Publié le 27 juillet 2016 | par Rédaction

Le segment SUV marchant fort bien, Range Rover a extrapolé un Evoque cabriolet. Exercice périlleux, mais réussi.

Esthétiquement, on aurait pu s’attendre à voir ce que l’ostentatoire produit de pire, mais il n’en est rien. Sans pour autant adopter une discrétion monacale, l’Evoque Cabriolet parvient à exister sans se vautrer dans cette facilité du tape-à-l’œil qui plaît tant à une certaine clientèle néo-fortunée.

Evoque_Convertible_Phoenix_038.jpg

En cela, il revendique cette nature anglaise qui parvient à allier exception et discrétion. Avec quatre vraies places et un coffre de seulement 250 l (il faut bien loger le toit), ce cabriolet a pour caractéristique sa simplicité d’utilisation puisque 18 secondes suffisent à rentrer ou à déployer son toit souple. Signalons qu’aux places avant, la tranquillité phonique et aérodynamique des passagers est remarquable tant capoté que cheveux au vent, à condition d’avoir déployé le filet anti-remous au-dessus des places arrière.

Bonnes sensations

On a souvent, et à juste titre, des préventions quant aux qualités dynamiques de certains cabriolets dérivés de berlines, surpoids oblige. Dans le cas d’un SUV, les choses se compliquent compte tenu de la masse roulante. Afin de rigidifier son châssis et de ranger son dispositif de toit, Range Rover a du concéder environ 300 kilos de charge supplémentaire pour, au final, frôler les deux tonnes.

Evoque_Convertible_face_avant_038.jpg

Dans ces conditions, on apprécie davantage encore les qualités dynamiques de cet Evoque qui parvient à bien tirer son épingle du jeu, y compris sur des parcours sinueux. Proposé en essence 240 ch ou équipé d’un turbo diesel de 2,0 litres en 150 ou 180 ch (l’ensemble est couplé à une BVA à 9 rapports pas assez réactive, même en mode sport), l’Evoque Cabriolet a besoin de couple pour retrouver une certaine vivacité. C’est pourquoi on choisira plus volontiers le diesel en 180 ch, une version qui propose une force de 430 Nm parfaitement exploitée par la transmission intégrale.

Evoque_Convertible_planche_de_Bord_038.jpg

Ainsi armé, vous pourrez vous lancer sans crainte dans le tout chemin : parfaitement rigide, le châssis ne craint rien et les solutions de traction pilotée (faible adhérence, terrain inégal, contrôle de descente…) demeurent particulièrement efficaces. La vie à bord est indéniablement agréable, même par temps froid grâce à un volant et à des sièges avant chauffants et ventilés.

Reste que cet Evoque s’affiche à des tarifs qui en feront réfléchir quelques-uns : de 51 600 € pour le diesel 150 ch en version SE à… près de 70 000 € pour l’essence 240 ch HSE une fois packs et options cumulés.

Axel Ekman

Fiche Technique :
– Moteur : 4 cylindres
– Puissance : 180 ch à 4000 tr/mn
– Couple : 430 Nm à 1750 tr/mn
– Vitesse maxi : 195 km/h
– Boîte : automatique à 9 rapports
– Consommation : 5,7 l/100 km
– Émissions CO2 : 149 g/km
– TVS : 1 713,50 €
– Prix : 54 600 €

Reiner Hoeps  : « Nos électriques nous permettront de garder la clientèle des gros rouleurs » …

Lire la suite
edito

Il y a encore deux ans ,et depuis 50 ans, la Location longue durée avec les banques et les financières captives des constructeurs  nous tenaient un discours de métier : on avançait des arguments financiers factuels p…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...