Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Essais comparatifs > Skoda Octavia Scout : Un outil de travail intéressant

Skoda Octavia Scout : Un outil de travail intéressant

mercredi 28 janvier 2015, par Benoît LE FLOC’H

Skoda continue de faire des prouesses. Avec l’Octavia Scout, le constructeur tchèque commercialise un véhicule particulièrement complet. Ce break possède en effet de multiples facettes qui pourraient séduire un grand nombre de professionnels.


Le rachat en 1991 de Skoda par le groupe Volkswagen a marqué une étape majeure de l’histoire du constructeur tchèque. Petit à petit, Skoda est parvenu à se construire une identité crédible, et l’Octavia n’est pas étrangère à cette progression. Ce modèle représente en effet le véhicule le plus vendu pour Skoda à travers le monde avec 3,7 millions d’autos produites depuis 1996.

La version Combi, est, quant à elle, le break le plus diffusé en Europe et représente plus de la moitié des ventes en France ! Concernant la version Scout, les chiffres de ventes sont moins spectaculaires mais suffisamment élevés pour que Skoda reconduise cette carrosserie « baroudeuse » à chaque apparition de nouvelle génération. Ainsi, depuis 2007, 1500 Octavia Scout ont été commercialisées en France.

Un look spécifique

A l’instar de ses rivales Peugeot 508 RXH, Opel Insignia Crosstourer, Citroën C5 Tourer, la Skoda Octavia Combi soigne son look. Par rapport à une Combi classique, les changements les plus visibles se trouvent au niveau des multiples protections en plastique noir implantées sur les passages de roues, ou encore des sabots couleur aluminium à l’avant et à l’arrière. Les ingénieurs ont même peaufiné en optimisant la protection du réservoir et des disques de freins. Dans l’habitacle, quelques modifications ont également été apportées avec des inserts d’aspect bois, une planche de bord bi-ton marron/noir et une sellerie tissu couleur « chocolat ». Le cuir et l’alcantara sont aussi disponibles en option. Des logos « Scout » ornent enfin le volant et le pommeau de levier de vitesse.

Un ramage à la mesure du plumage

La Skoda Octavia Scout contentera sûrement les professionnels qui ont besoin d’une véritable baroudeuse. Ce break est évidemment limité en franchissement mais pour les entreprises qui doivent accéder à des terrains inaccessibles par des routes bitumées (montagne, forêt, campagne, etc), aucun souci à redouter. Les ingénieurs ont en effet implanté la 5ème génération de coupleur Haldex à embrayage multidisque et blocage électronique de différentiel pour sa transmission intégrale. Pour les plus férus de mécanique, Skoda nous a précisé son utilisation : « L’Haldex est régulé exclusivement de façon électronique de sorte qu’à tout moment, n’importe quel couple d’entraînement puisse être généré indépendamment du patinage.

La répartition du couple d’entraînement entre les essieux avant et arrière est alors variable et dépend du style ou de la situation de conduite. Le différentiel Haldex peut transférer jusqu’à 90 % du couple aux roues arrière en fonction du dénivelé, de l’adhérence de la chaussée ou encore d’un croisement de pont ». Et pour faciliter le passage en tout-chemin, la garde au sol a été également relevée de 3 cm pour atteindre 17 cm ! Contrairement à sa grande sœur Superb Outdoor, l’Octavia Scout est donc une vraie 4x4 et non une simple 4x2.

En pratique

Avec cette transmission intégrale, le break tchèque se révèle assez efficace et offre une réelle polyvalence Car sur la route, les réglages choisis pour le comportement routier apporte une sensation de sécurité et d’efficacité. Quelques mouvements de roulis pourront dérouter sur les premiers kilomètres parcourus à allure rapide mais dans quelle que soit la topographie de la route (autoroute, départementale ou routes de montagne), la Skoda assure tout en restant assez confortable. Mais l’intérêt de la version « Scout » se justifie justement quand le conducteur sort des routes bitumées. Or sur ce chapitre, ce break s’en sort avec les honneurs.

Les chemins boueux ou enneigés et les routes mouillées sont avalés sans difficulté. Attention tout de même de ne pas entrer dans des zones de trial. L’Octavia Scout n’a pas été conçu pour le franchissement. D’ailleurs, elle ne possède aucune technologie d’aide à la descente, ni de premier rapport raccourci, ni de pneumatiques spécifiques. En revanche, Skoda n’a pas lésiné sur les équipements de sécurité, disponibles en série ou en option, avec le Lane Assistant (assistant de maintien dans la voie) qui corrige les écarts de direction automatiquement, le Front Assistant (freinage automatique d’urgence), l’Adaptative Cruise Assistant (régulateur de vitesse adaptatif) qui contrôle automatiquement la distance avec le véhicule précédent, l’Intelligent Light Assist ( gestion des feux de route intelligent) qui active et désactive les feux de route en fonction de la circulation, le Traveller Assistant (détection et reconnaissance des panneaux de signalisation), etc.

Seulement deux motorisations

Le diesel étant encore plébiscité, Skoda s’est simplifié la tâche en proposant une gamme limitée. L’Octavia Scout est ainsi commercialisé avec le moteur 2.0 TDI de 150 ch (129 g/km de CO2) avec une boîte manuelle à 6 rapports et le 2.0 TDI de 184 ch (134 g/km) accouplé cette fois à la boîte DSG 6. Après avoir testé les deux, sachez que le 2.0 avec la puissance de 150 ch suffit amplement côté performances. Malgré les 1526 kg, la vitesse maxi est donnée pour 207 km/h et le 0 à 100 km/h s’effectue en 9,1 s. Des valeurs tout à fait correctes qui sont obtenues grâce à un couple de 340 Nm disponible dès 1750 tr/mn et qui autorisent de doubler sans crainte.

Toutefois, si vous souhaitez plus (un peu !) de sensations le moteur 184 ch affiche 219 km et 7,8 s pour abattre le 0 à 100 km/h. L’écart de tarif entre les deux versions, dont une comporte la boîte DSG, se monte à 1550 euros. Au chapitre consommation enfin, le 2.0 TDI 150 est annoncé pour 5,1 l/100 km… tout comme le 184 en usage mixte !

Un habitacle bien pensé

Au-delà des équipements cités plus haut, la Skoda Octavia Scout se remarque par se qualités d’habitabilité et de modularité… tout comme la version Combi. Le volume du coffre, par exemple, s’étend de 610 à 1740 litres ! L’espace réservé aux passagers arrière est également sans reproche. En pratique, emmenez des clients avec un coffre rempli de cartons peut se faire tranquillement. En outre, le constructeur a pensé aussi à installer quelques attentions sympathiques plus ou moins utiles comme le rangement sous le siège passager, la boîte à gants éclairée et réfrigérée, une prise 230 V, un gratte-givre dans la trappe à carburant, un porte-lunettes ou encore un jeu de filets dans le coffre très pratique pour contenir les mouvements de sa marchandise.

Côté tarifs, les Skoda Octavia Combi Scout sont commercialisées 30 450 euros en 2.0 TDI 150 ch et 32 900 euros en 2.0 TDI 184 ch DSG 6.

Au final, la Skoda Octavia Scout ne déçoit pas car ce break ne se contente pas simplement d’un look de baroudeur comme certains de ses concurrents. Sa transmission intégrale évoluée et la hausse de sa garde au sol participent évidemment à cette réussite. Toutefois, il convient d’ajouter un bémol à ce bilan positif. Au-delà du style spécifique de l’Octavia Scout et de sa garde au sol surélevée, Skoda possède dans sa gamme une Octavia Combi 4x4 tout aussi intéressante surtout pour les professionnels qui souhaitent avant tout une transmission intégrale pour son surplus de sécurité.

Or dans une configuration 2.0 TDI Ambition avec un équipement de série conséquent (ordinateur de bord, climatisation automatique, allumage automatique des phares, détecteur de pluie, antibrouillard, système Bluetooth, etc), l’Octavia Combi est disponible dès 28 960 euros.

Benoît Le Floc’h


En chiffres............
Skoda Octavia Scout TDI 150

- Moteur : 4 cylindres diesel
- Cylindrée : 1968 cm3
- Transmission : boîte manuelle 6
- Puissance : 150 ch
- Couple : 340 Nm
- Vitesse maxi : 207 km/h

- Conso mixte : 5,1 l/100
- CO2 / TVS : 129 g/km / 709,5 euros
- Volume coffre : 610 l

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80