Publié le 10 janvier 2022 | par Charles Daubin

Uber a présenté son plan d’action pour supprimer les diesels de son parc roulant.

source Uber

L’application de transport avait déjà annoncé en 2021 l’impossibilité d’ajouter des véhicules diesel neufs sur la plateforme, c’est-à-dire de véhicules immatriculés en 2021, ainsi que l’exclusion des véhicules diesels de plus de 6 ans.

En 2022 Uber annonce qu’il sera tout simplement impossible d’ajouter tous types de véhicules diesel qu’ils soient neufs ou non. Les véhicules circulant déjà seront toujours autorisés à condition qu’ils aient au maximum six ans d’ancienneté.

Avec pour objectif d’ici 2024 qu’Uber ne dispose plus d’aucun moteur diesel dans sa flotte.

Les chauffeurs vont devoir économiser leur carburant.

Xavier Chardon : « L’organisation du travail a modifié les déplacements »…

Lire la suite
edito

En 1 an, les ventes automobiles et utilitaires aux entreprises ont pris une importance considérable en franchissant le cap des 50% des immatriculations totales sur le marché Français. Victoire à la Pyrrhus diront certains, fac…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Transformation Dérivé VP en VU

l’essentiel en 5 points : - Les véhicules de société “dérivé VP” sont exemptés de TVS e...