Publié le 25 juillet 2022 | par Charles Daubin

Vous êtes fou ? C’est impossible ! Mais pourquoi 9 voitures ? Jamais vous n’y arriverez ! 2000 kilomètres ? Laissez tomber ! C’est idiot ! Vous voulez détruire l’image de la voiture électrique ! Arrêtez ça ! Etc.

Introduction

Que n’avons-nous pas entendu comme injonction de rappel à la raison de la part de la horde des timorés de la voiture électrique… Nous avons décidé de tester 10 voitures électriques des segments C et D dans des conditions « professionnelles «  d’usage entreprise. 

Rapidement nous ne fume plus que 9. Tesla, faisant le mort face à nos demandes, n’a pas souhaité nous répondre…Mercedes Et Volkswagen jouant le jeu du test 2000 kms de façon remarquable en nous confiant en avant-première, respectivement, la nouvelle berline Mercedes électrique EQE 350+ et la Nouvelle Berline Volkswagen ID5 pro performance 77KW/h. Deux mois avant leurs lancements presse. Grace leur soit rendue pour leur audace et leur confiance envers notre rédaction. Nous avons sélectionné les modèles les plus économes de leurs énergies dans leur définition motrice et les plus endurants dans leur définition batterie pour chacune des voitures sélectionnées :  en sus des deux nommées précédemment  nous disposions de la BMW I4 E Drive 40, la Ford Mustang Mach-E extended Range RWD, la KIA EV 6 168 KW 2X4, la MG ZS, La Renault Megane E-Tech EV 60 super Charge, La SKODA Enyak 80, la VOLVO XC-40 recharge.

12 personnes de l’Equipe de KMS édition ont pris le départ depuis la Station TOTALENERGIES de la Défense, près de Paris. Cette station a la particularité d’être entièrement dédiée à la charge des voitures électriques et électrifiées. 

TOTAL ENERGIES sera notre partenaire de confiance dans ce test longue durée ; en nous fournissant leur formidable appui logistique d’énergéticiens avec la fourniture de leurs cartes Fleet capables de nous renseigner avec précision sur les consommations et les durées de charge de nos voitures tout au long de nos ravitaillements en électricité.

L’objectif ?

Tester l’utilisation à plein débit des bornes en station de recharge. Avec 9 voitures c’était parfait.

 Tester les 9 voitures sur une utilisation longue distance.

 Vérifier la fiabilité des capacités des bornes et des voitures en situation de charge. 

Tester le réseau dans sa diversité et tester le voyage électrique sans planification  du déplacement virtuel. 

Connaitre les couts réels et les temps de charges réels, impondérables compris. 

Estimer le temps nécessaire face au moteur thermique pour réaliser une mission pour le compte de l’entreprise et éventuellement apprécier le plus objectivement possible le cout de la perte de productivité engendré par l’allongement des temps de déplacements.

En route ! voici le compte rendu des essais.

Résumé vidéo

Conclusion

de la théorie à la pratique :

Quels enseignements avons-nous tirés de ces essais de voitures électriques ?

– Fiabilité totale de nos 9 voitures électriques sur ce test : Parfaite ! Aucune avarie.

 Un silence de marche général appréciable, et un budget final d’énergie consommée assez raisonnable alors que les IONITY facturaient encore la charge à la minute au moment de ce test.

-Il est difficile de recharger rapidement sur le réseau routier en dehors de la proximité des autoroutes et des stations d’autoroutes dotées de bornes de recharges vraiment puissantes et rapides.

– Sur un parc de bornes dans une station de recharge il est rare que toutes les bornes soient en état de fonctionnement à plein. En général nous avons constaté un 4 sur 5 bornes en pleine efficience. Les autres bornes démarrant plus difficilement et débitant moins d’électricité. Pourquoi ? Mystère.

– Les temps de recharges varient considérablement en fonction du véhicule et de la borne de recharge. Les deux formant un couple qui fonctionne …ou pas.

-Il est impossible d’évaluer le montant de sa facture avec précision sur l’instant. Aucun compteur ne vous donnant, comme sur une pompe carburant, un montant total.

– La vitesse de déplacement idéale sur autoroute est de l’ordre de 110 KM/H pour une voiture électrique ; ce afin de ménager une autonomie suffisante avant la recharge. Cette vitesse sur autoroute peut être considérée comme  insuffisante et contraignante dans un cadre professionnel. Mais à 130/140 Km/h l’autonomie de votre voiture électrique fondra comme neige au soleil…

– Sur route, l’efficacité du véhicule électrique est beaucoup plus évidente en autonomie comme en performances avec une facilité à s’intégrer aux 90 km/h.

-Les conséquences sur long trajet seront une perte de productivité évidente qui nécessitera un ré organisation de vos RDV. Ce sans compter le stress supplémentaire du conducteur lié à la recharge en rase campagne…

-Entre Paris et Bayonne et retour nous avons effectués 8 arrêts recharge pour nos 9 voitures en saturants à chaque fois « l’espace électrique » des stations toutes marques. Il est évident que 9 voitures Diesel modernes roulant à 110 km/h comme nos électriques, se seraient satisfaites de 1 arrêt carburant à l’aller et 1 arrêt carburant au retour.

-Quelle que soit l’autonomie annoncée de votre voiture, vous aurez tendance à vous arrêter pour recharger au plus tard tous les 300 kilomètres. Non par défiance envers votre voiture souvent capable d’aller plus loin ; mais envers les bornes annoncées disponibles sur votre trajet. Les usagers de voitures électriques qui sont arrivés quelques minutes après nos 9 voitures électriques sur les bornes de recharges se souviendront longtemps de leur attente…

– La durée moyenne des arrêts, pour recharger à 80% de la capacité batterie, oscillera entre 30 et 50 minutes. Au mieux une petite demie/h. Donc 8 Arrêts X 30 mn= 4 heures de recharge…Nous avions 9 voitures à recharger. Nous avons donc défalqué le temps d’attente supplémentaire pour recharger toutes les voitures  et rouler de concert.

– Il est inutile de recharger votre voiture à 100%, sauf pour la première charge avant le départ.

-Nous avions clairement 2 catégories de véhicules pour l’autonomie et la recharge en test,  et il est flagrant que la Mercedes, La BMW, La KIA, et La Ford auraient pu « sauter » 2 arrêts sur les 8 réalisés en jouant sur leur autonomie réelle. Mais la sécurité et le doute sur les bornes disponibles ont poussés leurs conducteurs à s’arrêter 8 fois comme les autres.

ALLER :

-1er Arrêt  (220 kms): Aire de Tours la longue vue, A10, bornes IONITY

-2 éme Arrêt (176 kms) : Aire de Poitou Charente A10, bornes IONITY

-3eme Arrêt (175 kms) : Aire de Fontbelleau, Bordeaux,  bornes rapides

-Arrivée Bayonne (196 kms) : batteries déchargées

RETOUR :

  • 1er Arrêt : Tentative de charge parking public de Bayonne. Puissance trop faible
  • 2 eme Arrêt : Aire de Labenne EST (IONITY)
  • 3 eme Arrêt (180 kms)  : Aire de Lormont Fontbelleau Bordeaux (Charge Rapide)
  • 4ème Arrêt  (88 kms) : Aire de St Leger Est A10 (Ionity) pour recharger les « petites »
  • 5 eme Arrêt (164 Kms) : Aire de Poitiers –Chincé (Ionity)
  • 6eme Arrêt (201kms) : Orléans sortie d’A10 en ZI 
  • Paris (121 kms)

Nous sommes partis le 10 Mai à 9h du matin du journal et sommes revenus le 12 Mai à 3 h du matin…Test réussi.

Les essais détaillés des 9 voitures :

Yvan Segal : « Les automobilistes vont consommer l’automobile différemment" Pour Renault, la valeur ne passe plus forcément que par la production et la vente de véhicules mais également par les services et la gestion sur to…

Lire la suite
edito

Reuters a communiqué les chiffres d’investissements des constructeurs, en premier, des équipementiers et de la filière automobile dans le véhicule électrique, ce, jusqu’à l’aube  de 2030. Ce chiffre donne le …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...