Publié le 2 avril 2015 | par Rédaction

Le constructeur automobile a dégagé l’an dernier un bénéfice net, part du groupe, de 1,89 milliard d’euros, contre 586 millions en 2013.

Ce bond du résultat, malgré une contribution négative de 182 millions d’euros du groupe russe AvtoVAZ, désormais contrôlé par l’alliance Renault-Nissan mais dont les comptes ne seront finalement pas consolidés complètement en 2015 mais probablement l’an prochain, reflète une amélioration spectaculaire du résultat d’exploitation du constructeur français.

Dominique_THORMANN_global_fr.jpg

Celui-ci est redevenu positif, à hauteur de 1,1 milliard d’euros contre 34 millions en 2013, grâce notamment à 844 millions de réductions de coûts imputables aux synergies avec les partenaires du groupe et à ses gains de compétitivité en France et en Espagne. « L’amélioration de la rentabilité vient principalement d’une amélioration de la compétitivité coûts. Dans l’industrie automobile, c’est une condition assez sine qua non parce que le chiffre d’affaires progresse peu » a souligné le directeur financier de Renault, Dominique Thormann. Il a précisé que les économies s’étaient surtout accrues en 2014 dans la fabrication des véhicules.

Marc Ouayoun : «Pour nos clients, Nous ferons en sorte que cela soit possible» Revenu en France pour prendre la direction générale de la marque Audi France, Marc Ouayoun n’est pas un inconnu dans le Groupe Volkswagen. Cet au…

Lire la suite
edito

Le metavers se définit comme un réseau de monde virtuel et immersif. Cela permet à des gens très malins d’affirmer n’importe quoi auprès de gens qui le sont beaucoup moins, mais que l’on flattera d’intelligence, pour …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...