Publié le 26 juin 2018 | par Rédaction

Les Français – urbains surtout – ont toujours aimé la Mini. Nul doute que cette “british love story” va se prolonger avec le léger restylage proposé aujourd’hui.

Des ventes record dans le monde (372 000 unités en 2017), un marché français aux anges (26 430 immatriculations et cinquième marché mondial pour la marque), un projet de Mini 100 % électrique produite en Chine en 2019… le groupe BMW peut se féliciter d’avoir misé sur feue la marque anglaise. Le succès est également au rendez-vous côté entreprises puisqu’une Mini 5 portes sur quatre est vendue à un professionnel –

mini_face_avant.jpg

libéral essentiellement (16 % pour la 3 portes et 23 % pour le cabriolet). En outre, la finition Business reste crédible au plan fiscal avec, par exemple, une Mini One D (3 portes, diesel et BVM6) de 95 ch et 99 g proposée dès 24 500 euros.

Tant de charme

Pour autant, c’est plutôt vers la version diesel plus capée (Cooper D de 116 ch à 27 900 €) et équipée de la nouvelle (et rapide) boîte automatique à double embrayage et 7 rapports que l’on s’orientera, d’autant plus que l’on reste à 99 gr de CO2. Pour l’essence (Cooper de 136 ch et BVA7) le tarif se veut contenu (26 400 €) et la TVS supportable (526,50 €/an pour 117 g). Si le confort à bord reste rustique en matière de suspension, on retrouve heureusement une partie des sensations de la Mini historique : réactivité du châssis, direction assez directe, adhérence.

mini_arriere.jpg

Avec un poids d’environ 1200 kilos, cette version – inadaptée pour les longs trajets – s’avère suffisamment vive et facile à conduire en ville et aux alentours. Bien finie, la Mini 3 portes reprend toujours une partie des codes stylistiques de sa grand-mère, mais elle hérite aussi de ses limitations avec un espace compté aux places arrière et une coffre modeste de 211 litres extensible à 731 l.

Heureusement, en plus du niveau d’équipement basique un peu léger par rapport à la concurrence et au tarif, la finition Business ajoute des rétroviseurs rabattables électriquement, le réglage en hauteur des sièges avant (utile dans ce gabarit !), un radar de stationnement arrière, les projecteurs et antibrouillards à LED, un Bluetooth de niveau 2, la recharge par induction et un pack Connected Navigation (écran central 6,5”, services d’urgence et de conciergerie, interfaces smartphones, appli, etc.).

mini_planche_de_bord.jpg

Pour tout dire, la Mini, c’est une affaire de cœur et de look avant que d’être un choix raisonnable… Ça change, non ?

Axel Ekman

Mini Cooper 3 portes Business essence

Moteur : 3 cylindres essence
Cylindrée : 1,5 litre
Puissance : 136 ch à 5500 tr/mn
Couple : 220 Nm de 4400 à 6000 tr/mn
Vitesse maxi : 210 km/h
Boîte : auto à 7 rapports
Consommation théorique : 5,2 l/100 km
Émissions CO2 : 117 g/km
TVS : 526,50 €
Prix : 26 400 €

Robert Breschkow : « Les gammes Seat et Cupra laissent un large choix aux clients » Robert Breschkow, dirige les marques Seat et Cupra sur le marché français depuis un peu plus d’un an, évoque les performances et le positio…

Lire la suite
edito

Voilà, c’est fait ! Nous rentrons d’un périple sur 48 h de 2000 kilomètres effectués entièrement avec des voitures 100% électriques. 9 constructeurs ont joué le jeu en nous confiant leurs meilleures voitures électriqu…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...