Publié le 6 janvier 2009 | par Louis DAUBIN

Cette fin d’année 2008 est intéressante. Nous espérions, en rentrant de vacances d’été, pouvoir rester à nos fenêtres pour y observer l’avancée sauvage de la crise financière qui frappait durement l’Amérique et qui, bien sûr, souvenez-vous, ne nous toucherait pas, ou si peu. L’économie française est inattaquable ! La ligne Maginot des banquiers sérieux français est un rempart.

En prenant note et en écoutant les discours rassurants, vous pouviez assez rapidement identifier les « chefs d’escadrille de la connerie » chers à un certain Michel Audiard. « La crise ? Pas de ça chez nous mon bon Monsieur, nous ne le tolérerons pas ». Comme pour la peste, pardon, la grippe aviaire, elle ne peut nous atteindre, puisque nous n’en voulons pas, donc pas de danger.

En fait, quatre mois plus tard, la crise est là. Enorme et, surtout, elle durera et nous n’avons, à ce jour, encore rien vu de ses effets. Il est temps de prendre position, de gérer le présent et préparer l’avenir. Vous allez pouvoir réaliser en 2009 d’incroyables affaires, inimaginables il y a seulement un an. Vous allez abaisser vos coûts d’exploitation automobile en renouvelant vos voitures.

Tout d’abord en augmentant le kilométrage total de 120/150.000 kilomètres jusqu’à 200.000 kilomètres. Aujourd’hui, la valeur de revente prévisionnelle n’a plus grand intérêt dans la mesure où, avec la crise, un véhicule peut perdre jusqu’à 50 % de sa valeur dès la première année d’utilisation. Qu’importe pour vous, ce poste est devenu incalculable et imprévisible si l’on est honnête, d’autant plus que la fiscalité évolutive peut totalement plomber vos calculs les plus sérieux sur des valeurs à trois ou quatre ans.

Ensuite, la fiabilité de vos voitures augmente en même temps que votre vitesse baisse. A 130 km/h, régime moteur à 1900 tr/mn, vous n’êtes pas prêt de fatiguer vos diesel ! Par ailleurs, le kilométrage annuel de vos collaborateurs baisse sensiblement chaque année. Ensuite, le prix d’achat : en 2009, vous recevrez des offres fabuleuses des constructeurs automobiles qui ont à écouler des stocks de production et à faire tourner des usines pour ne pas mettre en péril leur avenir.

Les niveaux de remise sur un achat de 10, ou 20, ou 1000 voitures vont atteindre des sommets. Puis, la qualité : les voitures neuves émettent moins de CO2, sont plus économes en carburant, sont fiables et mieux équipées que les générations précédentes. Pourquoi se priver ?

Vos nouvelles voitures seront une vraie source d’économie pour l’entreprise. Ce sont les achats que vous ferez en 2009 qui sauveront les constructeurs de la débâcle financière. 2009 est l’année des ventes aux entreprises qui pourraient passer en pourcentage les 50 % des immatriculations totales. Ça, c’est probable.

Joyeux Noël et bonne année 2009 !

Louis Daubin

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...