Publié le 12 novembre 2019 | par Louis DAUBIN

L’incendie de l’Usine d’additifs chimiques de Lubrizol dans la banlieue de Rouen a déclenché tout ce que le discours officiel a de plus scandaleux en matière « d’écologie Mondaine ».

edito_photo.jpgVu depuis Paris, et de ses bureaux climatisés, un gros incendie chez les ploucs, dans les régions, de Normandie , on allait pas en faire un évènement. Le décès du Président Jacques Chirac a d’ailleurs fort opportunément fais taire médiatiquement ces plaintes des Rouannais submergé par un immense nuage noir de combustion chimique. On envoya quelques jours après que l’incendie de l’usine fut terminé, et que les suies grasses furent déposées, deux ministres qui passèrent rapidement auprès des indigènes pour leur annoncer qu’il n’y avait aucune pollution et qu’ils pouvaient rentrer dans leurs cases : Tout va bien, très joli village, toi pas t’inquiéter, ministre gentille. On n’allait quand même pas payer des indemnités à ces gens au titre d’intoxication par la pollution , on est pas à Bhopal, Soyons sérieux ! La preuve, à ce jour, aucun parti écologique parisien si soucieux de pollution ne s’est manifesté. Tout est sous contrôle.
Par contre, ces mêmes ministres et mêmes récipiendaires de la finance écolos, nous prennent des mines d’une gravité extrême façon attentat et crime contre l’humanité lorsqu’ un constructeur a l’audace de leur faire remarquer qu’un moteur Diesel moderne Euro 6 D temp est injustement banni ,alors qu’il est techniquement plus propre en émissions, Nox, particules, et CO2 qu’un moteur essence, hybride ou électrique sur la durée de son cycle de vie et de recyclage. Cris d’orfraie de nos belles ames, Quoi ! On refuserait de payer des milliards d’indemnités écologiques au gouvernement ? Insensé ! Voire criminel !
Tartuffe aime l’argent. Il le prend au titre de la pollution, Il ne le donne pas au titre de la pollution. Mais il sait en redistribuer des miettes à ceux qui l’appuieront dans sa lutte courageuse contre la bonne pollution : Celle qui rapporte !

Yvan Segal : « Les automobilistes vont consommer l’automobile différemment" Pour Renault, la valeur ne passe plus forcément que par la production et la vente de véhicules mais également par les services et la gestion sur to…

Lire la suite
edito

Reuters a communiqué les chiffres d’investissements des constructeurs, en premier, des équipementiers et de la filière automobile dans le véhicule électrique, ce, jusqu’à l’aube  de 2030. Ce chiffre donne le …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...