Publié le 17 novembre 2017 | par Rédaction

L’arrêté est paru au Journal officiel, vendredi 3 novembre 2017. La SNCF a reçu l’autorisation de vendre son activité de logistique automobile STVA au groupe CAT, ancienne filiale de Renault.

Fondé en 1950, STVA considéré comme un des leaders de la logistique de véhicules automobiles finis en Europe, n’appartiendra bientôt plus à la SNCF. Elle deviendra en effet propriété du groupe CAT pour un montant compris entre 160 et 190 millions d’euros. Pour information, le groupe CAT, créé en 1957 par Renault sous le nom de Compagnie d’affrètement et de transport, est aujourd’hui détenu par un ancien dirigeant du constructeur automobile en Argentine, Manuel Antero.

STVA a généré un chiffre d’affaires de 312 millions d’euros en 2016, soit un peu plus de 3 % des revenus de SNCF Logistics. L’entreprise emploie 2150 salariés, principalement en France, en Allemagne et au Royaume-Uni.

stva_gd.jpg

Robert Breschkow : « Les gammes Seat et Cupra laissent un large choix aux clients » Robert Breschkow, dirige les marques Seat et Cupra sur le marché français depuis un peu plus d’un an, évoque les performances et le positio…

Lire la suite
edito

Voilà, c’est fait ! Nous rentrons d’un périple sur 48 h de 2000 kilomètres effectués entièrement avec des voitures 100% électriques. 9 constructeurs ont joué le jeu en nous confiant leurs meilleures voitures électriqu…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...