Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Essais > Citroën C3 Aircross : Chevrons dans l’air du temps

Citroën C3 Aircross : Chevrons dans l’air du temps

mercredi 20 décembre 2017, par Bertrand GAY

Un design attrayant et une excellente habitabilité dans sa catégorie constituent mes deux points forts du C3 Aircross. Sa bonne tenue de route et son moteur BlueHDi 120 en font un SUV agréable à conduire.


Avec la C3 Aircross, Citroën arrive sur le segment des SUV du segment B avec un véhicule bien dans l’air du temps et probablement assez proche de ce que l’on attend d’une Citroën. Avec sa garde au sol de 17 cm, son allure martiale et ses élargisseurs d’aile, ses coques de rétroviseurs colorées, cette Citroën C3 Aircross se veut démonstrative.

Elle est également fonctionnelle avec une très bonne habitabilité dans un encombrement extérieur contenu à 4,15 m. Citroën a tout particulièrement soigné l’espace intérieur en proposant notamment la meilleure hauteur sous pavillon de son segment, mais également une excellente modularité avec sa banquette coulissante en deux parties distinctes et le rabattement vers l’avant du dossier du siège passager avant. Cette dernière possibilité offre une longueur de chargement de 2,4 m. Par ailleurs, en configuration 5 places, le volume de coffre peut varier de 410 à 520 litres en fonction de la position de la banquette.

Techniquement, cette C3 Aircross repose sur la même architecture que la Citroën C3. Nous y retrouvons donc les mêmes mécaniques, et tout particulièrement, le diesel BlueHDi 120 que nous avons essayé. Vif et alerte, ce moteur permet de rouler à bas régime sur un filet de gaz mais une demande plus vigoureuse sur l’accélérateur, à 30 km/h en troisième par exemple révèlera une certaine paresse avant 1.500 tr/mn. Une fois ceci assimilé, la conduite se révèle plaisante même si le montant de pare-brise se révèle un peu épais dans les virages à gauche.

L’équilibre entre le confort et le comportement routier privilégie ce dernier tout particulièrement le maintien en roulis. Celui-ci est en effet bien contenu mais, du coup, le confort vertical laisse à désirer. Citroën explique cela par le choix de tenir le roulis étant donné qu’il s’agit d’un véhicule d’une hauteur de 1,64 m à vocation somme toute familiale. Tout comme dans le domaine des moteurs, qui ne sont pas encore conformes à Euro 6.2, la C3 Aircross est une Citroën de transition en ce qui concerne le confort.

Et côté consommation, les 5,8 litres demandés lors de notre escapade sont réalistes mais seront sujets à majoration sur autoroute malgré la présence de la boîte six vitesses qui abaisse le régime à vitesse stabilisée.
Citroën propose deux niveaux de finition dédiés aux entreprises. Nous avons choisi le premier, Feel Business, proposé à 23.000 euros avec le moteur BlueHDi 120. Il comprend la climatisation manuelle, l’aide au stationnement arrière, les vitres électriques avant et arrière, les rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement et le Citroën Connect Nav.

Bertrand Gay

FICHE TECHNIQUE : Citroën C3 Aircross

- Moteur  : 4 cylindres 1.560 cm3
- Puissance  : 120 ch à 3.500 tr/mn
- Couple  : 300 Nm à 1.750 tr/mn
- Vitesse maximale : 183 km/h
- Consommation de l’essai  : 5,8 l/100 km
- Emissions de CO2 : 105 g/km
- TVS  : 420 euros
- Prix  : 23.000 euros

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80