Publié le 23 septembre 2021 | par Rédaction

Les utilitaires légers sont les alliés quotidiens de très nombreux professionnels. Ils permettent le transport de personnes ou de marchandises. Si les fourgons standards représentent encore la majorité des ventes, il est possible de les aménager. Quant aux VU carrossés, ils répondent à des problématiques plus spécifiques.

Les utilitaires légers permettent à une multitude de professionnels d’assurer leur mission au quotidien. Dans de très nombreux cas, les versions standards (aménagées ou non) suffisent à répondre aux besoins de l’entreprise. Il peut aussi être nécessaire de faire appel à des versions carrossées afin d’offrir des performances spécifiques, comme le transport de denrées périssables ou de surgelés (isothermes ou frigorifiques), de mobilier (grands-volumes) de matériaux pour la construction en vrac (bennes), de liquides (citernes) etc. Dans ce cas, les modèles déclinés en plancher-cabine ou en châssis-cabine sont alors équipés d’une carrosserie adaptée.

Une concurrence vive

L’intégralité des constructeurs généralistes (Citroën, Fiat, Ford, Nissan, Opel, Peugeot, Renault, Toyota, Volkswagen…), ainsi que quelques spécialistes (Isuzu, Iveco, MAN, Renault Trucks…), proposent un ou plusieurs modèles dans les diverses catégories existantes : fourgonnettes, compacts, utilitaires lourds ou pick-up. Les grandes manœuvres se poursuivent : suite à la création de Stellantis (qui regroupe PSA et Fiat-Chrysler) l’Opel Movano ne sera plus, à la fin de l’année, un Renault Master rebadgé mais un Citroën Jumper – Peugeot Boxer rebadgé. Quant au Fiat Talento, basé sur une Renault Trafic, il devrait lui aussi être remplacé par un modèle d’origine PSA (le K0 – Jumpy – Vivaro – Expert – Proace). De son côté, Mercedes va lancer sur la fin de l’année son nouveau Citan. La seconde génération de fourgonnette à l’étoile est une version modifiée du nouveau Kangoo Van, le modèle star du segment. Renault a aussi créé la surprise en lançant ce printemps l’Express Van, une fourgonnette d’entrée de gamme (mais pas low-cost).

Vers de nouvelles motorisations

Alors que les motorisations diesel représentent encore la très grande part des ventes d’utilitaires, l’offre en matière de motorisations « alternatives » ou « propres » s’est fortement développée entre 2020 et 2021. Il est désormais possible de choisir son utilitaire compact ou lourd en version hybride (chez Ford) ou 100 % électrique (chez Citroën, Mercedes, Opel, Peugeot, Renault, Toyota ou Volkswagen). L’offre va encore s’enrichir avec les Fiat e-Ducato, Ford e-Transit (début 2022), les Berlingo, Combo et Parner électriques, les Renault Kangoo E-Tech et Mercedes eCitan ou encore les version 100 % électriques des Citroën Jumper et Peugeot Boxer. A tout cela, il convient d’ajouter les versions à pile à combustible des Jumpy – Vivaro et Expert fonctionnant à l’hydrogène qui devrait être lancés en fin d’année. De quoi pouvoir envisager de poursuivre son activité malgré les restrictions de circulations qui pèsent de plus en plus sur les véhicules diesel.

Pour accéder au guide des utilitaires légers en PDF : cliquez « ici »

Robert Breschkow : « Les gammes Seat et Cupra laissent un large choix aux clients » Robert Breschkow, dirige les marques Seat et Cupra sur le marché français depuis un peu plus d’un an, évoque les performances et le positio…

Lire la suite
edito

Voilà, c’est fait ! Nous rentrons d’un périple sur 48 h de 2000 kilomètres effectués entièrement avec des voitures 100% électriques. 9 constructeurs ont joué le jeu en nous confiant leurs meilleures voitures électriqu…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...