Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Interview > Guillaume de Sazilly Directeur de MINI France

Guillaume de Sazilly Directeur de MINI France

lundi 30 août 2021, par Louis DAUBIN

Guillaume de Sazilly : « Et nos loyers démarrent dès 295€ par mois sans apport, une MINI s’offre à vous au juste prix. »

Arrivé à la tête de MINI France en Mars 2020, Le nouveau Directeur de la marque a vécu une prise de fonction originale avec la crise Covid survenue de façon concomitante. Il fait aujourd’hui le point avec nous de son expérience et des ambitions de la marque MINI sur le marché Français et particulièrement celui des entreprises.


KMS : Pierre Jalady, votre prédécesseur a pris la direction Europe de MINI, Vincent Salimon Directeur de BMW Group France a été lui-même auparavant Directeur de MINI France, Et vous voilà depuis 1 an et quelques mois à ce poste. Quel a été votre parcours jusque-là ?
Guillaume de Sazilly : Mon histoire avec le groupe BMW n’est pas récente, elle remonte à l’année 2004 ou j’ai commencé comme stagiaire marketing au commerce BMW puis j’ai évolué vers différentes fonctions marketing, puis Motorrad comme Aera manager, jusqu’en 2009 ou m’appelle alors l’entreprise familiale.

KMS : Vous quittez alors BMW ?
GdeS : Oui, difficile de dire non à sa famille. Puis de 2011 à 2013 l’aventure Américaine à Washington. Une expérience précieuse à tire personnel. Enfin en 2013 j’arrive chez MINI et BMW motorrad au service financier. Bmw finance. Passionnant, j’apprends encore et toujours. Et de fil en aiguille jusqu’à ce jour où je suis avec vous pour cet ITW en tant que directeur de MINI France.

KMS : Avez-vous vécu une année de prise de fonction compliquée par les évènements ,confinements et autres ?
GdeS : Je vais vous répondre sur deux plans distincts. En interne, je vais vous étonner, mais nous étions prêts. Non, nous ne savions rien de ce qui se tramait dans un laboratoire Chinois. Mais nos procédures et organisations internes permettaient immédiatement et à 95% de fonctionner à distance géographique .En étant proche de nos écrans nous étions proches ensemble pour travailler et assurer chacun nos responsabilités et nos engagements. Cela a bien fonctionné. Bien sûr, je n’ai pas pu effectuer les visites « physiques » nécessaires pour aller à la rencontre du réseau MINI. Mais celui-ci est remarquablement préparé à travailler dans ces conditions particulières. Il a su répondre présent efficacement auprès de nos clients.

KMS : et sur le deuxième plan ?
GdeS : Maintenant, je vais pouvoir combler l’absence physique sur le terrain. Nous sommes dans la concession MINI Boulevard Raspail, dans Paris et nous accueillons aujourd’hui un évènement avec la visite du chanteur Stroma (un grand noir rentre dans le hall, NDLR). MINI est une marque évènement. Nos clients apprécient les personnalisations, les séries spéciales.

KMS : Mais encore, sur les ventes sociétés vous allez à la rencontre des loueurs ?
GdeS : Bien sûr, nos équipes dédies sont en charge de l’établissement des protocoles loueurs et nous maintenons une offre vivante et diversifiée. Notre partenariat avec Alphabet donne aussi de très bons résultats.

KMS : MINI c’est une marque, une gamme, comment évolue-t-elle ?
GdeS : En permanence et avec des fondamentaux. MINI c’est 5 modèles, 3 portes, 5 portes, Cabriolet, Clubman, et, Countryman. Avec en sus une offre de gamme, de finitions et de motorisations. Le choix est vaste et riche. Nos ventes sont à 60% sur les versions 3 portes et 5 portes en ventes globales. Et à 40% en Countryman en ventes à entreprise.

KMS : La réputation de MINI est de vendre de beaux produits, mais chers.
GdeS : Vous pouvez acheter une MINI neuve, bien équipé à partir de 16 500€. Avec une confiance certaine dans sa valeur de revente. C’est un tarif similaire à celui d’une Clio de base ou à une Fiat 500 premier prix. Cela dit, 70% de nos clients font appels aux financements. Nous sommes la marque la plus financée en location. Et nos loyers démarrent dès 295€ par mois sans apport, une MINI s’offre à vous au juste prix.

KMS : Voilà maintenant une dizaine d’années que MINI est installé dans les ventes à entreprise. Comment cela se passe-t-il avec les clients professionnels ?
GdeS : Nous nous installons solidement auprès des entreprises, particulièrement les TPE et les PME. Nos ventes sociétés représentent plus de 25% de nos ventes France. Comme vous le savez, nos valeurs résiduelles sont excellentes. Notre image « Life style » est positive et la personnalisation est très importante pour nos clients, d’où les éditions « Capsule ».
En entreprise nos clients roulent beaucoup en déplacements Urbain et Péri urbain. D’où des contrats d’une moyenne de 36 mois pour 40 000 kilomètres par an. C’est un kilométrage annuel relativement faible pour un temps passé au volant de chaque MINI assez long. L’agrément de vie à bord est déterminant. Mini est tellement légitime dans le paysage urbain.

KMS : La demande sur les motorisations évolue ?
GdeS : Oui, fortement. Un quart de nos MINI vendues sont électrifiés. 12% sont 100% électriques. Nos MINI électriques sont capables de rouler 230 kilomètres WLTP. Plus de 90% des Countryman sont PHEV. Le Diesel ne représente plus que 8% de nos ventes et 20% des ventes à société. Pour aller plus loin nous avons besoin de plus de bornes de charge publique disponibles en ville. Notre offre électrique avec la carte « MINI Charging » couvre déjà 80% des points de charge. Les motorisations essence et PHEV sont à 65% des ventes. En quelques années le paysage change .MINI est déjà prêt.

KMS : A ce sujet, Le réseau de concessionnaires MINI vous satisfait il ?
GdeS : Oui. Avec des équipes compétentes et passionnées par le produit et le service. Nous disposons de 123 points de vente et de 200 points de service. La couverture nationale que représente ce réseau est bonne. Un client entreprise trouvera toujours un interlocuteur efficace pour s’occuper de son parc de MINI, de son entretien et de ses financements à quelques kilomètres de chez lui.

KMS : Parlons un peu de l’avenir, comment voyez-vous évoluer votre marché pour MINI dans les 5 ans et 10 ans à venir ?
GdeS : Si les décisions Européennes restent stables. Nous pouvons penser à une part de marché du diesel à peu près stable aussi, et, a une part grandissante d’électrification en MINI. En 2025 nous présenterons notre dernière nouveauté thermique. Ce sera une MINI, vous vous en doutez. En 2030 nous produirons et vendrons une gamme MINI qui sera 100% électrique.

KMS : Pourquoi une entreprise devrait-elle aujourd’hui acheter une MINI ? Quels conseils lui donneriez-vous ?
GdeS : MINI a du sens. C’est essentiel. Le collaborateur, collaboratrice, appréciera ce privilège, définira ses options et prendra soin de sa MINI a laquelle il attribuera une valeur supérieure. Le Chef d’entreprise saura évaluer la plus-value en termes de revente ou de VR. L’offre de motorisations permet d’adapter chaque MINI aux besoins réels de l’utilisateur. Enfin, le cabriolet MINI est le cabriolet le plus vendu en France. Je recommande ce choix de valorisation du collaborateur. Notre offre est variée et s’éloigne d’un univers monochrome de parc d’entreprise. Enfin notre garantie constructeur est de 2 ans avec extension.

Propos recueillis par Louis Daubin

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80