Publié le 11 juillet 2008 | par Rédaction

Sur la base de la Trend 1.8 DCTI 125 ch, Ford commercialise une version ECOnetic de la nouvelle Mondeo III apparue l’an dernier : 139 g c’est mieux !

Tant par son style que par ses dimensions, la Mondeo troisième génération est nettement montée en gamme. Avec 2,85 m d’empattement pour une longueur de 4,77 m, cette Mondeo III offre une habitabilité plus généreuse que la précédente, laquelle ne déméritait déjà pas sur ce point. MondeoDoor24_HR_moyen.jpg Extérieurement, elle s’inscrit dans le style Kinetic, défini chez Ford comme “l’énergie en mouvement”. Sa calandre en trapèze en impose. Intérieurement, les finitions et le tableau de bord donnent une impression de qualité aboutie. Assurément plus institutionnelle, la nouvelle Mondeo reste cependant dynamique, maniable et jamais ostentatoire, c’est une “moyenne supérieure”, mais pas une grosse auto façon Scorpio des années 90. Un registre ambitieux mondeo_14_interieur_moyen.jpg Si cette nouvelle Mondeo joue sur un registre ambitieux, les motorisations diesel proposées lors du lancement reprenaient des blocs déjà connus alimentés par common-rail et injecteurs piezo pour satisfaire aux normes Euro IV, et dotés de filtres à particules. mondeo_NCAP_moyen.jpg Ces motorisations 1.8 TDCi 125 ch et 2.0 TDCi 140 ch font preuve d’un certain dynamisme. Ils affichent des accélérations très satisfaisantes (10,5 et 9,5” et pour le 0 à 100 km/h) mais leurs consommations mixtes normalisées (de 5,8 à 5,9 litres selon les versions) leur valent une TVS à 10 euros/g (à 154 et 156 g). Quant à la version 100 ch du 1.8 TDCi, avec un taux de 151 g, elle ne présente guère d’intérêt fiscal en France. Pour les clients qui ne sont pas, ou peu, impactés par la TVS c’est sans grand inconvénient, mais la Mondeo visant également les parcs des grandes entreprises et les loueurs, il lui fallait un diesel à 140 g ou moins. Sur la base du 1.8 TDCi 125 C’est fait. Ford commercialise désormais la Mondeo Econetic qui reprend la base technique de la 1.8 TDCi 125 ch, mais reçoit de nouveaux modules de gestion du moteur et de l’assistance direction, et des pneus à faible résistance au roulement. L’aérodynamique a elle aussi été améliorée avec des suspensions rabaissées (de 15 mm) et des inserts d’obturation derrière la calandre. Enfin, de nouveaux rapports de transmissions et une huile de boîte à faible viscosité contribuent également à descendre le taux de CO2 à 139 g pour 5,3 l/100 km de consommation mixte conventionnelle. Un témoin d’alerte de passage de vitesses et un indicateur d’économie de carburant pourront aider à une conduite rationnelle, de sorte que les performances “fiscales” se traduisent aussi concrètement dans la consommation réelle. mondeo_lateral_moyen2.jpg La combinaison de toutes ces optimisations de détail a bien sûr l’avantage de réduire la TVS à 695 euros, mais aussi celui de ne pas nuire à l’agrément de conduite, d’économiser un peu de carburant sur route et, c’est essentiel, de ne pas entraîner de surcoût technologique majeur. Un surcoût technologique très modeste mondeo_arriere_moyen.jpg La Mondeo Econetic, développée sur un niveau d’équipement Trend, n’est surfacturée que de 400 euros, ce qui la situe à 25.150 euros en cinq portes. Ce niveau Trend offre déjà un équipement qui va au-delà de l’essentiel avec ESP, AFU, clim. régulée bi-zone, appuis-tête AV actifs, siège conducteur à réglage de hauteur électrique et réglage lombaire, sièges sport, volant cuir multifonctions, anti-brouillards, régulateur de vitesse, système audio CD. La montée en gamme de la nouvelle Mondeo s’accompagne d’une offre d’options “riche” et “packagée” qui peut faire oublier le caractère économique du modèle Econetic. En chiffres MODELE Mondeo ECOnetic PERF. MOTEUR 125 ch – 34,6 mkg CONSO. Moyenne essai 6,9 l/100 km CONSO norm. 7,3/4,2/5,3 l/100 km CO2/TVS 139 g/695 euros PRIX TTC 25.150 euros

Documents joints

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...