Publié le 21 décembre 2021 | par Louis DAUBIN

La nouvelle Mercedes EQS marque le passage réel de la marque à l’Etoile dans le 100% électrique. Il ne s’agit plus de greffer de lourdes batteries dans un véhicule utilitaire de sport, un SUV, mais bien de rouler au quotidien avec une voiture haut de gamme électrique.

L’approche de la viabilité de ce type de véhicule passe évidemment par le haut de gamme avant de pouvoir être proposé et décliné à l’ensemble de la clientèle à un tarif plus abordable. Souvenez-vous : les études de crash test, l’ABS, la climatisation, les airbags…Tous ces équipements maintenant répandus venaient du haut de gamme. Leurs couts de développements et de productions ne pouvaient au départ, être supportés que par une clientèle prête à payer le prix du progrès. L’électrification va suivre le même chemin couteux, mais riche d’enseignements technologiques et prometteur pour le plus grand nombre à terme.

L’EQS sera la classe S électrique ou du moins son equivalent.5, 21 m de long, 1,92m de large, 1,51 m de haut, et surtout 3,21 m d’empattement font de cette auto une imposante limousine ou l’habitabilité ne sera pas comptée. Vous aurez même la possibilité de rabattre la banquette arrière pour augmenter le volume du coffre, C’est utile pour remonter du bois pour votre chalet de Meribel.

« Imposante » .Tel est le mot qui vous vient à la bouche en découvrant cette auto. Puis, « élégante » dans la définition luxury qui illustre nos photos.

 Malheureusement seules les versions « AMG line «  seront disponibles en France,  ainsi gréé l’EQS perd de sa finesse visuelle et de sa luminosité raffinée. Aussi, l’exploit aérodynamique de l’EQS avec un CX record de 0,20, réalisé par les ingénieurs de Mercedes, apparait d’évidence en finition Luxury alors que le look AMG efface  un peu la fluidité sur la même voiture. Dans l’habitacle, La finition AMG devrait laisser la possibilité de choisir un ciel de toit blanc plus conforme à la vision haut de gamme et heureuse de la conduite d’une EQS dotée d’un incroyable tableau de bord »Hyperscreen MBUX » qui se compose de 3 écrans fondus sous une surface vitrée du compteur jusqu’au bout de la boite à gants. C’est une sorte de grand écran géant qui s’utilise avec une facilité déconcertante grâce à la commande vocale « hey Mercedes » qui obéit et gère la moindre des fonctions à votre demande. Une Tesla a coté à l’air franchement démodée.

 Plus besoin de s’embêter avec des commandes tactiles trop sensibles à utiliser sur les cahots de la route ; il suffit de parler et on vous obéira, cela marche vraiment et c’est au point. Le silence à bord est impressionnant grâce au CX record et au moteur électrique, le confort à bord est excellent. Le luxe, en option, va même jusqu’à vous proposer des portes a ouverture et fermeture électrique qui scannent les alentours avec des capteurs d’approche pour une ouverture adaptée ! Le système de sonorisation burmester vous distille à la perfection un son d’une pureté magnifique que nous avons apprécié à l’écoute du concerto N°2 en fa mineur de Chopin.

A tous ces plaisirs  doit s’ajouter autonomie et sécurité pour une EQS électrique destinée à rouler. Deux versions électriques à  moteurs synchrone existent la 450+ de 333ch  et la 580 4 matic de 523ch. Si l’objectif est d’aller loin la 450+ est le bon choix avec 784 km WLTP annoncés. Si le but est de rouler fort mais moins longtemps, l’autonomie affichée perdant 100 km WLTP, la 580 vous plaira. Limitée toutes deux à 210 km/h, il est évident que cette vitesse n’est pas tenable avec l’électrique, Votre batterie se déchargerait très rapidement et l’autonomie se limiterait à 200 kilomètres environ pour une heure de route. La batterie de 107,8 KWh laisse une forte autonomie dans un cadre d’utilisation légale. Nous avons pu rouler, par un temps frais et pluvieux sur un itinéraire de 350 kilomètres de routes départementales et d’autoroutes avec la « 450+ « et c’est sans problème que nous avons atteint une borne Ionity pour recharger en 35 minutes. Notre consommation électrique à allure 90/110 a été d’environ 24 KW h au 100 km. Cela donne une autonomie réelle de plus de 400 kilomètres. Ce qui est rassurant. Sur la route l’EQS est incroyablement facile et fluide à conduire en partie grâce aux roues arrière directrices qui lui procurent une maniabilité étonnante. A rythme  élevé nous avons vécu quelques survirages sous la pluie, que les 2600kgs de l’auto à vide expliquent aisément,  et qui égayent le voyage. A 127 250€ l’EQS 450+ est une alternative à une Classe S 350 Diesel. L’EQS satisfera 80% de vos déplacements, et la S 350, les 20% restants. Le mieux est de louer les 2.

Par le Haut

Mercedes nous propose avec l’EQS un rêve d’autonomie qui devra être partagé par toutes les voitures électriques. Garantie 10 ans de la batterie, charge Ionity gratuite la première année, plus de 400 km d’autonomie réelle. L’EQS est le début. Le progrès doit être partagé.

Fiche Technique :

  • Moteur : Electrique Synchrone
  • Batterie : 107,8 KWh
  • Puissance : 333 ch.
  • Couple : 568 Nm
  • Vitesse maxi : 210 km/h
  • Consommation essai : 25 KWh au 100
  • Emission de CO2 : 0 g/km
  • TVS : 0€
  • Prix : à partir de 127 250€

Xavier Chardon : « L’organisation du travail a modifié les déplacements »…

Lire la suite
edito

En 1 an, les ventes automobiles et utilitaires aux entreprises ont pris une importance considérable en franchissant le cap des 50% des immatriculations totales sur le marché Français. Victoire à la Pyrrhus diront certains, fac…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Transformation Dérivé VP en VU

l’essentiel en 5 points : - Les véhicules de société “dérivé VP” sont exemptés de TVS e...