Publié le 27 avril 2018 | par Rédaction

Lors de l’Assemblée Générale annuelle des actionnaires du Groupe PSA, Louis Gallois a indiqué, après le renouvellement de son mandat actuel, qu’il mettrait un terme à celui-ci en 2020.

En poste depuis 2014, Louis Gallois a indiqué qu’il n’exercerait son mandat de Président du Conseil de surveillance de PSA que pour une période de deux et non quatre ans, comme le prévoient les statuts. Ce dernier, 74 ans, a ainsi déclaré : « Je tiens à vous informer, si vous approuvez cette résolution et si le Conseil de surveillance me renouvelle sa confiance et sa présidence, que je cèderai cette présidence à l’occasion de l’Assemblée Générale de 2020. Il me semble raisonnable de ne pas aller au-delà d’une certaine limite ».

En parallèle, les actionnaires ont renouvelé les mandats de l’ensemble des membres du Conseil de Surveillance. Celui-ci a également décidé de renouveler le mandat de Frédéric Banzet, en sa qualité de censeur, pour une durée de quatre ans arrivant à expiration le 24 avril 2022.

gallois_gd.jpg

Robert Breschkow : « Les gammes Seat et Cupra laissent un large choix aux clients » Robert Breschkow, dirige les marques Seat et Cupra sur le marché français depuis un peu plus d’un an, évoque les performances et le positio…

Lire la suite
edito

Voilà, c’est fait ! Nous rentrons d’un périple sur 48 h de 2000 kilomètres effectués entièrement avec des voitures 100% électriques. 9 constructeurs ont joué le jeu en nous confiant leurs meilleures voitures électriqu…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...