Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > L’homme du mois > Luc Deslaurier, Chef du Service AUDI Fleet Solutions

Luc Deslaurier, Chef du Service AUDI Fleet Solutions

mercredi 15 juin 2016, par Bertrand GAY, Louis DAUBIN

Luc Deslaurier Audi : « Nos ventes devraient croître de plus de 5 % en 2016 »

Luc Deslaurier, chef du service Audi Fleet Solutions, évoque les récents succès de la marque et prédit une augmentation sensible des volumes auprès des entreprises, aidé par un marché des sociétés en croissance marquée.


-  Kilomètres Entreprise : Quelles sont les performances d’Audi sur le marché des entreprises ?
- Luc Deslaurier : Nous sommes bien placés sur ce marché avec des ventes très équilibrées entre nos différents modèles. L’an dernier, nous avons immatriculé 5411 Audi A3 sur ce marché devant l’A4 (3186), le Q5 (2340), l’A6 (2245) et le Q3 (2018). Et il faut y ajouter les professions libérales qui représentent 8 % des volumes réalisés par le réseau.

-  KMS : Quel sont les premiers enseignements liés au lancement de la nouvelle Audi A4 ?
- L.D. : Nous sommes très satisfaits du démarrage de la nouvelle Audi A4. Nous observons un mix société/particuliers de 65/35 en phase avec nos attentes. Le moteur le plus demandé est le TDI 150 et une augmentation du mix en boite S-tronic par rapport à la précédente version. Nous avons de bonnes VR et les qualités de la nouvelle A4 sont telles que de nombreux utilisateurs y voient une véritable petite A6. Nous sommes satisfaits du mix avec une part importante de TDI 190 et 50 % de finitions haut de gamme.

-  KMS : A qui s’adressent vos voitures en entreprise ?
- L.D. : Les Audi s’adressent au management supérieur des entreprises sauf l’A3 qui séduit le management intermédiaire au même titre qu’une Volkswagen Passat par exemple. En fait, nous ne sommes pratiquement jamais concurrents de Volkswagen. Nous sommes en compétition avec les autres marques Premium. Par ailleurs, nous constatons que la demande essence et diesel se sépare entre particuliers et sociétés.

-  KMS : Comment allez-vous lancer le petit SUV Q2 ?
- L.D. : L’Audi Q2 sera un véhicule important et il arrivera sur le marché en fin d’année 2016. Nous estimons que près d’un tiers des volumes de Q2 seront réalisés avec les entreprises. La faible présence de l’offre actuelle sur le marché des entreprises ouvre des perspectives intéressantes au Q2. Ce segment des SUV « B » a représenté plus de 40.000 immatriculations en entreprise en 2015, soit 22% du segment B. Le Q2 stimulera sans aucun doute la part entreprises sur ce segment du SUV « B » et je suis assez confiant à ce sujet.

-  KMS : Que prévoyez-vous pour cette année 2016 ?
- L.D. : Nous souhaitons viser une augmentation de plus de 5% sur le marché des entreprises grâce à plusieurs nouveaux modèles, notamment nouvelle A4 et A4 Allroad, nouvelle A3 face liftée, Q7 et Q7 e-tron. De plus, nous enrichissons la dotation en équipement des versions Business line, avec notamment les phares au Xénon ou les rétroviseurs rabattables dès le modèle Audi A3 à partir de cet été. A partir d’un certain niveau de véhicule, nous aurons à l’avenir obligatoirement une sellerie spécifique avec du cuir. Une voiture bien équipée se revend souvent mieux en occasion. En fait, par cette stratégie d’attractivité de nos produits en VN comme en VO, nous nous assurons des VR élevées, puisqu’une VR n’est que le reflet du prix du marché en VO.

Propos recueillis par Louis Daubin et Bertrand Gay

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80