Publié le 30 mars 2012 | par Rédaction

Débutée en 1972, la carrière de la Honda Civic attaque 2012 avec une neuvième génération. Très proche esthétiquement de la précédente, la nouvelle compacte japonaise n’en reste pas moins inédite sous sa carrosserie et offre dorénavant des caractéristiques pensées pour attirer les professionnels.

Pas toujours facile de « vendre » une nouvelle voiture quand celle-ci ressemble beaucoup à l’ancienne. Les constructeurs dévoilent alors des talents d’imaginations insoupçonnables pour créer des slogans accrocheurs.

Lors de la présentation de la nouvelle Civic, Christophe Decultot, directeur général de Honda France, nous a ainsi dévoilé : « La nouvelle Civic n’est pas une évolution mais une évolution révolutionnaire ». Une phrase assez obscure mais qui au niveau de l’entreprise se révèle plus explicite. Car pour séduire les professionnels, la Japonaise a développé plusieurs atouts « révolutionnaires » par rapport à la précédente génération.

Honda_Civic_ext_lateral.jpg

Une politique commerciale tournée vers les professionnels

Christophe Decultot nous a ainsi annoncé une Civic sans banquette arrière disponible dès 2012. Cette version sera assemblée par Gruau. En outre, un petit diesel viendra compléter la gamme actuelle à partir de 2013. Avec une puissance de 120 ch, un couple de 300 Nm et surtout des émissions de CO² inférieures à 100 g/km, cette Civic s’avère économiquement assez séduisante. Seule énigme pour le moment le tarif qui sera dévoilé lors du lancement.

De plus pour optimiser un réseau que certains jugent trop limité, Honda compte développer des points de services uniquement réservés à l’entretien des véhicules. Christophe Decultot à également révélé que ses vendeurs seront davantage formés pour mieux répondre aux demandes des professionnels.

Une génération plus aboutie

Passons sur l’aspect esthétique tellement les changements sont minimes. La neuvième génération se distingue surtout des modifications techniques comme ses trains roulants revus et corrigés. Christophe Lefêvre, Directeur Technique Honda France, détaille : « Les bras de l’essieu arrière ont été renforcés. Ils sont désormais plus rigides que ceux de l’ancienne Type R, la version sportive de la gamme pour l’efficacité du comportement routier. Mais, nous avons aussi soigné le confort en montant des ressorts et des amortisseurs plus souples ».

Et sur la route, ces modifications s’avèrent effectivement efficaces. La Civic enchaîne parfaitement les virages des départementales et procure un confort agréable sur autoroute. Le compromis efficacité/confort est donc une réussite. Seuls les sièges se révèlent assez dures notamment au niveau du dossier.

Honda_Civic_Tab_bord.jpg

Concernant le moteur, nous n’avons pu essayer que la version diesel 2.2 Diesel i-DTEC 150 ch. Ce bloc déjà présent sur l’ancienne mouture a cependant été amélioré avec un gain de 10 ch et un couple de 350 Nm soit 10 Nm de plus. Le résultat est assez plaisant car ce moteur se montre volontaire même si en dessous de 1500 tr/mn, il peine dans les relances.

Côté insonorisation, la Civic se situe dans la moyenne de la catégorie… si vous possédez une conduite sage car au-delà de 3000 tr/mn le bruit envahit l’habitacle. Au niveau des émissions de CO², un gros travail a été effectué puisque le i-DTEC émet 110 g/km contre 135 g/km auparavant ! Les ingénieurs sont parvenus à ce résultat en diminuant les frottements internes, en montant un système stop&start et en implantant des volets amovibles au milieu de la calandre et des petits déflecteurs situés sur les ailes arrière.

Un rapport tarif/équipement intéressant

Parmi la gamme, Honda estime que le deuxième niveau de finition (sur cinq) sera le plus commercialisé en diesel. Nommé Exécutive, ce dernier offre la climatisation automatique bizone, le lecteur CD MP3, le régulateur de vitesse, l’allumage automatique des phares, le capteur de pluie, la caméra de recul, les jantes alliage 17 pouces pour un tarif affiché à 24 500 euros.

Honda_Civic_trois_quart_avant.jpg

Un prix séduisant si vous étudiez la concurrence. La Volkswagen Golf TDI 140 Confortline, par exemple, avec moins d’équipements est commercialisée 26 440 euros. De même, la Citroën C4 HDi 150 Exclusive s’affiche à 27 650 euros ! Si le look original de la Honda Civic ne vous rebute pas, n’hésitez pas ou… attendez 2013

Benoît Le Floc’h

En chiffres…

Honda Civic 2.2 i-DTEC 150 ch
Puissance : 150 ch à 4000 tr/mn
Couple : 350 Nm dès 2000 tr/mn
Vitesse maxi : 217 km/h
Conso mixte : 4,4 l/100 km
CO² : 115 g/km
Volume coffre : de 467 à 1368 l.

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...