Publié le 17 juin 2016 | par Antoine de Viveiros

On ne présente plus la sage et réussie Skoda Octavia, que ce soit en format berline ou break. En revanche, on n’hésitera pas à vous parler de ses cousines turbulentes issues de la branche RS.

interieur_Octavia.jpg

Pour ceux qui passèrent leurs jeunes années au volant de jubilatoires GTI, on rappellera qu’il arrive toujours un temps où la raison impose ses critères et l’on se voit renoncer aux assauts mélodiques de mécaniques conçues pour le plaisir. Bonne nouvelle : Skoda propose un vrai compromis entre rationalité et sportivité. Cette troisième voie, baptisée RS, existe depuis déjà quelques années mais s’améliore sans cesse, bénéficiant maintenant des meilleurs apports technologiques du groupe VW tels qu’une nouvelle direction à assistance variable ou encore un blocage de différentiel électronique tout à fait probant.

Troisième génération
En traction comme en 4×4, le châssis de l’Octavia se veut équilibré et progressif dans ses réactions, surtout en conduite soutenue. C’est donc une bonne base pour accueillir un TDI de 184 ch servi par une transmission intégrale et commandé via une boîte DSG rapide et intelligemment gérée. On regardera aussi de très près la motorisation essence quatre cylindres développant 230 ch (version « boostée » du 220 ch), qui offre un agrément certain sur toutes les plages d’utilisation, d’autant qu’il est servi par la même boîte séquentielle. À bord, ambiance sportive discrète et de bon goût, sans excès démonstratif. Le confort est au rendez-vous, que l’on parle des sièges à l’excellent maintien où de l’habitabilité et du volume utile, point fort de toute Octavia, berline ou break.

Octavia_interieur.jpg

La version RS se veut généreuse en équipements, l’attestent la climatisation bi-zone, le radar arrière, les rétroviseurs électriques dégivrants, les phares bi-Xénon, entre autres. Ainsi donc, si la sportivité est une nécessité pour vous – mais que vous souhaitez pouvoir vous déplacer dans un véhicule qui évite l’ostentatoire et propose les services de n’importe quelle autre modèle de la gamme, le badge RS va retenir votre attention. Proposée au tarif de 35 990 euros dans sa version la plus sportive (RS 230 berline et boîte DSG), l’Octavia peut cependant offrir ses bons services en version TDI 184 ch avec BVM pour 31 950 euros (+ 1100 € pour le break, 1500 € pour la DSG et 3450 € pour la DSG en transmission intégrale). Certes, le tarif est 6 à 7 000 euros plus élevé que celui de la version Business, mais avec un score carbone de seulement 115 gr, il vous reste des arguments !

Skoda Octavia RS TDI berline BVM

Moteur : 4 cylindres diesel
Puissance : 184 ch de 3500 à 4000 tr/mn
Couple : 380 Nm de 1750 à 3250 tr/mn
Vitesse maxi : 230 km/h
Boîte : manuelle à 6 rapports
Consommation : 4,7 l/100 km
Émissions CO2 : 115 g/km
TVS : 460,00 €

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...