Publié le 3 décembre 2007 | par Rédaction

L’Audi A4 se repositionne. La nouvelle version, commercialisée en janvier prochain, est sensiblement plus grande (4,70 m) et améliore son habitabilité.

Si l’Audi A4 disposait de nombreux atouts de séduction, l’habitabilité, certainement, n’était pas le plus évident. La nouvelle optimise sensiblement ce point en allongeant son habitacle de 20 mm et en offrant 36 mm supplémentaires pour les jambes des passagers arrière.
L’habitabilité profite aussi d’une largeur de carrosserie portée à 1,83 m.

Nouvelle_Audi_A4_petit_bis.jpg

En fait, son châssis en aluminium est de conception totalement nouvelle. En modifiant l’emplacement du différentiel et de l’embrayage, Audi est parvenu à avancer le train avant de 154 mm, ce qui allonge d’autant l’empattement et permet de réduire le porte-à-faux avant, pour arriver à une longueur totale de carrosserie de 4,70 m. Pour concevoir l’essieu arrière, les ingénieurs se sont appuyés sur le principe du train à bras trapézoïdaux avec effet codirecteur, solution qui économise de l’espace et allie maniabilité et confort.

Allègement et Cx 0,27
Avec son capot allongé, la silhouette devient plus statutaire, évoquant en quelque sorte “une version berline quatre portes”… du coupé A5, tout comme le style de l’aménagement intérieur. Tout ceci n’empêche pas la nouvelle A4 de s’alléger par rapport à la précédente, et de descendre son Cx à 0,27.

Dans un premier temps, trois motorisations diesel seront proposées, qui respectent déjà les limites d’émission Euro 5 :

– Le 3.0 V6 TDI 240 ch associé à la transmission Quattro. Sa consommation mixte prévue de 6,9 litres devrait faire chuter le CO2 d’environ 20 g par rapport à l’A4 actuelle qui dépassait les 200 g. Un tout nouveau concept de recyclage des gaz réduit les oxydes d’azote.
– Le 2.7 V6 TDI de 190 ch, systématiquement associé à la transmission à variation continue multitronic et à la traction-avant. Sa consommation moyenne est annoncée à 6,6 litres.
– Le 2.0 TDI 143 ch (4 cylindres), associé à une boîte mécanique à six rapports, devrait se contenter d’une moyenne de 5,5 l/100 km. Il sera également disponible avec une transmission à variation continue multitronic.

La commercialisation de la nouvelle version étant prévue à partir de janvier 2008, nous reviendrons sur l’offre d’équipements quand les prix des deux niveaux (Ambiente et Ambition Luxe) seront précisés.

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...