Publié le 20 avril 2018 | par Rédaction

NewMotion, pionnier et acteur majeur de la recharge électrique en Europe, a réalisé une étude sur les utilisateurs de véhicules électriques afin de mieux connaître leur profil, leurs motivations et leur mode d’utilisation du véhicule électrique.

L’étude porte sur 7 000 personnes à travers l’Europe, qui utilisent à 67,4 % un véhicule électrique et à 32,5 % un hybride rechargeable. En France, le chiffre grimpe à 87,5 % pour l’électrique contre 12,5 % pour l’hybride rechargeable.

renault_zoe_porto_santo.jpg

Les motivations principales à l’acquisition d’un véhicule électrique sont le plaisir (6,09/7) et la volonté de contribuer à la protection de l’environnement (6,06 /7). Cela s’inscrit généralement dans une démarche écologique globale puisque la plupart d’entre eux sont également soucieux de trier leurs déchets (6,7/7), d’économiser l’énergie (5,89/7) et d’acheter des produits locaux et saisonniers (4,8/7). Ils sont 40 % à posséder également des panneaux solaires et 14 % à penser à s’en équiper prochainement.

Ils sont également nombreux à s’intéresser à la technologie du Véhicle-to-grid (V2G) avec pour motivation la promotion de l’utilisation des énergies renouvelables, l’intérêt pour la technologie elle-même et enfin pour faire des économies. L’aspect financier n’arrive qu’en 5ème position des motivations à l’achat. Il semblerait que les entreprises soient un peu à la traine. Seulement 10,7 % des utilisateurs ont bénéficié d’un véhicule électrique par le biais de leur employeur.

Cela devrait changer rapidement dans les années à venir, puisque de nombreuses entreprises s’intéressent à la transition vers l’électrique avec pour objectif de protéger l’environnement, d’améliorer leur image, faire des économies ou encore éviter de prendre du retard par rapport à leurs concurrents.

Yvan Segal : « Les automobilistes vont consommer l’automobile différemment" Pour Renault, la valeur ne passe plus forcément que par la production et la vente de véhicules mais également par les services et la gestion sur to…

Lire la suite
edito

Reuters a communiqué les chiffres d’investissements des constructeurs, en premier, des équipementiers et de la filière automobile dans le véhicule électrique, ce, jusqu’à l’aube  de 2030. Ce chiffre donne le …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...