Publié le 19 avril 2012 | par Rédaction

Près de deux salariés sur trois (63%) passent ou reçoivent des appels téléphoniques lorsqu’ils conduisent dans le cadre de déplacements professionnels.

Ces chiffres ont été révèlés mi-mars par un sondage IFOP pour une association de prévention du risque routier, qui dénonce des «chiffres inquiétants».

Selon ce sondage, réalisé pour l’association Promotion et suivi de la sécurité routière en entreprise (PSRE), 41% des salariés interrogés sont amenés à conduire un véhicule dans le cadre de leur travail. 20% seulement des appels sont passés systématiquement à l’arrêt.

40% des employeurs et salariés interrogés estiment que téléphoner en conduisant n’est pas plus dangereux que parler avec son passager en conduisant.

67% des employeurs et 58% des salariés déclarent que téléphoner à l’aide d’un kit mains libres réduit vraiment le risque de dégradation de la conduite et n’expose pas à des sanctions.

«Les idées fausses persistent», s’alarme PSRE, qui rappelle que les accidents de la route sont la première cause de mortalité dans le cadre du travail (trajets domicile-travail et mission professionnelle).

Téléphoner «modifie la vision de la route», «altère la trajectoire et l’allure du véhicule» et «augmente le temps de réaction», souligne l’association.
«Si le kit mains libres est toléré au niveau du Code de la Route son usage ou celui de l’oreillette est dangereux car l’esprit, lui, n’est pas libre», rappelle PSRE.

Un conducteur qui n’est pas en mesure d’effectuer «commodément et sans délai les manoeuvres qui lui incombent» risque une amende de 35 euros sans retrait de points.

Autre «idée reçue», 41% des chefs d’entreprise interrogés considèrent que téléphoner en conduisant n’engage que le salarié, or «la responsabilité de l’employeur peut être pourtant recherchée en cas d’accident causé par un salarié occupé à téléphoner en conduisant, surtout lorsque la conversation est établie avec le responsable hiérarchique ou les services de l’entreprise».

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...