus.

Sous le capot, pas de dépaysement à prévoir non plus puisque l’on retrouve le même moteur D5 que sur le XC90 : un 4 cylindres suralimenté développant 235 ch et 480 Nm de couple. Il est accouplé d’office à la boîte automatique Geartronic à 8 rapports (seul le moteur D4 de 190 ch peut être associé à une boîte manuelle à 6 rapports). Les premiers tours de roues démontrent une belle disponibilité à l’accélération comme en reprise grâce à l’efficace système Power Pulse. Ce système consiste à comprimer de l’air dans une bombonne pour le réinjecter dans le turbo basse pression au début de l’accélération pour réduire le temps de réponse.

Le moteur se montre de surcroît d’une étonnante discrétion même à pleine charge, aidé par une insonorisation soignée. Là encore, on retrouve l’univers du XC90 avec des commandes feutrées, une direction douce et un amortissement (très) typé souple. Même si le mode Dynamique raffermit la suspension pneumatique (optionnelle), le SUV suédois préfère toujours l’autoroute aux petites routes tourmentées. La caisse apparaît seulement mieux maintenue dans les changements d’appuis en virage avec des prises de roulis atténuées et des mouvements de caisses mieux maîtrisés... mais il ne prétend pas être aussi sportif et incisif que la majorité de ses rivaux.

N’appréciant guère être brusqué, le XC60 incite donc à utiliser ses aides à la conduite comme la fonction semi-autonome : le véhicule est bien maintenu dans sa voie de 0 à 130 km/h... à condition de garder les mains sur le volant, législation oblige. Notez enfin qu’une version D3 de 150 ch (traction avant uniquement) sera proposée début 2018 et abaissera la facture aux alentours de 38 000 €.

Adrien Cortesi

Digne héritier :
Le nouveau XC60 devrait confirmer son statut de best-seller chez Volvo, et ainsi chatouiller ses rivaux allemands. Une alternative très appréciée chez les grands rouleurs où le confort de conduite prend une place majeure, sans oublier son aspect général valorisant (design et qualité perçue). Nous avons relevé 7,5 à 8 l/100 km durant notre essai, ce qui le place dans la bonne moyenne de la catégorie.

Fiche technique
Moteurs  : 4 cyl. turbo Diesel 2 litres
Puissance : 235 ch à 4 000 tr/min
Couple : 480 Nm de 1 750 à 2 250 tr/min
Boîte de vitesses : automatique 8 rapports
Vitesse maxi : 220 km/h Accélérations : 0 à 100 km/h en 7,2 s
Consommation mixte : 5,5 l/100 km
Emissions de CO2 : 144 g/km
TVS : 1 656 euros
Prix : à partir de 53 600 euros

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80