Publié le 26 juin 2018 | par Rédaction

Avec sa nouvelle C4 Cactus et ses suspensions à butées hydrauliques progressives, Citroën promet à ses clients le confort d’un tapis volant… Simple hochet publicitaire ? Nous avons testé pour vous.

Le C4 Cactus nouvelle mouture a pris le parti d’affirmer son esthétique décalée… et c’est plutôt très réussi. Certes, il faut apprécier cette patte seventies faite de formes courbes et de mélange de tons, mais si ce look un brin “Courrèges” vous enthousiasme, c’est gagné. D’autant plus qu’avec un empattement de 2,60 m, cette compacte offre une bonne habitabilité aux quatre places et un coffre d’une capacité de 348 extensible à 1170 litres. L’empreinte design de ce modèle quelque peu hors norme se poursuit dans l’habitacle, avec une cohérence de style qui n’entame pas la rigueur ergonomique attendue.

À son aise

L’offre moteur proposée avec la gamme Business se concentre sur deux moteurs, l’essence PureTech de 110 ch et le diesel BlueHDi de 99 ch (254 Nm et 99 g/km), disponible en boîte manuelle seulement. Cette version reprend les équipements du niveau intermédiaire, plutôt généreux, et y adjoint, pour l’essentiel, l’aide au stationnement avant, l’interface smartphone, l’appel de détresse et l’assistance Citroën, sans oublier la navigation connectée.

c4_cactus_planche_de_bord.jpg

Les férus de sécurité pourront y ajouter le pack sécuritaire “Drive Assist” (450 €). Reste la question du confort. Que l’on se trouve sur le grand plat d’une autoroute ou sur les pavés du Nord, cette C4 Cactus offre un niveau de confort supérieur à celui de beaucoup de ses concurrentes. Sur les défauts de revêtement, les suspensions à butée hydrauliques adaptatives font vraiment une différence, laissant les trains roulants absorber les inégalités du sol avec une réelle efficacité. Bien entendu, sur les creux plus importants ou les saillies franches, ce système voit son rendement diminuer. Pour autant, la qualité des assises contribue à préserver le confort des passagers.

c4_cactus_face_avant.jpg

Le revers de la médaille ? Une conduite mesurée est recommandée, ce système de suspension supposant quand même une relative prise de tangage dans les courbes serrées (le roulis est plutôt bien contenu), d’autant que le C4 Cactus pèse environ 1600 kilos. Proposé de 21 100 € (essence et BVM) à 23 200 € (diesel et BVM), le Cactus – vendu jusqu’ici à 3300 exemplaires en entreprises – devrait continuer de plaire.

Axel Ekman

c4_cactus_arriere.jpg

Citroën C4 Cactus Business PureTech EAT6

Moteur : 3 cylindres essence
Cylindrée : 1,2 litre
Puissance : 110 ch à 5500 tr/mn
Couple : 205 Nm à 1500 tr/mn
Vitesse maxi : 188 km/h
Boîte : auto à 6 rapports
Consommation constatée : 7,8 l/100 km
Émissions CO2 : 119 g/km
TVS : 535,50 €
Prix : 34 100 €

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...