Publié le 1 août 2019 | par Rédaction

Certes, il impressionne par ses dimensions hors norme et son tarif élevé… mais pas seulement : le confort qu’il propose en fait un allié de choix pour les déplacements longs.

bmw_icono1-2.jpgPour répondre aux sollicitations pressantes des riches marchés asiatiques et nord-américain, BMW a ajouté le X7 à son catalogue, qui partage la même plateforme que la berline Série 7. En France, la gamme “X” de BMW couvre une vente sur trois, ce qui justifie aussi ce type d’investissement. Esthétiquement, les lignes protubérantes du X6 laissent la place à un SUV de facture ultra-classique, rationnel autant que raisonnable. Aussi large que le X5 (celui dont il s’inspire), mais sensiblement plus long et plus haut, le X7 bénéficie d’un empattement très confortable (3,10 m) synonyme de grands espaces intérieurs. Cela justifie la présence de six à sept places, la banquette trois places du second rang pouvant être remplacée par deux fauteuils individuels. Avec 7 places, le volume utile de malle est de seulement 362 litres… mais peut passer à 750 puis à 2120 litres une fois les rangs intermédiaires escamotés (électriquement).

En ville aussi

bmw_icono2-2.jpgCela peut sembler un peu surprenant, mais le X7 – malgré ses 5,15 m de long et 2 m de large – se trouve plutôt à l’aise en ville, à condition d’avoir son imposant gabarit dans l’œil. Relativement agile, son rayon de braquage est assez court et la direction, précise, facilite son placement. Pour les manœuvres de garage, il bénéficie en outre de l’assistance d’une palette de caméras fort bien venue. Le six cylindres diesel de 265 ch, couplé à une boîte auto à 8 rapports servant rapidement la transmission intégrale, suffit à arracher les 2,5 tonnes au bitume. S’ensuivent une poussée constante et apaisée, appréciable sur autoroute, et des reprises suffisamment vives en phase de dépassement. Un programme de modification des modes de conduite permet, bien entendu, de tirer plus ou moins parti du couple disponible (620 Nm, quand même !). Le confort à bord est assez exemplaire, tant pour le conducteur que pour ses passagers. L’environnement, qui se veut à la fois fonctionnel et raffiné, est valorisé par un bon niveau de finition. À bord, les kilomètres défilent dans un silence appréciable, la souplesse des suspensions s’ajoutant au moelleux des sièges. Reste la question tarifaire : si le X7 parvient, avec ce diesel, à demeurer sous la barre symbolique des 100 k€, un équipement plus complet grèvera ce prix d’environ 30 000 € supplémentaires. Mais vous serez alors installé dans un SUV de référence…

Axel Ekman

Fiche Technique :

  • Moteur : 6 cylindres diesel
  • Cylindrée : 3 litres
  • Puissance : 265 ch à 4000 tr/mn
  • Couple : 620 Nm de 2000 à 2500 tr/mn
  • Vitesse maxi : 227 km/h
  • Boîte : automatique à 8 rapports
  • Consommation observée : 11,2 l/100 km
  • Émissions CO2 (NEDC corrélé) : 171 g/km
  • TVS : 3 334,50 €
  • Prix : 94 400 €

Yvan Segal : « Les automobilistes vont consommer l’automobile différemment" Pour Renault, la valeur ne passe plus forcément que par la production et la vente de véhicules mais également par les services et la gestion sur to…

Lire la suite
edito

Reuters a communiqué les chiffres d’investissements des constructeurs, en premier, des équipementiers et de la filière automobile dans le véhicule électrique, ce, jusqu’à l’aube  de 2030. Ce chiffre donne le …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...