Publié le 31 mai 2017 | par Rédaction

Ave EasyRad, Maître Dufour a mis en place un système qui permet aux automobilistes de se défendre. Il s’agit d’un système de contestation de l’infraction qui a pour but d’empêcher la perte de points.

Me Sébastien Dufour : «EasyRad œuvre pour la sécurité routière»

Kilomètres Entreprise : Comment est venue l’idée d’EasyRad ?
Me Sébastien Dufour : La multiplication des radars qui flashent par l’arrière montre que les pouvoirs publics ne veulent pas que les propriétaires de véhicules puissent se défendre en utilisant la photo pour cela. Cela existe depuis de nombreuses années, mais ce qui m’a motivé pour en proposer EasyRad, c’est l’obligation de dénoncer les salariés depuis novembre dernier. Là, j’ai dit, cela va trop loin.

KMS : Quelle est la logique de l’obligation de dénonciation faite au gérant de l’entreprise ?
S.D. : Les textes indiquent que si une entreprise paie l’amende à la place du conducteur, le gérant perd des points sur son permis personnel. Néanmoins, il devrait arriver la chose suivante : il n’y aurait pas de poursuite des gérants car ce qui les intéresse c’est le paiement de l’amende et, dans ce cas, celui-ci est déjà réalisé. Finalement, ces nouvelles mesures ne changent pas grand-chose, il s’agit surtout d’un effet d’annonce.

dufour_06.jpg

KMS : En pratique comment fonctionne EasyRad ?
S.D. : Nous constatons que de plus en plus de personnes ont leur permis annulé par la répétition d’infractions à un point. EasyRad permet d’éviter ce genre de chose. 80 % des excès de vitesse constatés sont inférieurs à 20 km/h. EasyRad offre aux automobilistes une véritable protection de leur permis de conduire. Comment cela marche-t-il ? Pour le propriétaire du véhicule, il suffit de consigner le montant de l’amende sur le site internet prévu à cet effet par l’administration, renseigner les références du PV sur le site Easy-rad.org. Pour les automobilistes non propriétaires qui ont été dénoncés par leurs employeurs doivent faire de même mais sans consignation du montant de l’amende. Dans les deux cas, EasyRad conteste l’infraction et la perte de points devient impossible.

KMS : Combien cela coûte-t-il ?
S.D. : Le service proposé par EasyRad est facturé 54 euros, soit le montant hors taxes d’une amende de troisième classe minorée à 45 euros. Ce montant couvre la contestation de l’infraction et assure le traitement judiciaire jusqu’à la sauvegarde des points du permis.

KMS : Quelle est la capacité de traitement d’EasyRad ?
S.D. : Le système que nous avons mis en place est capable de gérer jusqu’à 7.000 contestations par jour. Si nécessaire, nous pouvons en augmenter la capacité. EasyRad œuvre pour la sécurité routière puisqu’il pointe les aberrations d’un système conçu pour ne pas pouvoir identifier les conducteurs en infraction.

Propos recueillis par Bertrand GAY

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...