Publié le 30 avril 2008 | par Rédaction

Le nouveau Kangoo Express a la lourde tâche de succéder à l’utilitaire le plus vendu de France depuis plusieurs années. Plus grand, plus gros et Plus confortable que le précédent, le Kangoo 2008 affiche logiquement un volume de chargement plus important. Pour répondre à tous les besoins, Renault va prochainement décliner son Kangoo en version Compact, mieux adaptée à la ville.

Remplacer l’utilitaire le plus vendu de France n’est pas un exercice facile. Il s’agit de pérenniser le succès existant tout en proposant des prestations supérieures pour coller aux attentes actuelles, notamment du point de vue du confort. Pour y parvenir, Renault a donc entièrement revu sa copie. La nouvelle plate-forme est étroitement dérivée de celle du Scénic, ce qui permet de disposer d’un véhicule aux dimensions plus généreuses, mais aussi et surtout affichant de bien meilleures capacités routières. Avec ce nouveau soubassement, le nouveau Kangoo fait immédiatement la différence avec son prédécesseur dès les premiers tours de roues. Kangoo_express_2008.jpg Le confort de roulement est bien supérieur, digne de celui d’une berline. La prise de roulis est parfaitement maîtrisée, aussi bien à vide qu’en charge. Quant à l’amortissement, il permet de rouler sur tous les types de route dans un excellent confort et un silence de roulement inhabituel pour une fourgonnette. À l’intérieur, le progrès est également important au niveau du poste de conduite. Plus spacieux, il reprend l’architecture générale des monospaces compacts de la marque, qu’il s’agisse du Scénic ou du Modus. La large planche de bord permet d’accueillir des documents de format A4. De nouveaux rangements, disséminés un peu partout, permettent de ranger de nombreux objets. Au total, la capacité de ces rangements atteint 40 litres. Le levier de vitesse est naturellement implanté dans la planche de bord, un classique dans le monde des utilitaires. Il tombe naturellement sous la main. D’ailleurs, d’un point de vue plus général, l’ergonomie des commandes est très bonne, comme souvent chez Renault. En revanche, même s’ils apparaissent de bien meilleure qualité que sur les précédents modèles, les plastiques utilisés et leur assemblage sont encore un ton en dessous des références de la catégorie, comme le Volkswagen Caddy Van. Un bel agrément de conduite La position de conduite du nouveau Kangoo est beaucoup plus agréable. Plus vaste, l’habitacle dispose de surfaces vitrées plus importantes, ce qui le rend plus lumineux. La position de conduite est bonne, quel que soit le gabarit du conducteur, grâce aux nombreux réglages du siège et du volant. La vision vers l’avant est bonne, le vaste pare-brise dégageant un bon angle de vision. Latéralement, les vitres de taille plus importante que sur le précédent Kangoo sont aussi un plus. Kangoo_express_2008_interieur.jpg En revanche, les gros montants de pare-brise sont très gênants dans les intersections ou sur route sinueuse. Les larges rétroviseurs permettent de bien appréhender le véhicule sur route ainsi que lors des manoeuvres. Les commandes de vitres électriques, en série, sauf sur le niveau d’entrée de gamme Générique, sont mal disposées sur l’accoudoir de porte. Trop en arrière, ils nécessitent un mouvement du bras vers l’arrière qui devient rapidement agaçant. Kangoo_express_2008_ar.jpg Sous le capot prennent place trois versions du moteur 1.5 l dCi développant respectivement 70, 85 et 105 ch ainsi qu’un moteur essence 1.6 l 16v de 105 ch. Ce dernier ne se justifie en France que dans le cadre de l’arrivée prochaine d’une version « propre » fonctionnant au gaz (GNV). La quasi intégralité des ventes de Kangoo devrait naturellement être composée de versions diesel. La version 70 ch ne se justifie que par son prix de vente attractif (à partir de 12.950 euros HT). Ses performances sont limitées compte tenu du gabarit et du poids plus important du nouveau Kangoo. La version 85 ch est certainement la plus convaincante. Cette mécanique affiche une solide santé et est parfaitement adaptée au Kangoo. Elle permet d’obtenir des performances tout à fait correctes tout en affichant un bilan économique plus intéressant que celui du 1.5 dCi 105 ch, qui manque de mordant. La précision de conduite est très bonne, y compris sur chaussée dégradée et en charge. Le nouveau soubassement issu du Scénic prouve le bien-fondé de ce choix. La tenue de cap est bonne, l’amortissement également. Les bruits de roulement sont très bien filtrés, tout comme les vibrations. D’ailleurs, les progrès sont flagrants à vide, là où l’espace de chargement fait caisse de résonance. Le freinage fait appel à quatre freins à disques et reçoit l’appui de l’ABS avec aide au freinage d’urgence en série. Il est puissant, efficace avec une amorce franche, mais reste facile à doser. À noter aussi la poignée de frein à main de style aéronautique qui dégage parfaitement l’espace entre les sièges. Plus de coffre ! Le nouveau Kangoo affiche des dimensions en hausse. Logiquement, cela se ressent au niveau de ses capacités de chargement. Par rapport au précédent modèle, il s’avère ainsi plus large de 18 cm, dispose d’une largeur aux coudes supérieure de près de 9 cm. Le volume utile atteint désormais les 3 m3 (soit 0,25 m3 de plus) et 3,6 m3 en rabattant le siège passager, avec une longueur de chargement maxi de 1 730 mm (+ 60 mm) derrière les sièges et de 2 920 mm en rabattant le siège passager. La charge utile la plus faible est de 650 kg (30 kg de plus qu’avant) et peut atteindre 800 kg. De quoi répondre à de très larges besoins. Cela étant, Renault est parfaitement conscient que cette taille supérieure ne répondra pas forcément aux besoins des utilisateurs de fourgonnettes en ville. C’est la raison du lancement prochain du Kangoo Express Compact (voir encadré). Kangoo_express_2008_interieur2.jpg En progrès Plus vaste, plus spacieux mais aussi plus confortable, le nouveau Kangoo impose de nouvelles références dans le segment des fourgonnettes. Il devra néanmoins faire face aux nouveaux modèles plus compacts (dont sa propre déclinaison) ainsi qu’aux nouveaux Berlingo et Expert qui ne manquent pas non plus d’arguments. Guillaume Geneste Renault Kangoo Express Compact Le Kangoo des villes Conscient de la taille assez imposante de son nouveau Kangoo, qui s’avère être un atout pour le confort et le volume de chargement, mais devient un défaut dans les centres-ville, Renault commercialisera courant 2008 une version plus courte de sa fourgonnette : le Kangoo Express Compact. La longueur hors tout de cette version compacte est inférieure de 38 cm par rapport au Kangoo Express “normal”. C’est au niveau de l’empattement que ces centimètres ont été gagnés, ce qui permet au Kangoo Express Compact d’afficher une longueur de 3,83 m. Un empattement plus court permet aussi de disposer d’un diamètre de braquage plus court : seulement 9,40 m entre trottoirs contre 10,5 m pour le Kangoo normal. Pour autant, le Kangoo Compact affiche des dimensions intéressantes pour les professionnels : le volume de chargement est de 2,3 ou 2,9 m3 selon la version, et le passage entre les roues d’une largeur de 1,21 m permet le passage d’une Europalette. Quant à la longueur de chargement, elle passe de 1,34 m à 2,12 m avec le siège passager rabattable formant un plancher plat. C’est dans ce cas que le volume de chargement atteint les 2,9 m3. Pour le reste, le Kangoo Express Compact reprend les mêmes caractéristiques de confort et d’agrément de conduite que celles du nouveau Kangoo. En revanche, le Kangoo Compact se différencie quelque peu du côté des motorisations : si le 1.5 l dCi se décline en 70 et 85 ch, pas de version 105 ch au programme. Et le seul moteur essence est le 1.6 l huit soupapes de 90 ch, une version qui pourra intéresser les amateurs de motorisation au gaz. Renault Kangoo pratique et modulable à souhait Tout comme son prédécesseur, le Kangoo existe naturellement en version cinq places. Plus grand (18 cm de plus que le précédent modèle), le nouveau Kangoo s’avère logiquement plus spacieux. Les passagers sont à l’aise, aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Le nouveau Kangoo regorge d’astuces pour rendre la vie à bord plus facile : les deux portes coulissantes sont en série, de nombreux rangements sont disséminés un peu partout, la tablette arrière peut se ranger derrière le dossier de la banquette, les vitres des portes arrière sont descendantes (une option à 150 euros), la mise en place des barres de toit pour le transport se fait sans outil… Kangoo_grand_2008.jpg À l’intérieur, la similitude avec les Scénic et le Modus est importante. Les passagers ne s’en plaindront pas du point de vue de l’ergonomie générale. Seul défaut majeur de ce point de vue : les commandes des vitres électriques à l’avant, situées beaucoup trop en arrière de l’accoudoir et qui ne tombent pas naturellement sous la main. En revanche, le confort global est en net progrès. L’insonorisation bien meilleure et les sièges plus confortables rendent les longs parcours plaisants. À condition d’oublier la motorisation d’entrée de gamme diesel de seulement 70 ch, pas assez importante pour emmener dans de bonnes conditions une auto qui a pris de l’embonpoint. Cependant, la version 85 ch s’avère tout aussi plaisante et avenante que la version 105 ch. Principales Caractéristiques RENAULT KANGOO EXPRESS COMPACT L x l x h : 3,83 x 1,82 x 1,80 m Longueur de chargement : 1,34/2,54 m Volume de chargement : 2,3/2,9 m3 Charge utile : 500 kg KANGOO EXPRESS L x l x h : 4,21 x 1,82 x 1,82 m Longueur de chargement : 1,73/2,92 m Volume de chargement : 3/3,6 m3 Charge utile : 650 à 800 kg

Documents joints

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...