Publié le 27 novembre 2015 | par Rédaction

Modèle de conquête par excellence, apte à faire arriver une clientèle rajeunie chez Mercedes, la Classe A a pris le temps de se repoudrer la calandre et de revoir son choix de motorisations.

Si le design semble être l’élément le plus attractif pour les acquéreurs de Classe A, alors Mercedes ne s’est pas trompé en se contentant de légèrement retoucher son modèle afin d’offrir au regard plus de fluidité et de douceur. Pour autant, c’est surtout sous le capot que se niche la nouveauté avec sept motorisations essence et quatre diesel – dont un petit bloc essence d’entrée de gamme de 1,6 l et 102 ch (124 g/km quand même) et un diesel BlueEfficiency de 109 ch pour seulement 89 g/km. En croisant ces onze moteurs par cinq niveaux de finition et autant de transmissions (avant ou 4matic, BVM, MVA ou DCT), Mercedes approche la centaine de combinaisons, sans compter les packs.

Mercedes_Classe_A_planche_de_bord_001.jpg

Sagement, on oubliera les moteurs super vitaminés (magnifique version A 45 AMG) pour se rabattre sur des solutions plus accessibles en termes de budget.

Le prix du prestige

À bord, on profite d’un poste de conduite confortable et intelligemment pensé, tout en observant que là aussi, les designers de Stuttgart ont eu la main légère et plutôt heureuse en matière de restylage. L’habitabilité générale est bonne et l’agrément favorisé par l’adoption d’un interfaçage multimédia exhaustif (Apple CarPlay et MirrorLink). Au volant, on retrouve les sensations qui ont fait le succès de la précédente édition : précision de placement, tenue de cap, stabilité au freinage. Seuls des bruits aérodynamiques trop présents (en particulier avec le toit ouvrant) et un moteur bruyant au ralenti comme à pleine charge – en l’occurrence le diesel 177 ch de la 220d – dégradent quelque peu la bonne impression générale.

Mercedes_Classe_A_arriere_001.jpg

On notera l’adoption du système “Dynamic Select” qui autorise une gestion choisie du rendement moteur, des rapports de boîte, de la direction et des trains roulants selon quatre modes bien différenciés. Bien entendu, la nouvelle Classe A est dotée, selon les finitions, d’une kyrielle de systèmes de sécurité particulièrement pointus. La version diesel la plus économique (BlueEfficiency) n’est proposée qu’en version de base “Intuition” à 27 550 euros, correctement équipée certes, mais soumise à la dure loi des packs et options pour ce qui est de l’esthétique ou de l’adoption, par exemple, de la boîte de vitesses DCT à 7 rapports, facturée 2 250 euros…

Mercedes_Classe_A_face_avant_001.jpg

À budget égal, l’entrepreneur aura peut-être la tentation de regarder ce qui est proposé sur des modèles sans doute moins prestigieux, mais plus généreux.

Fiche Technqiue :
Moteur : 4 cylindres diesel
Puissance : 109 ch à 4000 tr/mn
Couple : 260 Nm de 1750 à 2500 tr/mn
Vitesse maxi : 190 km/h
Boîte : manuelle à 6 rapports
Consommation : 3,5 l/100 km
Émissions CO2 : 89 g/km
TVS : 178,00 €
Prix : 27 550 €

Axel Ekman

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...