Publié le 27 juin 2017 | par Rédaction

Dernier né de chez Volkswagen Utilitaires, le Crafter est aussi le gros VUL à la conception la plus récente. Cela lui permet de disposer d’un comportement routier élevé et de nombreux systèmes d’aides à la conduite inédits sur le marché des utilitaires.

Pour élaborer son nouveau Crafter, Volkswagen est non seulement parti d’une feuille blanche pour le véhicule mais a aussi décidé de faire cavalier seul et de construire ex-nihilo une usine d’une capacité de 100 000 véhicules par an. Un pari osé mais il faut reconnaître que le dernier né de la marque ne manque pas d’arguments et d’atouts.

crafter_porte_laterale.jpg

Une poursuite de la gamme

Les ingénieurs de Volkswagen ont volontairement abandonné les lignes originales du premier Crafter du nom pour adopter un look plus consensuel. Le nouveau Crafter est donc beaucoup plus discret que son prédécesseur même s’il ne manque assurément pas d’allure avec sa large calandre, ses phares qui remontent légèrement vers les ailes avant et son capot nervuré. Ce design, réussi et dynamique, donne au Crafter un air de gros Transporter. Un air de famille entièrement assumé par les responsables de la marque qui assurent désormais que la gamme du Crafter est la continuité de celle du T6. Cela explique d’ailleurs les dénominations de la gamme Crafter, les fourgons étant disponibles en trois longueurs L3, L4 et L5 et venant ainsi coiffer la gamme T6 disponible, elle en L1 et L2. Le Crafter fourgon est actuellement disponible en une seule hauteur (H3) mais devrait être décliné en deux autres hauteurs ultérieurement.

La gamme de fourgons devrait ainsi comprendre six versions de fourgons de, respectivement, 9,4 ; 10,7 ; 13,6 ; 15 ; 15,4 et 17,2 m3. Les Crafter fourgons seront donc disponibles en traction (PTAC de 3 à 4 T), en propulsion (roues simples ou jumelées, PTAC de 3,5 à 5,5 T) et en 4Motion (PTAC de 3,5 à 4 T). Le Crafter sera aussi disponible en versions châssis, simple ou double cabine, roues simples ou jumelées, traction ou propulsion. Cinq châssis sont prévus : un simple et un double cabine L3 (6 191 mm de longueur totale) ; un simple et un double cabine L4 (6 991 mm de longueur totale) et, enfin, un simple cabine L5 (longueur totale de 7 391 mm).

crafter_face_avant.jpg

Des motorisations connues et éprouvées

Pas de révolution sous le capot du Crafter puisque c’est le 2.0 TDi qui officie. Il est décliné en trois niveaux de puissance : 102, 140 et 177 ch. Ces versions Euro 6 font appel à l’Adblue. Les Crafter sont associés, en série, d’une boîte mécanique à 6 rapports et peut être équipés d’une boîte auto à 8 rapports en option (sauf avec la transmission intégrale 4Motion). Ces moteurs sont plaisants à utiliser. Ils sont particulièrement bien insonorisés et restent très discrets à tous les régimes. La bonne insonorisation de la cabine se ressent aussi au niveau des bruits d’airs. L’habitacle est par ailleurs assez spacieux et la planche de bord, inédite, comprend de très nombreux rangements disséminés un peu partout.

Les commandes sont classiques pour un VW, les matériaux plutôt flatteurs et les assemblages de belle facture. La position de conduite profite d’un réglage en hauteur et en profondeur du volant ; malheureusement, le pédalier est décalé par rapport à l’axe du volant et du siège conducteur. Cela n’empêche toutefois pas les occupants d’apprécier le grand confort du véhicule. La nouvelle direction assistée électrique permet au conducteur de disposer de nouvelles aides à la conduite (voir ci-dessous) même si elle remonte moins d’information que celle de l’ancien modèle. Les suspensions sont très élaborées et permettent de bénéficier d’un confort élevé et d’un bon maintien de la caisse en courbe. Le conducteur bénéficie en outre d’un siège conducteur suspendu même si cela n’est absolument pas indispensable, la banquette passager ne l’étant pas et s’avérant quand même accueillante.

crafter_planche_de_bord.jpg

Des équipements inédits

De série, le Crafter proposera de très nombreux équipements de confort et de sécurité : ABS, ESP, airbags, cloison de séparation pour les fourgons, limiteur/régulateur de vitesse, alerte de perte de vigilance du conducteur, système de maintien dans la ligne, contrôle du véhicule en cas de coup de vent latéral… En plus, le Crafter offre des prestations inédites sur cette catégorie de véhicule comme le park assist (assistance au stationnement), le multi-collision brake (qui engage un freinage après un impact pour éviter un sur-accident), l’alerte de sortie de stationnement, le side protect (capteurs sur les côtés qui évitent les accrochages sur le côté en manœuvres) ou encore le trailer assist (qui permet de diriger, sans toucher au volant, une remorque via le bouton de manœuvre des rétroviseurs – bluffant d’efficacité et de facilité). Ces nombreux systèmes sont ultra sécurisants et efficaces et peuvent, en plus, être complétés par des systèmes multimédia là encore de dernière génération et permettant de disposer de fonctions ultra-récentes (applications, système de navigation connecté etc.).

Un confort élevé

Le nouveau Volkswagen Crafter impose tout simplement de nouvelles références dans la catégorie des gros utilitaires. Sa conception très récente lui permet de disposer de très bonnes qualités routières, d’un confort élevé et surtout d’équipements de confort et de sécurité jusqu’alors inédits. Ne reste plus qu’à attendre la fin de l’année pour pouvoir disposer de l’intégralité des versions disponibles.

crafter_volume_utile.jpg

FICHE TECHNIQUE
Motorisations : 1 968 cm3
Puissance : 102 ch à 177 ch
Equipements de série : Direction assistée, cloison de séparation, airbags, ABS, ESP, antipatinage, aide au démarrage en côte, vitres teintées, régulateur / limiteur de vitesse…
Volume utile maxi : 9,4 à 17,2 m3
Charge utile maxi : 1 400 kg (estimée)
L x l x h : 5 986 x 2 040 x 2 590 mm (L3H3)
Longueur de chargement : 3 450 mm
A partir de : 27 300 € HT

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...