Publié le 24 novembre 2022 | par Louis DAUBIN

La Troisième génération du SAV (Sports Activity Véhicule) à succès de BMW, le X1, vient d’apparaitre et nous avons pu le tester longuement sur les routes de montagne du Sud-est et de plaine de l’Ouest. Force est de constater que l’on s’approche du grand frère X3 dans les prestations.

BMW iX1 xDrive30

Lancée sur le marché Français avec 4 motorisations : 2 essences et deux diesels en attendant la X1 100% électrique  et 2 hybrides rechargeables à venir. Le nouveau X1 bénéficie d’une nouvelle plateforme conçue pour intégrer tout le mécano des nouvelles motorisations. Le « mild » hybride de 48 volts complétant l’offre sur les classiques essences et diesel ainsi équipées en versions hybrides de base. On constatera que plus aucune boite de vitesse à commande manuelle n’est disponible au catalogue. L’automatique a définitivement pris le dessus.

La nouvelle face avant des BMW a fait couler beaucoup d’encre. La calandre élargie et les phares réduits ont décontenancé les habitués. Sur les premières photos nous étions surpris. Mais, face à la voiture, la surprise est belle. J’ose dire que l’élégance générale y a gagnée sur ce « SAV, SUV ». Le X1 en impose en finesse et ses 4,50 m de longueur et 1,85 m de largeur pour 1,64 m de hauteur donnent de l’allure a cette automobile avec en prime un CX de 0,26 tout à fait performant dans la catégorie. Ce n’est pas un hasard si le BMW X1 est le SUV compact le plus vendu dans le monde. 

BMW iX1 xDrive30

Dans son format il offre 5 vraies places, un coffre de 540 litres et l’aménagement intérieur est particulièrement accueillant. En sellerie claire l’impression de joie de vivre et de qualité apparait flagrante face aux versions  toutes de noir vêtues dans l’habitacle. Il en va de même pour les sièges, ils sont vraiment excellents et vous permettront d’abattre des kilomètres en toute sérénité. Sauf ! Sauf si vous prenez l’option sièges sport qui vous condamnera aux douleurs de l’écrasement des côtes et des cuisses. Le « look »  ou le plaisir de conduire ? BMW vous laisse choisir. Idem pour les jantes que vous pouvez choisir de 17 à 21 pouces. A 17 et 18 pouces vous aurez le confort à 21 pouces vous aurez le dur : Les bonnes chaussures ou les santiags ?  C’est ce qui est formidable chez BMW :  le choix ! Et cela c’est la signature du vrai constructeur haut de gamme, Monsieur Stellantis… Le Tableau de bord propose un affichage électronique  et de pare-brise que l’on retrouve dorénavant sur toutes les dernières BMW et l’écran central dispose de toutes les fonctions dont vous pourriez rêver de série. L’équipement de base est d’ailleurs sérieusement revu à la hausse et les différents packs disponibles offrent vraiment un niveau de prestations au sommet du segment. 

BMW iX1 xDrive30

Nous avons choisi de tester longuement la version Diesel 18d. Ce moteur de 2 litres offre 150ch à 3750 tr/mn. Agréable et silencieux en fonctionnement, il offre une puissance suffisante et une vitesse de pointe facile à maintenir. Sa qualité première est une sobriété de carburant stupéfiante. Un vrai chameau. En lui demandant beaucoup nous avons consommé 7,8 l de moyenne. C’est très peu et les 4,9 litres/100 annoncés sont réalistes.  

Cette BMW traction avant est équilibrée en comportement. Sure et douce, la Bmw X1 accomplira toutes les missions avec aisance avec un amortissement bien taré sur des amortisseurs suffisamment souples. Seuls les pneumatiques » Continental  Eco Contact 6Q » nous ont déçus par leur médiocrité de tenue de route sous la pluie. Des Michelin auraient mieux fait l’affaire.

BMW iX1 xDrive30

A 42 200€ le X1 18d est bien placé en tarif. Notre modèle  X1 18d optionné atteignait 51 910€ et je vous avouerai que je l’ai trouvé très agréable à vivre au quotidien avec ses options de confort. Ce SUV d’accès de la gamme BMW affirme encore l’esprit premium de la marque.

Valeur sure

Le gros SUV n’est plus à la mode dans notre vieille Europe. Mais, Le SUV compact et efficace à la cote auprès des automobilistes et des entreprises C’est normal. Le BMW X1 cumule un comportement de berline avec les prestations particulières du SUV le tout avec une consommation réelle dérisoire. Au bonheur du gestionnaire de parc.

Louis Daubin

Fiche technique :

  • Moteur : 2 L 4 cylindres turbo
  • Puissance : 150 ch.
  • Couple : 360 Nm dès 1500 tr/mn
  • Vitesse Maxi : 210 km/h
  • Consommation : WLTP 4,9L  essai : 7,8 L
  • Emission de Co2 : 129 g/km
  • TVS : 232€
  • Prix du modèle essayé : 51 910€ 

Reiner Hoeps  : « Nos électriques nous permettront de garder la clientèle des gros rouleurs » …

Lire la suite
edito

Il y a encore deux ans ,et depuis 50 ans, la Location longue durée avec les banques et les financières captives des constructeurs  nous tenaient un discours de métier : on avançait des arguments financiers factuels p…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...