Publié le 18 novembre 2015 | par Rédaction

Fort de 2 millions de cartes carburant attribuées à des utilisateurs de véhicules d’entreprises, Total poursuit le développement de son offre de cartes carburant et fait face à la concurrence de la grande distribution. De son côté, Shell secoue un peu le marché en développant son offre EuroShell au réseau BP tandis que Leclerc avec sa carte Energeo travaille à de nouvelles évolutions dans le domaine de la dématérialisation des moyens de paiement. Et comme si les bouleversements n’étaient pas assez nombreux, depuis le 12 octobre dernier, c’est le réseau DKV déjà fort de 98 000 clients et de 1,9 million de cartes qui s’ouvre aux flottes d’entreprises. Coup de pompe en perspective dans les stations-service

Les 5 Points Clef :
– Les entreprises vont pourvoir faire jouer la concurrence
– Total GR : le carburant à la carte
– Les cartes carburant, à quoi ça sert ?
– Où le carburant est-il le moins cher ?
– Vers de nouvelles technologies de paiement

1 – Les entreprises vont pouvoir faire jouer la concurrence

L’arrivée d’une offre DKV auprès des flottes d’entreprises va assurément secouer le marché de la carte carburant en France. Tout autant certainement que l’introduction de nouvelles technologies de paiement proposées aux utilisateurs des flottes d’entreprises.
Plus connu dans l’univers du transport routier et de la logistique, DKV EuroService est leader sur le segment de marché de la carte de paiement de carburant avec une présence depuis plus de 75 ans dans cette offre de service. Il est vrai que le petit panneau DKV fait depuis 40 ans partie du paysage dès que l’on approche d’une station service. De l’approvisionnement en carburant sans numéraire auprès de 54 000 points partenaires, jusqu’au remboursement de la TVA, en passant par la gestion des péages, DKV offre ainsi de nombreux services qui facilitent la route aux professionnels, et optimisent les coûts et la gestion de parcs de véhicules sur toutes les routes d’Europe.

station_Pompes_HD.jpg

A titre d’exemple, en 2012, DKV a réalisé un chiffre d’affaires de 5,34 milliards d’euros. L’entreprise représentée dans 42 pays a recensé l’an passé un volume de 1,9 million de DKV Card utilisées par plus de 98 000 clients. Et pour la septième fois, la DKV Card a été élue « meilleure marque » dans la catégorie des cartes de services et d’approvisionnement par les journaux allemands Lastauto Omnibus, Transaktuell et Fernfahrer. En France, c’est le 12 octobre que le directeur de DKV Euro Service France, Guillaume Cunty annoncera la nouvelle stratégie de l’entreprise et l’ouverture de ses services en direction des flottes automobiles.

BP ouvert à la carte EuroShell

Un concurrent de plus dans l’univers de la carte carburant qui a vu en France l’arrivée sur ce marché des enseignes de la grande distribution mais aussi le réveil des pétroliers. Ainsi, Shell qui vient d’étoffer son réseau semble bousculer un peu le marché. « Nous avons plusieurs centaines de milliers d’utilisateurs en France et les évolutions apportées sont l’extension de l’acceptation de notre carte aux 350 stations-service à l’enseigne BP, indique Sébastien Duez, directeur commercial des cartes euroShell. Notre réseau compte 1 600 points de ventes avec les stations-service Shell, Esso, Esso Express, Avia et maintenant BP. L’autre évolution est le lancement de la Carte Pro Shell-Eléphant Bleu dédiée au lavage donnant accès aux 430 sites Eléphant Bleu »

« Le réseau Shell se développe sur les grands axes, ajoute également Sébastien Duez, et notre carte euroShell est une offre multi-réseaux en développement qui permet d’apporter une réponse nationale avec un bon rapport qualité prix grâce aux stations bas coût et à notre système de pricing best of ». Ce développement est bien vu de la part de Virginie Havet, manager des cartes Pro chez Auchan Carburant. « Ce mouvement provoqué sur le marché de la carte privative a des conséquences positives. Il conduit les porteurs potentiels à revisiter le paysage de l’offre proposée par les différents intervenants et surtout à comparer à nouveau les prix et les services affichés ». Pas de bouleversement de la concurrence enregistré par contre chez Intermarché.

Pour Eric Theis, « avec plus de 1 400 stations, le réseau Carte Pro des Mousquetaires constitue le 1er réseau prix bas de France pour les professionnels loin devant ses concurrents. Nous ne notons pas de raffermissement significatif de la concurrence en matière d’offres BtoB. De nouveau, la taille et le positionnement prix de notre réseau, complétés par l’apport permanent de nouveaux services, nous permettent de maintenir une croissance significative que nous espérons pouvoir soutenir au cours de prochaines années , ajoute le représentant d’Intermarché. Nous sommes aujourd’hui en nombre de clients, la 1ère carte GMS en France et toujours en nombre de clients, nous pensons disposer du 2ème portefeuille en France ». Les Mousquetaires annonce en effet plus de 75 000 cartes carburant Pro Intermarché et une croissance suivie de plus de 30 % chaque année.

Paiement par smartphone chez Leclerc

Chez Leclerc, ce sont 100 000 cartes actives qui sont en circulation en France et une progression de 15 % par an est enregistrée par Thierry Forien, directeur adjoint de l’activité Energie des centres Leclerc. « La carte Energeo arrive à un moment où elle n’est plus seulement souscrite par les artisans, les PME et les TPE mais où elle est adoptée par des grands comptes, des collectivités, des administrations, des syndicats mixtes ou encore par des conseils régionaux. La réduction de budget à laquelle sont soumis ces organismes tout comme les appels d’offres qu’ils proposent contribuent à la progression de l’offre carburant proposée avec la carte Energeo ».

station_smartphone_HD.jpg

D’autant, indique Thierry Forien, que « désormais nous disposons d’une plus grande souplesse avec des prélèvements automatiques opérés auprès des administrations et réalisés dans le cadre de conventions tripartites signées avec le Trésor public ». Enfin, poursuit le représentant des centres Leclerc, la carte Energeo répond aussi aux attentes désormais de flottes comptant plusieurs milliers de véhicules. « Si Total reste le leader avec le contrôle des deux tiers du marché, comme la carte Total GR, la carte Energeo est aujourd’hui proposée également par le loueur Arval auprès de ses clients ». Et pour les centres Leclerc, le prochain virage à opérer aboutira en 2016 à proposer à ses clients une nouvelle technologie de paiement. « Nous proposerons en 2016 la dématérialisation du paiement sur smartphone », indique ainsi Thierry Forien. Le début d’une nouvelle ère.

2 – Total GR : le carburant à la carte

Leader en France dans l’univers des cartes carburant, Total ne veut pas se laisser dépasser ni par les offres venues de la grande distribution et encore moins par l’évolution des nouvelles technologies de paiement.

Fort de 2 millions de cartes carburant attribuées à des utilisateurs de véhicules d’entreprises, Total travaille actuellement à de nouvelles évolutions de son offre en faveur des professionnels. C’est ainsi qu’est née l’offre Axeane. Plutôt orientée vers les TPE/PME, cette solution leur permet en effet de profiter du meilleur prix entre celui affiché à la pompe et le barème national GR. Le paiement par carte dans plus de 900 parkings en France est un avantage non négligeable pour les petites sociétés travaillant en milieu urbain. Enfin, explique Patricia Hays Narbonne, chef du département Marketing et Cartes Pétrolières de Total Marketing France, « avec Axeane, les TPE et PME bénéficient d’une facturation unique et n’ont plus à gérer le remboursement des notes de frais. Parallèlement, elles suivent leurs consommations en temps réel sur un intranet dédié, avec des outils d’analyse en ligne ».

Dans le domaine de la mobilité, indique-t-on chez Total, la carte GR permet désormais aux entreprises de gérer toutes leurs dépenses de carburant, de parkings et de péages à travers un site extranet sécurisé GR online qui leur est entièrement dédié. Un gestionnaire de flotte ou chef d’entreprise peut, créer ou opposer ses badges et ses cartes, suivre les dépenses et les consommations par conducteur, bénéficier d’un reporting quotidien ou mensuel sur les kilomètres parcourus. Il consulte ses factures en ligne et les télécharge, et peut programmer des alertes en fonction de ses priorités.

Station_pistolet_essence.jpg

« Mais la tendance est au numérique et Total a décelé chez ses clients de nouvelles attentes », explique Patricia Hays Narbonne. « L’appli mobile propose déjà la géolocalisation ainsi qu’un service personnalisé aux pro. Par la suite, la dématérialisation de la carte ou le paiement sans contact devraient apparaitre parmi les nouveaux services proposés aux parcs d’entreprises, à leurs gestionnaires ainsi qu’à leurs utilisateurs ».

Des prises de carburant sécurisées

Pour l’heure, l’espace de gestion sécurisé GR online permet aux entreprises de piloter leurs cartes. Les gestionnaires de flotte ou chef d’entreprise peuvent ainsi mettre en place différents plafonds sur les achats de carburants pour contrôler la consommation et éviter les abus : (plafond par jour ou par mois, plafond en litres ou en euros, plafond par transaction pour limiter les enlèvements à la capacité du réservoir. Les gestionnaires de flotte peuvent également paramétrer des plafonds sur les services en station.

De la même façon, l’espace client GR online facilite le suivi budgétaire des gestionnaires de flotte et les aide à optimiser leurs consommations par l’analyse des dépenses par carte et par type de produit, le suivi des consommations aux 100 km de leurs véhicules et l’accès à leur historique de données. Enfin, les gestionnaires de flotte peuvent créer eux-mêmes des alertes par email sur GR online afin d’être prévenus d’anomalies détectées sur leurs cartes telles l’utilisation anormale les jours non autorisés ou une consommation élevée.

3 – Les cartes carburant, à quoi ça sert ?

Dans les parcs des entreprise, le carburant est souvent le premier poste de coût. Et la première mission d’une carte carburant est de permettre de maitriser et de contrôler cette dépense. Chez les pétroliers et les distributeurs, un site web dédié permet de gérer le poste carburant.
Pour les PME et TPE souvent réticentes, les cartes carburant permettent souvent la mise en place d’une véritable politique de prise de carburant dans l’entreprise. Le carburant est en effet l’un des postes de coûts les plus suivis dans les parcs d’entreprises ; il représente 15 % du TCO (coût total d’utilisation) d’un véhicule. Surtout, les cartes carburant permettent aux entreprises d’éviter de faire des avances à leurs collaborateurs, d’éliminer les notes de frais et de récupérer rapidement la TVA. Mais elles offrent aussi une solution permettant d’optimiser leur gestion de flotte.

Comme l’explique Eric Theis chez Intermarché, « ces derniers mois ont été riches en nouveautés pour nos clients. Nous avons changé notre plateforme extranet et nos clients disposent ainsi d’un nouvel outil en ligne sur lequel ils peuvent bloquer des cartes, consulter leurs transactions et leurs factures. Ils sont désormais alertés par email en cas de comportement anomal d’une de leurs cartes et reçoivent leurs factures en format csv afin de les intégrer facilement dans leur logiciel de comptabilité ou de gestion de flotte. Enfin, poursuit le représentant de la carte Pro d’Intermarché, depuis quelques mois, nos clients peuvent également commander des télé-badges péages/parking avec leurs cartes.

Ils profitent ainsi de tous les avantages du badge (passage plus rapide aux péages notamment) et ils bénéficient d’une facture unique pour le carburant, le péage et les parking ».

Des sites web pour la gestion des cartes carburant

L’enseigne Intermarché va aussi lancer dans les prochaines semaines de nouvelles fonctionnalités qui permettront au client de paramétrer totalement ses cartes en choisissant, s’il le souhaite, le code confidentiel, les plafonds journalier et mensuel d’utilisation pour maîtriser son budget, les périodes d’utilisation (exclusion du weekend par exemple) et les zones d’utilisation (limitation à un département par exemple). « Ces évolutions vont s’accompagner d’un nouveau rapport complet qui sera envoyé chaque mois au client et dans lequel il trouvera le détail des consommations mais aussi des analyses comportementales et des indicateurs qui lui permettront de piloter finement son poste carburant sans avoir recours à un logiciel de gestion de flotte », précise Eric Theis.

Un outil de gestion pour les grands comptes

Chez Auchan, la carte Pro compte aujourd’hui 40 000 utilisateurs principalement parmi les PME et les TPE au travers du réseau de 200 stations-service des enseignes Auchan, Simply Market et du groupe Chiever en Rhône-Alpes. Mais de plus en plus, note Virginie Havet, « au travers des appels d’offre, nous sommes consultés par les grands comptes qui ont des impératifs informatiques. Aussi, depuis mars dernier, notre nouveau back office ou support informatique permet la mise en place d’extranet pour nos clients ».

Station_hoomme_pompe.jpg

Avec ce nouveau système, indique la responsable des cartes Pro chez Auchan Carburant, « aucun frais nouveau n’est imposé mais il donne accès aux gestionnaires de parcs à la mise en place d’alerte, de sécurité pour bloquer les cartes, d’un suivi des consommations et d’un suivi des factures en ligne à J+1 ». Même tendance chez Leclerc où le site internet de la carte Energeo permet d’accorder des autorisations ou d’invalider des cartes en ligne et en temps réel. « Un contrôle des horaires ou de la géographie des prises de carburant peut être opéré et pour les grands comptes, indique Thierry Forien, un service sur mesure est proposé avec échange de fichiers s’intégrant directement dans la gestion de flottes de l’entreprise ».

4 – Où le carburant est-il le moins cher ?

Si tous les pétroliers et les distributeurs indiquent répercuter la baisse des prix du pétrole dans les tarifs qu’ils proposent actuellement pour leur carburant à la pompe, il reste difficile de savoir qui est le moins cher.
Parmi les différentes offres proposées par les pétroliers et les distributeurs, il n’est pas aisé de savoir laquelle est la moins chère. Le juge arbitre reste encore très souvent le prix fixé à la pompe.
« Contrairement à beaucoup d’acteurs du marché, nos prix sont très bas et par souci de transparence à l’égard de nos clients, nous facturons le carburant au prix pompe », explique Eric Theis chez Intermarché. « Nos clients bénéficient ainsi pleinement de nos prix bas toute l’année. Le marché a longtemps fonctionné, et c’est encore parfois le cas, sur un modèle de prix fixé par l’émetteur de la carte carburant, souvent élevé et sans corrélation avec le prix du marché, moins une remise.

Ce modèle, qui peut sembler attrayant puisqu’il est question de remise, ne l’est en fait pas vraiment puisque le prix net réellement payé par le client est supérieur à notre prix d’affichage. Il est important de bien regarder sa facture pour savoir ce que l’on paie. Beaucoup de clients de taille importante nous ont rejoint après avoir fait ce travail d’analyse », précise le représentant des Mousquetaires. Chez ce distributeur, aucune caution n’est demandée pour l’attribution des cartes mais la facturation s’effectue au prix mentionné sur la pompe additionné de 2 % de frais de gestion. Quant au prix de la carte, celle-ci est gratuite la première année et s’élève ensuite à 5 € par an.

Chez Auchan par contre, toute prise de carburant donne lieu à une facturation. « Nous sommes dans la transparence et nous n’appliquons aucun frais de gestion ni frais annexes », indique ce distributeur. « Quant au service apporté, il n’est pas facturé. La carte carburant coûte 30 € mais en fonction du nombre de cartes et du volume de carburant du client, ce prix aboutit à une cotisation mensuelle de l’ordre de 2,5 € », indique-t-on chez Auchan Carburants. En matière de prix du carburant, explique Virginie Havet, « le prix affiché à la pompe est le prix facturé et toute baisse du prix du pétrole est appliquée à la pompe. Un grand compte peut négocier sur les cartes carburant mais seulement s’il y a un volume de carburant en rapport avec chaque carte ».

Enfin, en terme de tarifs, les centres Leclerc et leurs 620 stations se veulent les moins chers avec un prix à la pompe actualisé tous les jours et des tarifs à trois décimales. « Le prix que nous pratiquons est le prix affiché à la pompe, et dans 95 % des cas nous sommes les moins chers, explique Thierry Forien. S’ajoutent des frais de gestion de l’ordre de 3 centimes au litre ou 1 centime lorsque les retraits de carburant s’effectuent régulièrement au même endroit ». Enfin, signale Thierry Forien, « les tarifs ne sont pas remisés mais pour les grands comptes, la négociation s’opère sur les services de gestion ».

5 – Vers de nouvelles technologies de paiement ?

La carte carburant vit-elle ses derniers jours à bord des véhicules d’entreprises ? Pas sûr car elle demeure encore très pratique à l’usage, notamment dans les petites entreprises. En revanche, l’évolution des moyens de paiement va se traduire par l’arrivée de nouveaux modes de règlement.

On l’a déjà évoqué plus haut, les centres Leclerc qui diffusent la carte carburant Energeo auprès des entreprises envisagent dès l’année prochaine de proposer à leurs clients de nouveaux moyens de paiement innovants. En 2016, une solution de paiement « dématérialisée » utilisant le smartphone du conducteur sera proposée pour le règlement des prises de carburant, indique en effet Thierry Forien. « Et pour faire face à la réglementation qui interdit l’usage d’un téléphone dans les stations-service, le conducteur pourra effectuer en toute sécurité son paiement depuis l’intérieur de son véhicule », promet le directeur adjoint de l’activité Energie des centres Leclerc.

Une évolution en forme de pari car la plupart des intervenants constatent que leur cœur de clientèle est constitué de TPE, de PME, d’artisans et de collectivités locales qui cherchent avant tout un outil simple de gestion et de contrôle. « Il est important pour nous de conserver cette simplicité et cette efficacité pour nos clients tout en travaillant à des solutions plus sophistiquées pour nos plus gros clients », explique Eric Theis chez Intermarché. « En terme de dématérialisation des moyens de paiement, il faut préciser que la carte Carburant Pro n’est pas une carte de paiement mais une carte privative permettant aux clients professionnels de s’identifier sur les stations et de bénéficier des conditions de l’offre Carburant Pro.

Station_E.Leclerc_rampes.jpg

Nos clients nous paient essentiellement par prélèvement bancaire après réception d’une facture consolidant toutes leurs transactions. Cette notion est importante et c’est tout l’intérêt de la carte carburant par rapport à une carte bancaire, qui est un moyen de paiement, et qui nécessite de devoir conserver un reçu à chaque transaction et de faire une note de frais. En terme d’évolution des moyens de paiement, nous observons ce qui se passe mais nous pensons que les cartes privatives suivront dans un second temps après que les cartes bancaires auront ouvert la voie en matière d’équipements. Enfin, beaucoup d’entreprises en France aujourd’hui ne fournissent pas un smartphone à tous leurs conducteurs ».

Une attente des clients ?

Une réflexion que l’on retrouve également chez Total où Patricia Hays Narbonne constate que les clients de la compagnie pétrolière continuent à « plébisciter la sécurité, la simplicité et praticité de la carte ». Pour la chef du département Marketing et Cartes Pétrolières de Total Marketing France, « la traçabilité, la facturation, les notes de frais regroupés, le côté multi-services sont d’autant d’éléments qui nous permettent de mesurer le taux de satisfaction positif de nos clients. Cependant, il est clair que de nouvelles attentes sont identifiées autour du service personnalisé aux pro en station, la géo localisation, la dématérialisation de la carte ou le paiement sans contact. Total s’y emploie assidument ».

C’est d’ailleurs la démarche suivie avec l’appli mobile Total Services proposée par le pétrolier. Enfin, comme le souligne Patricia Hays Narbonne, « nous travaillons sur des tests monétiques, sur la dématérialisation des cartes et sur de nouveaux services … tout en nous assurant à travers des enquêtes de satisfaction régulières que nous restons en adéquation avec les attentes de nos clients ».

Dossier réalisé par Jean-Pierre Lagarde

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...