Publié le 5 avril 2018 | par Rédaction

Avec sa ligne sportive et musclée, la nouvelle petite Jaguar E-Pace va séduire. Ce SUV compact très réussi a tout misé sur le dynamisme et ses équipements, un peu moins sur le confort.

Petite par la taille, la Jaguar E-Pace plait immédiatement par son design élégant fait de lignes fuyantes, de portes à faux courts et de rondeurs rassurantes. Longue de 4,40 m, sa silhouette sportive reprend à son compte quelques lignes esthétiques déjà explorées sur la F-Type. Il en va ainsi du dessin des phares ou des feux arrière mais également des ouïes latérales en chrome poli ou encore des ailes avant et arrière qui s’inspirent du dessin développé à l’origine pour le coupé-cabriolet sport de la marque.

e-pace_r-arriere.jpg

Malgré ces gènes sportifs, le dessin de la nouvelle Jaguar E-Pace adopte aussi des angles d’attaque et de fuite importants et une garde au sol surélevée permettant d’affronter des terrains accidentés. Car la E-Pace bénéficie d’une transmission intégrale associée à la vectorisation de couple ; cette technologie permet de déployer la puissance sur l’une ou l’autre des roues arrière en fonction des virages et de remettre la voiture en ligne en cas d’anomalie, par le freinage d’une roue. En utilisation 4X4, la E-Pace peut instantanément accorder 100 % du couple sur les seules roues arrière ou de manière égale sur les quatre roues.

De l’espace dans l’E-Pace

Sur le plan du confort, la ligne sportive adoptée par ce petit SUV cache une excellente habitabilité pour les passagers, laquelle ne vient pas empiéter sur le volume du coffre puisque qu’avec 577 l. celui-ci est l’un des plus importants de sa catégorie. Au volant, l’assise haute procure une bonne visibilité, en revanche la vision arrière reste très limitée. A bord toujours, on aime l’effort réalisé sur la qualité perçue et la finition d’assemblage. A ce titre la planche de bord donne le ton. Elle est prolongée par un écran tactile 10 pouces qui se montre plutôt intuitif et réactif, lui-même complété par des touches d’accès direct pour le chauffage et la climatisation. L’effort a également porté sur la connectivité puisque la Jaguar E-Pace dispose de cinq prises USB et d’un hot-spot Wi-Fi 4G permettant de connecter jusqu’à huit appareils.

e-pace_r-face_avant.jpg

A la conduite, le caractère sportif de la E-Pace est conforté par la sécurité qui se dégage du train arrière autant que de la précision du train avant. Surtout, ce modèle n’est guère sensible à la prise de roulis même sur route sinueuse. Alors, le plaisir de conduite serait total si en contrepartie ce petit SUV n’avait pas adopté des suspensions aussi rigides dégradant ainsi le confort à bord.

Une Baby-Jag bien équipée

Côté motorisations, le choix des entreprises se portera sans doute sur la version diesel D150 BVM Business qui n’émet que 124 g/km de CO2 (à partir de 37 160 €) toutefois il faut constater que les motorisations essence de la marque se marient nettement mieux avec le dynamisme que réclame cette Jaguar E-Pace. En version diesel 240 ch, cet SUV semble engourdi et ne diffuse aucune impression de dynamisme malgré son couple de 500 Nm et ses 240 ch. Il est vrai que l’autre point faible de la Jaguar E-Pace c’est son poids : 1 850 kg. Dotée d’une sonorité plus charmeuse, la version essence 300 ch propulse plus aisément la E-Pace de 0 à 100 km/h en 6,4 secondes et atteint 243 km/h avec beaucoup plus de vélocité.

e-pace_r-lateral.jpg

Enfin il faut mettre au crédit de cette nouvelle baby-Jag, les nombreux équipements dont elle dispose de série en version Business (seulement en version 150 et 180 ch). Il en va ainsi de la caméra stéréo utilisée pour le freinage d’urgence avec détection des piétons, ainsi que de l’assistance au maintien de trajectoire, le reconnaissance des panneaux de signalisation, le limiteur de vitesse adaptatif et le détecteur de fatigue du conducteur. S’ajoutent les aides au parking avant et arrière ainsi que la dernière génération d’affichage tête haute. permettant d’afficher jusqu’à 66 % d’information supplémentaire sur le pare-brise. Séduction assurée.

Jean-Pierre Lagarde

FICHE TECHNIQUE : JAGUAR E-PACE S D240 AWD
Moteur : 2.0 Ingenium 4 cyl Diesel 1999 cm3
Puissance : 240 ch/4 000 tr/mn
Couple : 500 Nm/1 500 tr/mn
Vitesse maxi : 224 km/h
Performances : 7,4  » pour le 0 à 100 km
Consommation : 6,2 l/100 km
Pollution (CO2) : 162 g/km
Prix : 53 400 €
TVS : 3 159 €

La Jaguar E-Pace : compacte et sportive !

e-pace_r-planche_de_bord.jpg

Deux ans après l’apparition du F-Pace, son aîné, Jaguar commercialise dans le segment des SUV compacts la petite E-Pace. Très séduisante et bien dessinée, ce nouveau modèle est aussi luxueux, bien équipé et bénéficie d’une transmission intégrale mais manque de confort. Sa tenue de route ainsi que ses qualités routières et tout terrain s’affirment un peu trop au détriment de suspensions trop rigides.

Robert Breschkow : « Les gammes Seat et Cupra laissent un large choix aux clients » Robert Breschkow, dirige les marques Seat et Cupra sur le marché français depuis un peu plus d’un an, évoque les performances et le positio…

Lire la suite
edito

Voilà, c’est fait ! Nous rentrons d’un périple sur 48 h de 2000 kilomètres effectués entièrement avec des voitures 100% électriques. 9 constructeurs ont joué le jeu en nous confiant leurs meilleures voitures électriqu…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...