Publié le 27 novembre 2017 | par Rédaction

Un troisième moteur essence vient compléter l’offre de la nouvelle Nisan Micra apparue en France en début d’année. Plus économique, il intéressera d’abord les particuliers.

La cinquième version du grand classique de chez Nissan reçoit donc un nouveau petit moteur à essence atmosphérique d’une cylindrée de 1 litre développant 71 ch. Vif et souple à l’usage, il se caractérise par une bonne répartition de son couple de 95 Nm, correctement servi par une boîte bien étagée. Il complète l’offre moteur du lancement, incarnée par deux blocs essence et diesel de 90 ch développant respectivement 140 et 220 Nm de couple.

nissan_micra_face_avant-2.jpg

On le voit, la différence est importante en termes de performance, mais le tarif ne l’est pas moins, le petit nouveau étant facturé 900 € de moins que son grand frère. Pour les entreprises, assujetties à la TVS, ce delta s’efface en un peu plus de deux ans, la taxe annuelle s’élevant quand même à 412 euros pour 103 gr… Dommage, d’autant plus que le 90 ch turbocompressé ne rejette que 99 gr.

De bonnes armes

nissan_micra_71ch_coffre_a_valises.jpg

La Nissan Micra n’en demeure pas moins une offre intéressante sur son segment… le fameux segment B qui, en France, avec 600 000 immatriculations annuelles, représente environ 20 % du marché. Caractérisé par une dieselisation modérée (40 %), une large prédominance des carrosseries 5 portes (90 %) et des puissances inférieures à 100 ch dans neuf cas sur dix, la segment B sait très bien ce qu’il veut. C’est pourquoi cette Micra – fabriquée chez Renault à Flins (cocorico !) – se présente armée d’atouts technologiques désormais indispensables, des dimensions adaptées à la polyvalence ville/route (et un très bon rayon de braquage), des cotes intérieures assurant aux passagers un confort suffisant sur des distances intermédiaires, et un coffre d’une capacité de 300 à 1000 litres, dans la bonne moyenne du segment.

nissan_micra_71ch_coffre.jpg

C’est cependant du côté des équipements de confort et de sécurité que Nissan a porté son effort. Ainsi, le pack “Sécurité” à 550 euros propose, pour l’essentiel, le freinage d’urgence avec détection piétons, la reconnaissance des panneaux de signalisation, les feux de route adaptatifs et la prévention de franchissement de ligne. Dotée en outre d’un système de navigation avec info-trafic et écran tactile, du Bluetooth et d’une interface Androïd, cette Micra prévoit aussi, en finition Business, une roue de secours, une caméra et un radar de recul. Agile et sécurisante, bien placée au plan tarifaire, plutôt agréable à rouler, la nouvelle Micra mérite un petit détour !

Axel Ekman

nissan_micra_71ch_planche_de_bord.jpg

Fiche Technique : Nissan Micra 1.0L “Business”

Moteur : 3 cylindres essence
Cylindrée : 1,0 litre
Puissance : 71 ch à 6300 tr/mn
Couple : 95 Nm à 3500 tr/mn
Vitesse maxi : 158 km/h
Boîte : manuelle à 5 rapports
Consommation constatée : 5,9 l/100 km
Émissions CO2 : 103 g/km
TVS : 412 €
Prix : 16 800 €

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...