Publié le 17 novembre 2017 | par Rédaction

Pour s’adresser aux professionnels, Renault a décidé de revoir son organisation en nommant Serge Piétri en tant que directeur des ventes flottes.

En remplacement de Vincent Després, Renault a nommé Serge Piétri au poste de directeur des ventes flottes. Auparavant, ce dernier officiait en tant que directeur Renault Véhicules Occasion et Renault Rent depuis 2013. Il est rattaché dans ses nouvelles fonctions à Benoît Alleaume, directeur des ventes spéciales. Nicolas Lemaignen, quant à lui, devient à la place de Serge Piétri directeur Renault Véhicules Occasion.

Pour rappel, en 2017, les ventes aux professionnels (administrations, entreprises et loueurs longue durée) ont représenté pour Renault 31 % de ses immatriculations soit 108 673 unités sur 344 654. En France, le marché des ventes flottes totalisent en moyenne 22,7 % des immatriculations chez l’ensemble des constructeurs.

pietri_renault_gd.jpg

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...