Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Interview > Béatrice Foucher, Directrice générale de DS Automobiles

Béatrice Foucher, Directrice générale de DS Automobiles

mercredi 14 avril 2021, par Bertrand GAY, Louis DAUBIN

Béatrice Foucher : « Une DS combine technologie et savoir-faire français en répondant aux besoins de l’entreprise »

La directrice générale de DS Automobiles lance deux nouvelles voitures au cours des douze prochains mois. Les DS 9 et DS 4 s’adressent tout particulièrement aux entreprises attirées par une voiture raffinée.


Kilomètres Entreprise : Vous êtes depuis un peu plus d’un an, la nouvelle directrice de la marque DS, qu’y avez-vous trouvé ?
Béatrice Foucher : Je suis arrivée chez PSA (Stellantis aujourd’hui) d’abord à la direction RH, dans un environnement accueillant, puis à la marque DS. La direction de la marque DS, c’est une petite entité avec de nombreux métiers allant du design jusqu’à l’après-vente, en passant par le développement des voitures, leur marketing et leur commercialisation. Il s’agit à la fois pour moi de gérer le quotidien et de préparer l’avenir. C’est une mission passionnante et ce d’autant plus que DS est une nouvelle marque née en 2014, c’est-à-dire très récemment et la naissance d’une marque est un évènement très rare dans le monde automobile.

KMS : Quelle était votre expérience, auparavant ?
B.F. : Lors de mes études, j’ai très vite désiré travailler dans l’industrie. J’ai une double formation d’ingénieur agronome et d’un diplôme obtenu à l’ESCP dans le domaine de la qualité. Je suis entrée chez Renault, tout d’abord pour m’occuper de qualité en usine. J’ai ensuite occupé de nombreux postes ; aux études clients j’ai abordé les questions de sociologie et de psychologie puis je me suis orientée vers le produit. J’ai piloté la Direction du Produit de 2007 à 2012 puis ai pris la tête du programme véhicule électrique qui fût une belle école. Ensuite, j’ai rejoint l’Alliance Renault-Nissan en tant que talent manager.

KMS : Sept années après son lancement, où en est la marque DS ?
B.F. : DS est désormais bien installée en France. En 2020, elle y est la quatrième marque Premium sur le marché français par le nombre de voitures vendues. Sa part de marché sur ce segment est de 9,7%, soit 0,9 point de plus en une année. Les DS 7 CROSSBACK et DS 3 CROSSBACK figurent parmi les trois modèles Premium les plus vendus en France. Et, grâce au succès de nos versions électriques et hybrides rechargeables, DS est la marque multi-énergie qui atteint le meilleur résultat en matière d’émissions de CO2 avec une moyenne de 82,9 g/km l’année dernière, en Europe. D’ailleurs, parmi les modèles des marques Premium, DS 7 CROSSBACK est le modèle hybride rechargeable le plus vendu en France. Enfin, DS 3 CROSSBACK est le deuxième modèle électrique le plus vendu dans l’univers des marques Premium. Vous le voyez, la marque est bien installée et nous allons accélérer.

KMS : Quelles sont les ambitions pour les nouvelles voitures qui seront lancées cette année ?
B.F. : Nous n’annonçons pas d’objectifs chiffrés car les volumes vendus ne constituent pas une mesure pertinente de la performance de notre marque. Notre vision est qualitative et elle est largement reconnue par nos clients. Nous lançons deux nouvelles voitures au cours des douze prochains mois ; DS 4 et DS 9. Celle-ci est la voiture des dirigeants d’entreprise qui aiment conduire mais peuvent également se faire conduire en appréciant l’espace réservé aux passagers arrière. Et sa version E-TENSE 4x4 360 offre à la fois confort et dynamisme. DS 9 s’adresse en majorité aux entreprises, à la fois en flotte et pour les TPE et PME. DS 4 est également une voiture pour les flottes d’entreprises (grandes ou petites) que pour les particuliers.

KMS : La gamme DS 9 comprend trois motorisations et un choix réduit de finitions, couleurs extérieurs et ambiances intérieures, n’est-ce pas une offre restreinte ?
B.F. : Non, je ne pense pas. Nous avons fait des choix et nous savons les expliquer. Notre credo est celui du savoir-faire français du luxe par la richesse des matériaux et leur façonnage ainsi qu’un fort contenu technologique. Nos concurrents allemands peuvent proposer un plus grand nombre de variantes, car ils vendent en volumes importants. Chez DS nous avons créé notre propre territoire et celui-ci est reconnu par les clients.

KMS : Comment DS conjugue l’électrification ?
B.F.  : Tout d’abord, sur le segment des entreprises, les grands loueurs sont prudents et conservateurs, notamment car leur modèle économique s’étire sur une grande période de temps. Aujourd’hui, il n’existe pas de voiture électrique à prix abordable. Mais, je pense que cette catégorie de marché va croître et embellir. Il faut atteindre une rupture majeure en termes de temps de charge de batterie. Si nous arrivons dans la plage des 250 à 300 kms d’autonomie chargés en un quart d’heure, ce sera gagné. Cela permettra d’abaisser le poids des batteries. Actuellement, avec 400 kg de batteries, nous disposons de la même autonomie que celle offerte par les 80 kg de l’ensemble réservoir et carburant d’un véhicule thermique.

KMS : Et qu’en est-il de l’hybride ?
B.F. : Nous devons faire en sorte que l’hybride rechargeable ait une vraie valeur pour son utilisateur. C’est à nous de faire en sorte que les clients utilisent correctement les hybrides et incitant à la recharge.

KMS : Sur quels services et quel réseau s’appuie la marque ?
B.F. : Pour DS, ce qui est fondamental c’est la relation avec le client, que ce soit le particulier ou l’entreprise. Pour cela, nous développons le réseau vers des points de vente et de service exclusifs, nos DS Store. Nous y proposons de nombreuses possibilités pouvant aller jusqu’aux valet services permettant de venir chercher la voiture à domicile pour l’apporter à la révision. Mais, nous savons aussi qu’une grande partie des clients désire un contact avec le réseau. Cela est possible et cela ne nous ennuie pas car cela crédibilise la marque. C’est pour cela, que nous pouvons désormais compter sur 165 DS Store et DS Salon en France ; Ces derniers ont vocation à se transformer petit à petit en DS Store car depuis septembre 2018, nous n’ouvrons plus que des DS Store.

KMS : Quels sont les atouts de DS pour les TPE et PME ?
B.F. : Une voiture de la marque DS est un bel objet qui participe positivement à la représentation de l’entreprise. Autre avantage : il s’agit d’une marque française qui porte en elle le savoir-faire français. Dans cet esprit, nous sommes partenaires de la Paris Fashion Week et cela correspond à notre univers.
Je ne vois pas pourquoi une entreprise écarterait DS à l’heure de choisir des véhicules Premium. En utilisant le meilleur de la technologie, nous apportons une proposition différente. Nous aurons bientôt 4 modèles dans la gamme et un nouveau modèle tous les ans. DS s’installe pour jouer un rôle majeur sur le marché au cours des prochaines années.

Propos recueillis par B. Gay & L. Daubin


DS DS9 : encore un peu de patience

La DS9 sera visible dans le réseau de la marque au printemps et les premières livraisons interviendront en septembre 2021. Cette grande berline repose sur un empattement de 2,90 synonyme de belle habitabilité aux places arrières. Sa motorisation hybride rechargeable E-Tense d’une puissance totale de 360 ch comprend deux moteurs électriques dont l’un sur le train arrière assurant ainsi la transmission aux quatre roues. Les émissions de CO2 ne sont pas encore connues avec précision mais seront inférieures à 49 g/km de CO2.

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80