Publié le 3 novembre 2017 | par Rédaction

Renault développe son offre de moteurs essence au sein de la gamme Mégane. Le constructeur au losange s’apprête à commercialiser en effet une déclinaison du bloc Energy TCE en 165 ch.

Les moteurs Diesel restent encore très majoritaires dans les entreprises mais l’essence commence à grignoter quelques parts de marché. Face à cette évolution de la demande, les constructeurs s’adaptent. Renault, par exemple, annonce la commercialisation pour les Mégane et Mégane Estate (break) d’un TCe de 165 ch aux côtés des 130 et 205 ch.

Sur le papier, la marque au losange indique un couple de 250 NM, un 0 à 100 km/h réalisé en 8,2 s, une consommation mixte de 6 l/100 km et des émissions de CO2 de 134 g/km.

renault_megane_tce_gd.jpg

Les tarifs débutent à partir de 29 100 € pour la Mégane Berline Intens et 30 000 € pour la carrosserie break.

Tarik Moufaddal : “Nous anticipons les mutations” En devenant “TotalEnergies”, le géant français Total a signifié sa mutation. Dans un monde devenu “carbonophobe”, l’énergéticien a diversifié ses ressources, sa…

Lire la suite
edito

Un comparatif des voitures électriques les moins chères à l’achat et une table ronde sur les alternatives à l’automobile dans la location longue durée ?Cela nous fait réaliser au sein de la rédaction que les temps …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...