Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Haut de gamme > Mercedes Benz Classe S 350 d, « Etre et Durer »

Mercedes Benz Classe S 350 d, « Etre et Durer »

lundi 3 mai 2021, par Louis DAUBIN

« Être souple comme le cuir, mais trempé comme l’acier pour être et durer. » disait le général Bigeard. Sans me permettre de dévoyer le sens de cette citation, je l’attribuerai, au second degré, à la Mercedes Classe S. Depuis la première « S » en 1965 apparue en 250S et SE .


Jusqu’à ce jour, ce sont 7 générations de cette prestigieuse berline incarnant le sommet de la gamme Mercedes qui se sont succédé sous cette appellation.
La réputation de la Classe S est aujourd’hui si forte qu’aucune de ses concurrentes n’est arrivée à atteindre ses chiffres de ventes, de l’ordre de 500 000 exemplaires à chaque génération sur l’ensemble de la planète.
En bref, 50% des ventes monde de voitures de ce segment sont des Mercedes Classe S.
On pense avec émotion à notre dernière représentante Française du Haut de gamme, la belle Citroën C6, qui a atteint les 23 300 exemplaires vendus en 5 ans.
Aujourd’hui, la nouvelle classe S ambitionne le même succès avec le rajeunissement impressionnant de sa clientèle qui est de 40 ans d’Age moyen grâce à son succès en Chine et aux USA. Le client Français étant aujourd’hui nettement plus âgé. Question de niveau de vie…La berline de segment » H « , comme haut de gamme, continue d’incarner le luxe, une certaine culture et la technologie, alors que l’offre SUV, de luxe et de tarif équivalent, joue sur une autre clientèle plus fermée à la connaissance mais très en soif de reconnaissance. Deux mondes distincts de clientèle pour deux offres qui n’ont rien à voir à l’usage. Et c’est très bien, il en faut pour tous, Mercedes l’a bien compris. La nouvelle Classe S est disponible en deux versions : berline ou limousine. Nous avons choisi d’essayer la berline, déjà longue de 5 m 17, dotée du 6 cylindres diesel de 3 litres, la S 350d. Ce que ne vous montrent pas les photos c’est l’élégance et la finesse de la carrosserie de cette nouvelle voiture. Il s’agit sans doute de la plus jolie classe S depuis la W108 de 1965.Tres réussie, cette Belle auto bénéficie aussi d’Un CX de 0,22 qui amène silence de marche et économie de carburant. Le choix du Diesel sera rapidement complété par une 560 Plug in Hybride afin de bénéficier des avantages fiscaux du PHEV. A bord la « S » dévoile une véritable révolution de style.

Fini le tableau de bord classique à compteur et voici l’ère des écrans a affichages multicolores et numériques. Devant les yeux vous aurez une tablette derrière le volant et une énorme tablette façon Tesla au centre de la planche de bord. Toutes les touches de réglages sont tactiles. Y compris celles, sur la porte, de réglage des sièges. Disons-le, il faut être âgé de 40 ans ou moins pour s’extasier.et posséder une agilité de Geek pour gouter cet usage.
L’’affichage tète haute vous transporte dans une navette spatiale et occupe le pare-brise. La « sono » est fantastique mais ses réglages ardus. La 3 D et l’inter activité des systèmes à bord sont incroyables. Mais le client d’Age mur Européen aura quelque mal à s’y soumettre. Même si une fois tout réglé à votre gout vous serez transporté dans un univers ouaté de confort et de sophistication bien plaisants au quotidien.
Avec 7 cm d’empattement de mieux, la « S » vous offre l’espace, le luxe et le silence. Et toutes les fonctions « emmerdantes » sont deconnectables…Cette propulsion a encore progressé en comportement et le niveau de sécurité active avec les roues arrières directrices, jusqu’à 10 degrés de braquage, est stupéfiant. Associé aux suspensions pneumatiques, vous déboulez, de nuit, à 250 compteurs avec souplesse et sérénité. Le 6 cylindres 3 litres ronronne, l’autonomie est royale, les performances largement à la hauteur, et vos passagers dorment, doucement emmenés par cette somptueuse berline si bien conçue. En ville l’accès aux parkings sera plus délicat. La largeur atteignant 2m10.Avec une moyenne de 10 litres au 100 à belle allure pour 6,5 l annoncés wltp nous avons pu vérifier la réalité d’un bon CX. A 100600€ de base en finition exécutive, plus raffinée que la finition AMG .La classe S se place au sommet de la qualité et des avancées technologiques d’habitacle. C’est spectaculaire, et adapté à la demande de ses clients quadra mondiaux. Et, suprême privilège, vous aurez la seule Mercedes à garder l’Etoile au bout du capot !

Berline Haut de gamme

Faites pour rouler son propriétaire au volant, la berline offre un ensemble parfait de prestations pour le gros rouleurs chef d’entreprise. La limousine, plus longue, servira avec chauffeur pour les déplacements moins kilométrés. Le monde est bien fait !

Louis Daubin

Fiche Technique :

-* Moteur : 6 cylindres 3L Turbo diesel
-* Puissance : 286ch
-* Couple : 600Nm à 1200tr/mn
-* Vitesse Maxi : 250 km/h
-* Consommation : 6,5 l wltp (10,5 L KMS)
-* Emission de co2 : 170gr/km
-* TVS :1751€
-* Prix : 100600€

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80