Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Utilitaires > MAN TGE : Retour dans le VUL

MAN TGE : Retour dans le VUL

jeudi 22 mars 2018, par Guillaume GENESTE

Bien des années après avoir commercialisé des LT, MAN revient sur le marché des utilitaires légers avec son TGE, un clone du nouveau Crafter. Rien de plus normal puisque le constructeur de poids lourds fait partie du groupe Volkswagen.


Membre du groupe Volkswagen, MAN a été mis à contribution pour écouler une partie de la production de l’usine polonaise qui produit le Crafter, qui dispose d’une capacité maximale de 100 000 véhicules par an, rien de moins. Cela permet toutefois au fabricant de poids lourd de commercialiser dans son propre réseau de concessionnaire un utilitaire, ce qui ne lui était pas arrivé depuis longtemps. Que le MAN TGE vous semble avoir un air de déjà vu est donc tout à fait normal puisqu’il s’agit, au logo près, d’un Crafter. Cependant, l’aspect moderne du TGE est indéniable même si les lignes sont assez classiques.

Une très large gamme

Lancé près d’un an après son cousin de chez Volkswagen, le TGE arrive sur le marché avec une gamme complète, à la différence du Crafter qui n’a d’abord été disponible qu’en quelques versions. Le VUL de chez MAN profite ainsi de la montée en cadence de production de l’usine pour pouvoir proposer des fourgons et des versions châssis cabine (simple et double).

La gamme de fourgons est disponible en trois longueurs (standard, long et extra-long) et en trois hauteur (standard, haut et extra-haut). Cela donne naissance à une gamme de six fourgons dont les volumes utiles sont de 9,9 ; 11,3 ; 14,4 ; 16,1 ; 16,4 et 18,4 m3 en roues simples et 9,3 ; 10,7 ; 13,6 ; 15,3 ; 15,5 et 17,5 m3 en version avec roues jumelées. Le MAN TGE est également disponible en traction, 4x4 (roues simples) et en propulsion (roues simples ou jumelées).

Ce large choix est également disponible pour les châssis-cabine. Concernant ces derniers, et comme pour le Crafter, les versions simple cabine sont disponibles en trois longueurs (standard, long et extra-long) alors que les versions double cabine ne le sont qu’en standard et long. C’est logiquement le moteur Volkswagen 2.0 TDi qui équipe le TGE. Il est décliné en quatre niveaux de puissance (102, 122, 140 et 177 ch) et est associé en série à la boîte mécanique à 6 rapports, une boîte auto à 8 rapports étant disponible en option (sauf sur les versions 4x4).

Un agrément élevé

Tout comme son clone le Crafter, le TGE offre un très bel agrément de conduite. Cela commence par une cabine de conduite agréable, bien finie et accueillante. Au volant, le TGE dispose logiquement des mêmes arguments que son cousin germain. Le confort est élevé (un peut plus sur les versions tractions que sur les versions propulsion un peu plus raides), tout comme le silence de fonctionnement (là encore, les versions traction sont avantagées sur les versions propulsion). Les commandes sont douces et tombent naturellement sous la main.

Dans ce joli tableau, quelques petits détails de finition ou la position du pédalier, décalé par rapport à l’axe du volant, font un peu tâche. Le TGE peut en outre recevoir de très nombreux équipements de confort et de sécurité : assistance au maintien dans la ligne, système de prévention de collisions multiples, aide au stationnement, régulateur de vitesse adaptatif, système d’aide aux manœuvres pour les remorques etc. En plus, tous les TGE sont équipés en série de l’interface RIO, la solution digitale de MAN à destination des transporteurs.

Une clientèle plus « pro »

S’il est impossible de différencier le TGE du Crafter du point de vue technique, c’est bien entendu par sa politique commerciale que la marque MAN entend attirer des clients différents. MAN s’adresse avant tout à ses clients habituels des poids lourds qui n’auront plus à aller « ailleurs » pour trouver un utilitaire à leur convenance. MAN entend s’appuyer sur son expertise poids lourd pour la vente et les responsables de la marque rappellent qu’ils ne souhaitent pas entrer dans une guerre commerciale avec Volkswagen.

Le but est de profiter de la formation du personnel aux attentes de professionnels du transport. En poids lourds, la notion de mobilité du client est essentielle. Les concessionnaires MAN assurent une mobilité maximale à leurs clients, l’immobilisation d’un camion étant synonyme de perte sèche d’exploitation pour le transporteur. Cela passe notamment par des horaires d’ouverture des concessions élargis ou l’assistance maison 24h/24, 7j/7 avec sa plate-forme européenne. C’est ce type de prestations que MAN souhaite également mettre en avant auprès des acheteurs de TGE.

Conclusion

Une cible différente
Avec son TGE, MAN dispose d’un utilitaire moderne, performant et répondant parfaitement aux attentes de la clientèles actuelle. Sa politique commerciale, calquée sur celle du poids lourd, devrait lui permettre de capter une clientèle différente de celle de Volkswagen avec son Crafter.

FICHE TECHNIQUE
- Motorisations  : 1 968 cm3
- Puissance  : 102 ch à 177 ch
- Equipements de série : Direction assistée, cloison de séparation, airbags, ABS, ESP, antipatinage, aide au démarrage en côte, vitres teintées, régulateur / limiteur de vitesse…
- Volume utile maxi : 9,3 à 18,4 m3 (fourgons)
- Charge utile maxi : 770 à 1 288 kg
- L x l x h : 5 986 / 6 836 / 7 391 x 2 040 x 2 590 mm
- Longueur de chargement (fourgon) : 3 450 / 4 300 / 4 855 mm
- Longueur carrossable (châssis) : 2 700 à 5 480 mm
- A partir de : 26 030 € HT (fourgon traction)

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80