Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Dossier du mois > Transformation Dérivé VP en VU - L’offre des constructeurs

Transformation Dérivé VP en VU - L’offre des constructeurs

lundi 2 juillet 2012, par François Lessage


Citroën C3 et C4 Entreprise ou Club…

Le best-seller de Citroën en VU dérivé de VP est désormais la C3 (5 portes) qui concentre d’autant plus l’intérêt des professionnels que la C2 a disparu du catalogue. Cette C3 aménagée “usine” est proposée en motorisation diesel HDi 70ch avec deux niveaux d’équipement Entreprise (à 13750€ HT) ou Club Entreprise (à 14100€ HT). La modeste différence de prix s’explique par un aménagement de série déjà très complet sur la version Entreprise à laquelle la Club n’ajoute guère que l’automatisation de la climatisation (manuelle sur l’Entreprise).

En revanche alors que la première ne propose que très peu d’options (roue de secours, grille de protection et cache-bagages) la version Club Entreprise propose (toujours en option) d’ajouter si on le souhaite un ESP, une aide au stationnement AR, ou une navigation avec kit mains-libres bluetooth.

Pas d’option peinture

La nouvelle C4 compte tenu de son profil de carrosserie style fast-back qui s’apparente un peu à un break se prête aussi naturellement à un aménagement VU dérivé de VP. Elle est proposée en version HDi 90 Entreprise à 17200€ HT ou 18250€ HT en équipement Club Entreprise. Cet équipement Club Entreprise pouvant s’associer à une motorisation HDi 110 ch pour 19050€ HT.

Ou la réversibilité

À noter que les C3 et C4 Entreprise de Citroën ont toutes quelque soit la version un régulateur de vitesse en série et qu’elle ne facture pas les peintures même métallisées ou nacrées en option. Si vous n’aimez pas le blanc, profitez-en. Bien sûr des aménagements en kits sont aussi possibles sur de nombreux modèles de la gamme Citroën depuis la C1 jusqu’au break C5 en passant par les Picasso courts et longs et même pour les C3 et C4 si vous voulez préserver toutes les possibilités de réversibilité.


Fiat : au choix deux kits par modèle.

La gamme des VU dérivés de VP de Fiat, dite gamme “Commerciale” est plutôt bien ficelée tant dans son offre “produits” que dans sa présentation commerciale. Chaque modèle éligible à la transformation VU propose systématiquement le choix entre deux kits (Novetud ou Gruau) qui diffèrent par leur conception, ce qui permet au client de retenir le mieux adapté à ses utilisations. Le tarif est clair, pour ces versions kitées, il indique des prix HT clés en mains “véhicule+kit monté”, comme pour une version usine. Dans une première approche, cela permet de bien cibler son budget sans aléa ou surprise de coût de montage.

Panda, Punto et Bravo

Il pourra toutefois s’avérer judicieux de décomposer le prix, car l’autre point fort de l’offre Fiat en VU dérivés de VP, tient à la compétitivité… de ses VP, il est donc parfois judicieux de négocier sur la base de la promo en cours… pour les versions tourisme. Si les Panda et les Punto sont notoirement “bien placées”, les versions Cult ou MY2011 le sont encore plus.

Les modèles Cult sont en principe des produits de conception plus ancienne et les MY2011 comme leur nom l’indique de conception 2011, mais pour les affectations VU, les entreprises se préoccupent plus souvent du prix que de l’actualité du modèle surtout quand elles n’envisagent pas de revendre avant longtemps. Tarif indicatif, la Panda MY 2011 diesel 1.3 Mjt75 Dynamic est livrée à 11501€HT, kit monté, clef en mains ; pour la Punto 2012 dotée de la même motorisation on débute à 12507€HT , kit monté, clef en mains, en équipement Pop sur une carrosserie 3 portes.

Une gamme 4x4

Au-delà des incontournables petites berlines Panda ou Punto et même de la Bravo qui mériterait d’être mieux connue, Fiat propose aussi une gamme intéressante de VU dérivés de VP dans une spécialité où l’on ne l’attend pas spontanément : des 4x4 pas frimeurs mais efficaces. À l’inimitable Panda 4x4, s’ajoutait le Sedici (issu d’un partenariat avec Mitsubishi), il est maintenant rejoint pas le SUV Freemont (né chez Chrysler). Et tout cela est disponible kité VU !


Ford : la Fiesta et toute la gamme

Chez Ford, on trouve la Fiesta Affaires directement aménagée “usine” en version VU dérivée de VP sur une base 3 portes au tarif VU à partir de 10000€ HT pour la motorisation essence de 82ch. L’offre diesel est naturellement plus développée et comprend trois motorisations toujours sur une base 3 portes, la 1400 TDCi de 70ch (110g de CO2) à 12100€ HT, la 1600 TDCi ECOnetic de 90ch (98g de CO2) à 12850€ HT et enfin la 1600 ECOnetic2 à 13600€ HT de 90ch également mais qui n’émet que 87g de CO2 notamment grâce à un système start&stop. Le “surcoût technologique” de l’ECOnectic2 s’il fait gagner 11g n’a évidemment pas d’impact favorable sur la TVS puisque la version VU en est exemptée, mais en cas d’usage essentiellement urbain ce start&stop peut permettre une économie sensible de carburant.

L’ECOnetic 2 dispose aussi d’une dotation de série plus généreuse comprenant l’ESP et un système à commande vocale et Kit Bluetooth avec ordinateur de bord, des équipements qui ne sont pas inutiles en usage professionnel et qu’il faudra éventuellement prévoir en option sur les autres versions.

Un programme d’affairisation

Mais l’offre de Ford est en fait infiniment plus vaste. Elle s’appuie sur un programme “d’affairisation” qui permet grâce à des kits VP/VU d’aménager en VU dérivés de VP, aussi bien les KA, les Fiesta (3 ou 5 portes), les Focus (berline 3 ou 5 portes et break SW) les C-Max (court ou long), les Mondeo (5 portes et break SW), les S-Max, les Galaxy et les Kuga.
Exemples de tarif : kit d’une Fiesta 5 portes (835€ HT avec cache-bagages) kit pour un S-Max (930€HT ou 1180€HT avec cache-bagages)


Opel : Pack Clim pour tous les VU

La gamme Affaires d’Opel est construite autour de cinq modèles, la Corsa en 3 ou 5 portes, la berline Astra 5 portes, le break Astra Sport Tourer et le petit monospace Meriva. Développés à partir de kits à bacs thermoformés, les VU dérivés de VP d’Opel sont définis selon un niveau d’équipement standard dénommé “Pack Clim” mais ils sont éligibles à tout un panel d’options.

C’est bien sûr, chez Opel comme ailleurs, le modèle de segment B, en l’occurrence la Corsa à moteur 1.3 CDTi Ecoflex qui assure la plus grosse part des ventes de ce marché professionnel. Le vaillant petit 4 cylindres diesel est déclinée en 75ch ou en version 95ch. Cette dernière plus puissante est particulièrement agile sur route, mais elle est aussi plus sobre en usage urbain grâce à son système “start&stop”.

Deux carrosseries 3 ou 5 portes sont proposées pour la Corsa à des prix qui vont, en équipement Pack Clim de série, de 14120€ HT en 75ch à 15130€ HT en 95ch pour les 3 portes et de 14550€HT à 15630€HT pour les cinq portes. Ces prix s’entendent, clefs en mains, bac de chargement et cache-bagages posés. Le standard Pack Clim inclut, on l’aura compris, une climatisation manuelle, ainsi que notamment l’ordinateur de bord, le régulateur de vitesse, la radio CD MP3 et le volant multifonction, la commande de hayon électrique, les rétroviseurs électriques et une vraie roue de secours. C’est plus que convenable, ce qui n’empêche évidemment d’aller chercher dans le catalogue des options, un ESP à 350€, ou un système de navigation tactile et téléphone bluetooth à 690€.

Astra berline ou break

L’Astra, en berline 5 portes ou break Sport Tourer 5 portes, reprend pour les versions VU le moteur 1.3 CDTi Ecoflex start&stop 95ch ou le 1.7 CDTi 110ch, plus dynamique notamment si on utilise la généreuse capacité de charge utile (587kg sur le break 1.7 CDTi). Si le niveau d’équipement standard s’appelle toujours Pack Clim il est encore plus généreux que sur la Corsa. En série s’ajoute l’ESP, le siège conducteur réglable dans 6 positions et même des vitres électriques AV et AR et des spots de lecture avant et arrière. Les bagages s’en moquent mais en cas de réversion en VP… le client du VO appréciera ! La berline est à 18350€HT en 95ch et 19050€HT en 110ch ; le break à 19440€HT en 95ch et 20450 €HT en 110ch.

Les portes du Meriva

Le monospace Meriva s’est fait remarquer notamment grâce à ses portes antagonistes et à la modularité de ses places arrières. En version VU reste l’avantage des portes latérales AR qui s’ouvrent largement à 90° de l’AV vers L’AR pour faciliter le chargement, et le bénéfice d’un empattement généreux qui dégage beaucoup de volume utile. L’équipement Pack Clim est équivalent à celui de la version VP Enjoy. S’y ajoute naturellement le bac thermoformé et le cache-bagages ainsi qu’une roue de secours qui remplace avantageusement le kit anti-crevaison. Le Meriva VU est tarifé 17700€HT en 1.3 CDTi 95ch ou 18160€HT en 1.7 CDTi 110ch.


Peugeot : kitées ou d’usine toutes les 208 VU sont réversibles

Grand chambardement chez Peugeot avec la passation de pouvoir de la 207 à la nouvelle 208 dont les versions VU dérivés de VP ont fait l’objet d’une réflexion marketing intéressante. Comme précédemment pour la 207, l’offre 208 comprend les habituels kits VU pour permettre la transformation unitaire. Et bien sûr, compte tenu du potentiel de marché de ce modèle, Peugeot propose des versions “usine”. Mais ces versions de 208 “usine” directement livrées en VU seront également réversibles au moment du renouvellement, grâce à un “kit VP“ dont Peugeot s’engage à assurer la disponibilité dans le temps. Cette nouvelle “solution” peut sembler compliquer le choix, mais elle est économiquement rationnelle, car ainsi tout devient potentiellement réversible. Elle est aussi rationnelle, techniquement, car l’éventuelle réversibilité du modèle usine n’exigera qu’un seul montage (du kit VP) qui se décidera (ou pas) en fin de carrière. Il n’est donc plus nécessaire de faire le choix de la réversibilité dès l’achat, de démonter banquette et ceintures et surtout de stocker soigneusement tout ce matériel pendant 3, 4 ou 5 ans pour être en possibilité de le remonter si besoin.

Des 208 très équipées

Commercialisée récemment, la 208 dispose déjà d’une gamme Affaire “usine” très pertinente structurée sur quatre motorisations : une 1.0 essence 68ch, deux 1.4 diesel 68ch (dont une e-HDi Blue Lion à 87g) et une 1.6 e-HDi 92ch. Le premier niveau d’équipement Pack CD Clim est particulièrement attractif avec notamment en série, l’ESP, le cache-bagages et le régulateur de vitesse à des tarifs contenus : la 1.4 HDi 68ch Pack CD Clim est à 12550€ HT et la 1.6 e-HDi à 13450€ HT. Pour un supplément de 900€ HT, le niveau d’équipement “Pack Clim Confort” ajoute l’automatisme de la climatisation, des rétros électriques et chauffants, une radio 4x25W avec fonction bluetooth, prise jack, USB, commandes au volant et écran tactile multifonction.

La 206+ reste au catalogue

La berline 207 achève sa carrière, mais la fin de commercialisation des disponibilités peut réserver des opportunités. En revanche la 206+ Affaire reste au catalogue en motorisation 1.4 HDi 68ch à 11750€ HT en version standard, et à 12800€ HT en dotation Pack CD Clim. Apparemment cette 206+ est aussi chère que la 208 plus récente et mieux équipée, mais ces tarifs ont aussi vocation à valoriser la compétitivité de la 208 et…les promos qui sont le domaine privilégié de la 206+

Au tarif VU usine figure encore aussi la 308 Affaire 5 portes, avec deux motorisations 1.6 HDi 92ch BVM5 ou 1.6 e-HDi 112ch BVM6 et deux niveaux d’équipement Pack CD Clim et Pack CD Clim Confort pour des tarifs qui s ‘échelonnent de 17200 à 19400€ HT. À noter que les dotations d’équipement des versions Affaire Peugeot intègrent (pour 308 comme pour 206+ et 208) la peinture métallisée.

Des kits VU pour (presque) tout
Si vous ne trouvez pas votre “VU dérivé de VP” idéal dans la production “usine” sachez que Peugeot propose des kits de transformation VU pour pratiquement tous ses modèles “à hayon”, berlines 3 et 5 portes (107, 206, 208, 308) pour ses breaks (207 SW, 308 SW, 407 SW, 508 SW) pour ses monospaces 3008 et 5008 et même pour la Ion électrique ou le SUV 4008. Indications de tarif : de 470€HT pour un kit 107 (+129 €HT de cache bagage) à 755€HT pour un kit 407SW (+200 €HT de cache bagage).


Renault : un leadership conforté par Dacia

Renault n’est plus “la Régie” depuis des lustres, mais demeure historiquement leader naturel d’un créneau dont la fonctionnalité économique est la qualité prioritairement recherchée. Associée de surcroît à la gamme Dacia, réputée low-cost, l’offre Renault est particulièrement attractive en VU dérivés de VP.

Logan Van : immense !

Le modèle de référence est naturellement la Clio Société déclinée en deux niveaux d’équipement Générique ou Air (pour les modèles dotés d’une climatisation manuelle). Même différenciation d’équipement sur la Twingo (Générique ou Air) alors que la Mégane cinq portes est livrée, montée en gamme oblige, uniquement en “Air”. Pour qui veut un vaste espace de chargement à prix “entry” le van Logan à 8900€ HT en motorisation 1.5 dCi 75 ou à 9400€ HT en dCi 90, voire 6900€ HT en essence, s’avère particulièrement attractif.

À ce tarif on n’a bien sûr que l’équipement Ambiance, ce qui peut rendre quelques options très souhaitables, telles la climatisation manuelle (750€ HT), le plip et les lève-vitres AV électriques, mais toujours pas de possibilité de régulateur de vitesse chez Dacia. À un tarif identique selon motorisation Dacia propose aussi le Logan pick-up très apprécié dans les métiers du bâtiment.

Clio et Twingo incontournables en 1.5 dCi

La Twingo Société motorisée en diesel (1.5dCi 75) débute à 11200€ HT en équipement Générique et à 12100€ HT dotée de la climatisation (équipement Air). Leur taux de CO2 de 90g témoigne de leur consommation modérée.
Pour la Clio, best seller du genre, Renault propose quatre motorisations, le moteur essence 1.2 75ch qui est aussi disponible en version Ethanol (12900€ HT avec la clim) et l’incontournable diesel 1.5dCi 75ch (à 12700€ HT en Générique ou 14000€ HT en Air) Enfin on relève aussi une version 90ch du 1.5dCi plus puissante mais plus sobre (94g au lieu de 105g). À ses arguments de séduction, la Clio ajoute un régulateur de vitesse (option en Générique, série en Air) et l’option navigation Tomtom à 490€ HT. En revanche le contrôle dynamique ESP-ASR-MSR et contrôle de sous virage… en option, c’est moins glamour.

Mais aussi les monospaces et les breaks

Précurseur des monospaces, Renault en a toujours exploité, dès les premières générations d’Espace et de Scénic, les évidentes capacités de chargement en proposant aussi des versions VU dérivés de VP réversibles en kit pour les versions normales ou “grandes”. Idem pour les breaks Clio Estate ou Laguna Estate ou pour la Dacia Sandero aussi habitable qu’abordable. À noter que chez Dacia, le Duster a lui aussi son kit, et quand “on dépense si peu” même un SUV devrait pouvoir se disculper plus aisément du soupçon de luxure.


SEAT Ibiza Van vitré ou tôlé

Seat propose quatre déclinaisons de son Ibiza en version VU dérivé de VP sur la base de la carrosserie 3 portes (la SC en version tourisme) plutôt typée dynamique mais néanmoins spacieuse et fonctionnelle. Cette Ibiza Van est développé sur la base d’un kit plancher et moquette. À noter que Seat propose son Ibiza en version vitrée ou tôlée sans incidence sur le tarif.

L’offre comporte deux motorisations essence 1.2i 70ch et diesel 1.2 TDi 75ch CR (pour common rail) qui émet 99g de CO2.
Deux prix : 9783€ HT pour l’essence et 12019 €HT pour la diesel en équipement de base. On complètera aisément ces équipements de base par des packs optionnels Confort, ou Confort Clim et éventuellement par le Pack mains-libres (radio CD MP3 + système Bluetooth pour téléphone portable + régulateur de vitesse + station d’accueil pour système de navigation nomade)


Volkswagen : Polo et Golf “Société” La réversibilité stockage inclus… et TTC

Volkswagen a concentré son offre “VU dérivé de VP” sur ses deux principaux best-sellers : la Polo et la Golf, qui correspondent aussi aux deux segments les plus demandés en transformation VU par les entreprises. Et cela uniquement en diesel. Attention pour les comparaisons tous les tarifs de Volkswagen sont fournis TTC alors que la plupart des concurrents affichent des prix HT pour les versions VU dérivées de VP.

Stockage inclus jusqu’à 48 mois

Volkswagen privilégie la réversibilité. Un seul modèle - la Polo Trendline 3 portes - est proposé en version “VU définitive” dans une approche de prix “minimal” à 15042 €TTC (soit 12577 €HT) pour la motorisation 1.2 TDi 75ch (99g de CO2) avec un supplément de 300€ pour la motorisation 1.6 TDi 90ch (109g) ou de 830€ (toujours TTC) pour la 1.6 TDi 90 Blue Motion qui n’émet que 96g.

Pour le reste de la gamme “Société”, c’est-à-dire les autres Polo, 3 ou 5 portes, et les Golf 3 ou 5 portes, la réversibilité est (presque totalement) incluse dans le prix. Les véhicules sont en effet livrés avec le kit installé (comme pour la non-réversible), mais la banquette, les ceintures arrière et la tablette d’origine sont soigneusement récupérées et leur stockage est assuré pour une durée - maximale - de 48 mois. Si, à l’échéance de la revente, on envisage d’user effectivement de la réversibilité, seul un distributeur Volkswagen peut demander la restitution de l’ensemble (prestation dont le coût est inclus dans le tarif du véhicule).

Le remontage est alors une prestation payante facturée par le distributeur Volkswagen qui effectue l’opération. Cette possibilité de réversibilité “stockage inclus”, s’applique sur Polo ou Golf, 3 ou 5 portes, Trendline ou Confortline.

Si on compare sur le seul modèle ou l’alternative est disponible, la Polo 3 portes Trendline, on note que la version réversible est facturée à partir de 15764 €TTC, autrement dit, le surcoût de la “réversibilté” (en étant délivré du cauchemar de stockage jusqu’à 48 mois puisqu’il est géré par un logisticien) se chiffre à 722 €TTC + remontage. C’est modéré… si l’on est certain d’en faire usage.

Trendline ou Confortline

La Polo “réversible” débute alors 3 portes et en équipement Trendline à 15764€ pour la motorisation 1.2 TDi 75ch avec le même schéma de facturation 16064€ (soit un supplément de 300€) pour la 1.6 TDi 90ch ou 16594 (+830€) pour la 1.6 TDi 90 Blue Motion. Si on opte pour la Polo 5 portes, toujours en Trendline, tous ces prix sont majorés de 730€ TTC.

En matière d’équipements, on trouve entre Trendline et Confortline les mêmes différences, en Société qu’en VP. Sur Trendline sont notamment livrés de série l’ESP, le régulateur de vitesse, les rétros électriques dégivrants et les vitres électriques, mais pour la climatisation, la radio CD, l’ordinateur de bord et l’indication de pression des pneumatiques, il faut ajouter les 1717 €TTC supplémentaires de la version Confortline.

La Golf 3 ou 5 portes, est uniquement disponible en version réversible. Les prix vont de 20222 €TTC pour la motorisation 1.6 TDi 90ch en Trendline 3 portes à 23044 €TTC pour la motorisation 1.6 TDi 105ch BlueMotion Confortline tours en 3 portes. Mais sur Golf, la climatisation (manuelle) et la radio CD sont présentes dès le niveau Trendline. L’offre est identique pour les Golf 5 portes qui sont facturées 800€ de plus que les 3 portes.

Répondre à cet article

1 Message

  • bonjour je viens d’acquerir une 208 commerciale deux places pour ma societe bien sur en credit bail avant fin 2012 pour pouvoir passez la mensualites en comptabilites mais aux premier mars surprise il est pas possible de recuperer la tva ? car sur la carte grise il y a marque DERIVES VP dont c’est bien beaux de proposer des belles comerciales mais il faudrai savoir ce qu’il en est sur la tva car personne ne c’est ou on en est merci

    repondre message



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80