Publié le 3 novembre 2017 | par Rédaction

Certains pourraient considérer ce recrutement comme une belle prise de guerre de la part de PSA. Alain Raposo était en effet préalablement patron de l’ingénierie des moteurs de l’alliance Renault-Nissan.

Depuis la fin de ses études en 1986, Alain Raposo n’a travaillé qu’au sein du Groupe Renault. 21 ans de bons et loyaux services dans différents départements moteurs (Renault, Nissan, électrique, etc) qui lui ont apporté une connaissance enviée. Le Groupe PSA est donc entré en contact afin d’engager Alain Raposo.

Et d’après l’agence Reuters, ce rapprochement a été facilité car Alain Raposo aurait peu apprécié d’être nommé simple conseiller en début d’année suite à ces critiques concernant la lenteur du processus d‘intégration entre Renault et Nissan.

alain_raposo_gd.jpg

Désormais, Alain Raposo est donc responsable des programmes et de la stratégie des véhicules électriques pour le Groupe PSA.

Monsieur Christophe BECHU : « Nous ne laisserons personne sans solution » Nous avons voulu interroger Monsieur Le ministre Christophe Bechu sur sa politique de Transition écologique ,suite a sa prise de position assez sur…

Lire la suite
edito

Un comparatif des voitures électriques les moins chères à l’achat et une table ronde sur les alternatives à l’automobile dans la location longue durée ?Cela nous fait réaliser au sein de la rédaction que les temps …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

FISCALITÉ 2024, Malus et TVS, tout augmente !

Dès lors que le recours au 49-3 était apparu inéluctable pour que le budget 2024 soit, sinon adop...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...