Publié le 10 octobre 2017 | par Rédaction

Les motorisations Ingenium 2 litres essence et diesel de Jaguar s’enrichissent d’une version gazole de 240 ch disponible sur presque toute la gamme, y compris à bord de la XE.

Avec quatre cylindres et plusieurs puissances disponibles, les moteurs Ingenium conçus et produits par Jaguar depuis quelques années s’efforcent de suivre la tendance générale : plus de chevaux pour moins d’émissions. En présentant un diesel de 240 ch équipé d’un double turbo, Jaguar tente de rendre toujours plus compatible le binôme puissance à haut régime/couple à bas régime.

jaguar_xe_mj18_planche_de_bord.jpg

Elle y parvient, en partie, mais au prix d’un bruit de fonctionnement trop élevé dû à la fois aux vibrations émises par le couple turbo et la trop faible isolation phonique installée sous le capot et contre le tablier d’habitacle. Pour autant, ce moteur – qui reprend le bloc aluminium ainsi que les pompes à eau et à huile des versions essence – s’avère coupleux (500 Nm dès 1500 tr/min) et agréable à relancer.

Access Premium

La Jaguar XE accueille sans défaillir ce bloc vigoureux. Disponible uniquement en quatre roues motrices, équipée d’office d’une boîte ZF à 8 rapports et convertisseur de couple plutôt rapide et réglable via le système “Configurable Dynamics” (lois de passage des rapports en mode auto et sensibilité de la direction), dotée enfin d’un châssis assez rigoureux qui s’avère agile en de nombreuses circonstances routières, la XE porte bien son étiquette de berline polyvalente.

jaguar_xe_mj18_face_avant.jpg

Au chapitre des bémols – outre le bruit de fonctionnement déjà décrit – on note une suspension assez sèche sur revêtement imparfait et une direction manquant de précision par instants. Des maladresses en termes de finition peuvent aussi être relevées, mais l’ensemble est bien pensé et confortable. Les cotes de la XE et son empattement en particulier, rendent l’habitabilité un peu juste aux places arrière compte tenu du volume du coffre (455 l).

Côté équipements, Jaguar propose une finition “Business” qui reprend les équipements de base (freinage d’urgence, alerte de franchissement de ligne, régulateur/limiteur de vitesse, rétroviseurs intérieur jour/nuit, extérieurs dégivrants et rabattables, reconnaissance des panneaux de limitation principalement), auxquels sont ajoutés la navigation (écran 8”) et la banquette rabattable 40/20/40.

Si la version d’entrée de gamme (163 ch, BVM) positionnée juste sous les 40 000 euros n’est pas dénuée d’intérêt, notre sympathique moteur et sa boîte auto font monter le tarif de presque 10 000 euros. Et à ce prix, c’est le taux d’équipement qui blesse la belle XE vis-à-vis de ses concurrentes…

Axel Ekman

jaguar_xe_mj18_arriere.jpg

Fiche Technique :
Moteur : 4 cylindres diesel
Cylindrée : 2,0 litre
Puissance : 240 ch à 4000 tr/mn
Couple : 500 Nm à 1500 tr/mn
Vitesse maxi : 250 km/h
Boîte : automatique à 7 rapports
Consommation constatée : 8,2 l/100 km
Émissions CO2 : 137g/km
TVS : 753,50 €
Prix : 49 529 €

Yvan Segal : « Les automobilistes vont consommer l’automobile différemment" Pour Renault, la valeur ne passe plus forcément que par la production et la vente de véhicules mais également par les services et la gestion sur to…

Lire la suite
edito

Le Haut de gamme ne s’est jamais aussi bien porté. C’est le cas de le dire. L’offre, la richesse des motorisations électriques, hybrides, essence, diesel et Le SUV qui y tient une part importante. Mais le vrai Haut de gamm…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...