Publié le 20 décembre 2017 | par Rédaction

BYD (Build Your Dreams), constructeur chinois, investit au Maroc. La marque a en effet signé un accord pour la construction d’usine dans la ville de Tanger.

La commercialisation des véhicules chinois en Europe approche. Le constructeur BYD a signé un protocole d’accord pour implanter près de la ville de Tanger trois usines pour produire des batteries électriques, des bus et camions électriques et enfin des trains électriques. Wang Chuanfu, propriétaire de BYD a déclaré à cette occasion : « Nous souhaitons bénéficier de la situation géographique du Maroc, en tant que porte d’entrée pour l’Europe et le marché africain ».

De son côté, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, a indiqué : « C’est un jour de fête pour le Maroc qui entre de plain-pied dans le domaine de la mobilité durable (…) avec le leader mondial des véhicules électriques ».

byd_logo_gd.png

Yvan Segal : « Les automobilistes vont consommer l’automobile différemment" Pour Renault, la valeur ne passe plus forcément que par la production et la vente de véhicules mais également par les services et la gestion sur to…

Lire la suite
edito

Reuters a communiqué les chiffres d’investissements des constructeurs, en premier, des équipementiers et de la filière automobile dans le véhicule électrique, ce, jusqu’à l’aube  de 2030. Ce chiffre donne le …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...